Aller au contenu principal

Montbéliard
Griotte du Gaec Elevage Négron à Bains sacrée Miss Montbéliarde 2014

Dimanche dernier à Saint-Paulien, 43 génisses Montbéliardes se sont disputées le titre convoité de Miss Montbéliarde 2014. Un concours qui attire toujours les foules.

Griotte a été sacrée Miss Montbéliarde 2014, une vache jugée «impressionnante» par le juge Patrice Brie venu de Haute-Saône.

Retrouvez plus d'infos et photographies de la journée dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 4 avril 2014.

 

Cliquez ici pour voir la miss Montbéliarde de l'année dernière en vidéo.

 

Chomeil de St Paulien accueillait le concours «Miss Montbéliarde», un événement agricole d’importance qui déplace toujours les foules.
Cette année, 43 génisses Montbéliardes issues de 43 élevages ont posé candidature ; une participation un peu plus faible que l’an dernier a souligné Philippe Chapuis président du syndicat des éleveurs Montbéliard de Haute-Loire qui organise cette manifestation en partenariat avec la Chambre d’Agriculture et les organismes d’élevage.


(...)

Après une après-midi de défilés, c’est Griotte, une génisse du Gaec Elevage Négron à Bains qui a remporté le titre de Miss Montbéliarde 2014. «Griotte a tout ; une puissance du dos, du corps, de sa mamelle... C’est une  vache impressionnante que l’on reverra certainement. Jusqu’à présent, toutes les vaches que j’ai élues «Miss» ont eu un beau parcours par la suite. J’espère lui porter chance !» a confié le juge.
Pleine d’atouts, cette grande championne a également remporté la première place du challenge précocité. Le critère de la précocité prend de l’importance dans nos élevages ; «d’après une étude de l’UPRA, plus les femelles vêlent jeunes, plus elles durent dans le temps et meilleures sont les mamelles» a indiqué Cédric Castanet de Codélia.
Griotte était entourrée de sa 1ère Dauphine, Glycine du Gaec Chante le Vent à St Pal en Chalencon, de Good Luck 2e Dauphine du Gaec du Pivert à St Pal en Chalencon, de Galillée 3e Dauphine du Gaec Elevage Jammes à Chaspuzac et de Fistiplume, 4e Dauphine, du Gaec Castanet à St Arcons de Barges.
«Je ne doutais pas de ce que j’allais trouver en venant en Haute-Loire ; je connaissais la qualité des élevages montbéliard de ce département. Je suis du berceau de la race, mais aujourd’hui cela ne veut plus rien dire car on trouve d’excellents animaux à l’extérieur du berceau» a indiqué le juge du concours.

 

Véronique GRUBER

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Fabienne Demars devant son compteur Linky.
Contrat d'électricité : grosse frayeur au Gaec des Bouines !
En novembre, les associés du Gaec des Bouines ont appris avec stupéfaction que leur tarif allait augmenter de 300% alors qu'ils…
La présidente Virginie Garnier se félicite de la "bonne santé de la coopérative".
Avec Xpresso, la coopérative XR Repro développe un nouveau service pour ses adhérents
La coopérative de reproduction et génétique XR Repro, tient ses assemblées générales de sections. La première avait lieu le 18…
Du Sarrasin comme diversification des exploitations.
De nouvelles cultures pour diversifier le revenu des exploitations agricoles
Les productions végétales offrent des possibilités de diversification intéressantes aux agriculteurs de notre département et en…
Un dépistage départemental (exploitations laitières et allaitantes) est actuellement en cours (en parallèle des prophylaxies annuelles obligatoires). 90 000€ seront consacrés par le GDS43 à ce dépistage.
Dans le Brivadois, un éleveur laitier a été lourdement touché par la besnoitiose bovine
La besnoitiose bovine, maladie parasitaire spécifique des bovins, émergente en France et en Europe, commence à faire des victimes…
Les associés du Gaec de la Fontaine du Loup élèvent 550 brebis BMC sur 130 ha de SAU et ont un atelier  de volaille Ardévol de 400 m2.
"L'activité agricole est diversifiée et très riche humainement et physiquement"
A 42 ans, Véronique Roux a déjà vécu plusieurs vies professionnelles. Après une belle carrière dans le salariat, c’est désormais…
Grâce aux 25 meilleures années, les anciens exploitants pourront  compter sur plus de 100€ supplémentaires par mois.
Calcul de la retraite sur les 25 meilleures années, ce qui va changer pour les futurs retraités
Début décembre 2022, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de Loi visant à calculer la retraite des non-salariés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne