Aller au contenu principal

Gliss and fromages AOP d’Auvergne, c’est parti pour la 9ème édition !

Pour la 9ème année consécutive, l’association des fromages d’Auvergne organise son fameux «Gliss and fromages» pour faire découvrir notre terroir au pied des pistes de ski.

Crêpes fourrées ou croque-monsieurs au fromage seront au menu, de quoi se réchauffer après une journée sur les pistes de ski.

Qui peut se vanter d’avoir dégusté de bons fromages AOP d’Auvergne après avoir dévalé les pistes de ski du Massif central ? C’est ce que propose pour la 9ème année l’association des fromages d’Auvergne, grâce à son célèbre «Gliss and fromages AOP d’Auvergne». Du 6 au 22 février 2017, un village sera installé au pied des pistes du Mont-Dore les lundis, de Super-Besse les mardis et du Lioran les mercredis, de 14h30 à 17h. Les skieurs et randonneurs français ou étrangers y trouveront diverses préparations à déguster, essentiellement à base de fromage bien-sûr !


Un village, des fromages

L’ambition de ces animations est de faire découvrir (ou redécouvrir) gratuitement, les 5 fromages AOP d’Auvergne : le Cantal, le Saint Nectaire, le Bleu d’Auvergne, la Fourme d’Ambert et le Salers. Mais le concept ne s’arrête pas là, bon nombre de recettes sont proposées à la dégustation. Chaud ou froid, des petits plats simples à reproduire chez soi en un rien de temps. Cette année encore, les skieurs pourront savourer de délicieux croque-monsieurs à base de Cantal, de Salers ou de Saint-Nectaire, ou encore des crêpes chaudes fourrées au fromage fondu… Des soupes aux légumes seront également préparées par Roule ma soupe, partenaire de l’événement, agrémentées de dés de fromage d’Auvergne. Rien que d’en parler, on en a l’eau à la bouche !


En mode after ski

C’est LA nouveauté de cet hiver 2017. Diverses activités sont proposées dans ce village éphémère. Un animateur organisera des quizz et différents jeux, ainsi qu’un concours photo via les réseaux sociaux. Le grand vainqueur aura la chance de repartir avec un plateau garni de fromages AOP d’Auvergne.  Ce soir, ça va chauffer avec les fromages AOP d’Auvergne», telle est la devise de l’association. Cette année, les fromages se mettent en mode after ski avec une fondue party, un DJ set, des cadeaux à gogo, sans oublier la dégustation de vin chaud.
Valoriser les fromages AOP d’AuvergneAu-delà de l’ambiance festive et décontractée, l’idée est de faire connaître nos fromages d’Auvergne. Et pour cela, quoi de mieux que de proposer une dégustation en direct ? Des professionnels seront présents sur place pour partager et échanger avec les skieurs. Les nouveaux horaires proposés cette année permettront aussi de séduire un plus large public, puisque la dégustation se prolonge jusqu’à 20 heures les 13, 14 et 15 février. Mais dans le village des fromages, pas question de faire de la vente. «Notre but n’est pas de faire du commercial mais de faire comprendre aux gens qu’ils se situent sur la route des fromages AOP d’Auvergne. Nous voulons les inciter à se balader et à acheter des fromages auprès des producteurs, des agriculteurs ou même sur les marchés», explique Aurélien Vorger, directeur du Groupement d’Appellation Persillée (GAP). Après 9 années de glisse et de fromages, on constate tout de même que les personnes ayant participé à ces opérations sont plus disposées à acheter des fromages car ils en ont une meilleure connaissance. Mais pour Aurélien Vorger, «il est compliqué de passer de la notoriété à l’acte d’achat pur».


Séduire les touristes, mais pas que

Il n’y a pas que les touristes français et étrangers qui sont invités à la dégustation, les auvergnats le sont aussi. «Il faut aussi séduire les auvergnats, par exemple le Cantal est peu connu à Clermont-Ferrand où l’on mange plutôt du Saint Nectaire. Dans le Cantal, c’est l’inverse, on mange plutôt du Cantal et du Salers», constate Aurélien Vorger. Chaque territoire semble avoir ses spécificités fromagères.Quoi qu’il en soit, pour tous les publics, il reste important d’expliquer les valeurs de l’AOP et de présenter le cahier des charges. Ce n’est pas toujours chose aisée, car «il n’est pas simple de s’inscrire dans le temps sans se répéter. Il faut trouver le juste équilibre entre renouveler un concept convivial qui fonctionne et le côté after ski». Le pari semble réussi pour l’association, avec 50 kg de fromage écoulé par dégustation pour plusieurs centaines de personnes. De quoi se réchauffer dans une ambiance conviviale après une descente en luge !

Karen Maruel

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Trois génisse Fin Gras du Mézenc en pâturages.
Fin Gras du Mézenc : une saison 2021 pas comme les autres
La saison 2021 du Fin Gras du Mézenc est ouverte depuis le 1er Février. 1 250 animaux devraient être commercialisés…
Champ de Lentilles Vertes du Puy
Un faible rendement mais un produit à l'hectare intéressant
L'ODG Lentille Verte du Puy a tenu son assemblée générale en visio-conférence le 16 février dernier. Bilan de la campagne 2020.
Julien Bonnefoy devant ses framboisiers dans une serre.
Des petits fruits pour son projet de vie
En cours d’installation à St Privat d’Allier, Julien Bonnefoy prépare un BPREA, avant de reprendre les terres familiales sur…
Les membres du collectifs d'agriculteurs devant des pneus sur bâche d'ensilagee.
Une collecte de pneus usagés s'organise dans le Brivadois
Un projet de collecte de pneus usagés communément utilisés comme lestage de bâches d'ensilage, se concrétise dans le nord-ouest…
Laurent Duplomb dans le bureau de sa permanence.
« Stop à la naïveté de nos autorités ! »
Le Sénat met en exergue un déficit de contrôle des denrées alimentaires importées sur le territoire européen et français. L'…
Abattoir d'Yssingeaux
Yssingeaux : Investissement sur les trois chaînes d'abattage pour conforter l'abattoir de proximité
Un investissement de 750 000 euros est prévu en 2021 pour l'amélioration et la sécurisation de l'exploitation de l'abattoir SEMAD…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne