Aller au contenu principal

Fruits rouges : Plus de 1 000 tonnes de fruits rouges des Monts du Velay commercialisées en 2015

Le GIE des producteurs de Fruits Rouges des Monts du Velay tenait son assemblée générale annuelle le 19 avril au Mazet St Voy.

«Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 630 tonnes de fruits commercialisés en 2013, plus de 1000 tonnes en 2015» souligne Éric Pauchon le président du GIE des producteurs de Fruits Rouges des Monts du Velay, en assemblée générale mardi 19 avril au Mazet St Voy. «Globalement, la production de fruits rouges de notre GIE se porte bien, on le constate depuis 2 à 3 ans…», insiste-t-il. Depuis deux ans, le GIE s’est orienté sur une véritable stratégie d'entreprise plus qu'une stratégie filière. En effet, bien que modeste, cet outil économique est «d'une grande efficacité», et peut encore se développer. «Mais au GIE des producteurs de Fruits Rouges des Monts du Velay développement rime avec bénéfice à l’adhérent et c'est cet équilibre qu'il faut et faudra préserver» insite le président.Le développement de la fraise en jardins suspendus (avec la variété Cijosée), la production biologique, la diversité des productions de fruits rouges sont la parfaite illustration de cette orientation, puisque «la valeur ajoutée que l'on pourra  dégager  sur une production sera toujours gage de réussite et de piste de développement pour vous, adhérents». Actuellement, le GIE met en place un gros travail sur la framboise haut de gamme. Cela va de la production de plants jusqu'à la mise en avant dans la barquette en passant par des itinéraires techniques adaptés en fonction des variétés.

Au GIE des producteurs de Fruits Rouges des Monts du Velay, on ne reste jamais statique ni les deux pieds dans le même sabot. Éric Pauchon comme l’ensemble des producteurs le sait bien : «On a souvent coutume de dire qu'il faut s'adapter au marché,  jadis oui, mais dans un marché de plus en plus concurrentiel, cela ne suffit pas, c'est aussi à nous d'apporter des idées nouvelles, des présentations différentes, un packaging moderne ou novateur, en fait c'est à nous de créer la demande».En regardant le bilan des dernières années, le président se veut optimiste mais néanmoins réaliste : «je suis convaincu que les orientations commerciales et techniques prises ces dernières années ont été primordiales pour le GIE et ses adhérents. Désormais, le plus dur reste à venir, il nous faut maintenir notre potentiel voire le développer, et au vu des nouveaux projets, des installations de jeunes, des nouveaux adhérents sur l'Ardèche, d'une équipe commerciale et technique dynamique, nous avons toutes les cartes en main pour tenir nos objectifs».

Suzanne Marion d’après communiqué

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Virginie Garnier, présidente de la coopérative XR Repro et agricultrice à Lissac.
"Nous nous apprêtons à dévoiler notre nouveau parcours jeune à l'occasion de nos assemblées de section"
Alors que les assemblées de section de la coopérative XR Repro démarrent dans quelques jours, nous donnons la parole à sa…
Laurine Rousset présidente des JA de Haute-Loire
Se renseigner sur la filière, le marché, la concurrence avant de s'installer
Dans le cadre de votre parcours à l'installation, les organismes professionnels agricoles compétents vous aident à faire les…
Le gisement d’argile verte, exploité par la société Argile du Velay est pérenne jusqu’en 2052.
L'argile verte du Velay : une richesse locale qui a toute sa place en agriculture
La société Argile du Velay exploite son propre gisement d'argiles aux propriétés uniques et aux nombreux atouts pour l'élevage et…
Philippe Chatain membre du Bureau de la FDSEA 43
Participez en nombre à l'assemblée générale de votre syndicat local

En janvier et février, les syndicats locaux réunissent leurs adhérents pour leur assemblée générale, un temps fort d'échanges…

Jonathan Paillet agent de remplacement SR43
Un bon agent est motivé, sait se débrouiller, s'adapter, prendre des initiatives…

Jonathan Paillet est agent de remplacement au Service de Haute-Loire depuis 2016 ; il acquiert ainsi de l'expérience en vue d…

Pauline et Claude Bonnet ont reçu un chèque de 5 000 euros pour réaliser leur projet .
5 000 euros pour faire des yaourts et autres crèmes desserts
L'Earl des Écureuils à Malrevers a participé et gagné le concours "Coup d'pouce" organisé sur le net par Starmaxx, et reçu son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne