Aller au contenu principal

Mobilisation du 25 mars
Ils ont dit : « On veut vivre décemment de notre métier ! »

Parole aux responsables professionnels agricoles.

Discours des élus pendant la mobilisation du 25 mars

Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA du Puy-de-Dôme : « L’agriculture du grand Massif central est fortement en péril. On veut produire et ne pas être que des aménageurs de paysage. Il nous faut une PAC forte pour tous les actifs de notre territoire aussi bien en plaine qu’en montagne, et cela passe aussi par des prix rémunérateurs ».

Thierry Cubizolles, président de la FDSEA de Haute-Loire : « On ira faire trembler Paris s’il le faut. Quitte à crever autant le faire les armes à la main. Il est urgent de ramener de l’espoir aux jeunes ! »

Christian Arvis, président de la FDSEA de la Creuse : « On ne peut plus continuer à travailler à perte. Nous ne sommes pas là pour opposer monde végétal et animal, mais bien pour montrer notre détermination à obtenir gain de cause sur les prix et la PAC».

Joël Piganiol, président de la FDSEA du Cantal : « Cette mobilisation en un temps record est un succès preuve que les enjeux le méritent. Tous les services qui gravitent autour de l’agriculture sont là à nos côtés. Derrière chaque agriculteur, c’est sept emplois générés, que les pouvoirs publics en aient bien conscience ».

Valérie Imbert pour la FDSEA de l’Aveyron : « Chez nous, on ne peut pas faire autre chose que de l’élevage. Des animaux et des actifs c’est ça qui maintient des territoires dynamiques. Nous demandons de pouvoir vivre décemment de notre métier avec des prix rémunérateurs et des aides à hauteur ».

Gérard Gallot, président de la FDSEA de la Loire : « Cette mobilisation est impressionnante. Tout n’est pas foutu dans ce pays. Nous ne sommes qu’au début d’un long combat ».

Jean-François Maurin, président de la FDSEA de Lozère : « Malgré de beaux discours et de belles promesses, le ministre de l’Agriculture a décidé de laisser tomber l’élevage. Pris entre le marteau des environnementalistes et l’enclume de la grande distribution, il est temps pour les agriculteurs de briser leurs chaînes ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Bâtiment d'élevage avec silo d'aliments.
La situation commence à se tendre dans les exploitations
 Depuis septembre 2020, les agriculteurs assistent à une véritable envolée de leurs charges. Le point sur la situation avec…
Stocker de l'eau pour s'adapter au changement climatique
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip, détaille les objectifs du protocole départemental signé…
La famille Russier, à droite, aux côtés de Isabelle Valentin Députée et Denise Souvignet présidente de l'ADAF.
Réglementation trop restrictive pour l'accueil d'enfants à la ferme 
La présidente de l'ADAF a invité la députée altiligérienne Isabelle Valentin sur l'exploitation de Lise Russier au Mazet-St-Voy,…
Les Assises du Lait se tiennent les 1er et 2 décembre en Vendée.
Un prix du lait toujours trop bas, mais des éleveurs qui réfléchissent à l'avenir
Lait La section laitière de la FDSEA et le groupe lait JA de Haute-Loire se sont réunis le 19 novembre dernier pour préparer les…
Des outils pour apprendre à communiquer positivement
Ce lundi, 11 jeunes futur(e)s agricultrices ou agriculteurs, ont débuté la formation "J'agis demain" à l'initiative de JA43, pour…
Troupeau d'aubracs au pâturage
Tout savoir sur la contractualisation en bovins viande le 10 décembre
Tous les producteurs du département sont invités à participer à une réunion d'information sur la mise en œuvre de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne