Aller au contenu principal

Formation : Une formation pour apprendre les bases du métier d’agent en polyculture élevage

7 jeunes attirés par les métiers de l’agriculture suivent une formation accélérée pour devenir agent en polyculture élevage. Rencontre.

Les jeunes stagiaires avec Pascal Valentin, ouvrier de l’exploitation agricole du lycée.

Dans un contexte de transformation des exploitations agricoles marquées par le développement des sociétés, l’agrandissement des fermes et une moindre contribution d’une main d’oeuvre familiale, le recours à des salariés ou à de la prestation de services est de plus en plus fréquent.Depuis quelques mois,  une demande soutenue en salariés agricoles émane du secteur de l’élevage. C’est pour cette raison qu’une formation d’agent en polyculture élevage a été mise en place par le pôle emploi agricole de Haute-Loire.Financée par le FAFSEA en partenariat avec Pôle Emploi et l’Europe, cette formation vise à préparer les stagiaires à occuper un emploi de salarié en exploitation agricole. Cette formation accélérée permet d’acquérir les gestes et les connaissances de base pour une adaptation rapide.  Une première session de formation suivie par 7 jeunes demandeurs d’emploi a démarré début janvier au CFPPA d’Yssingeaux. «La formation, d’une durée de  deux mois et demi, comprend un enseignement théorique et pratique au centre de formation et trois semaines chez un em-ployeur» explique Thierry Quesada, directeur du CFPPA d’Yssingeaux.La formation comprend quatre modules professionnels (soins aux animaux -130h-, conduite et entretien du matériel agricole courant -116h-, la certification CACES 9 -21h-, la validation du certificat d’aptitude à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques -14h- et un module de recherche d’emploi.«À chacune des parties théoriques de la formation correspond une partie pratique mise en oeuvre sur l’exploitation du lycée agricole d’Yssingeaux. Une exploitation de 65 ha avec 40 vaches laitières et un atelier porc. Les stagiaires réalisent aussi quelques travaux pratiques dans une exploitation ovine du secteur» ajoute Thierry Quesada. Les intervenants de cette formation sont des formateurs du CFPPA, de l’exploitation agricole du lycée et un enseignant en mécanique du lycée.

Un profil de bon bricoleur

Les 7 stagiaires de cette session 2017, dont le niveau va du CAP au bac professionnel, connaissent bien le monde agricole et sont tous déjà intervenus dans une ferme en tant que salarié. «Ils ont tous le profil du bon bricoleur, un profil recherché dans ce domaine» explique le directeur du CFPPA.À l’issue de cette formation, ces jeunes auront accès à un emploi direct dans les entreprises qui recrutent (exploitations agricoles, Service de Remplacement, groupement d’employeurs...). «Dans un premier temps, les jeunes ainsi formés pourront assurer un appui à l’agriculteur ou intervenir en tant que renfort de main d’oeuvre puis par la suite, ils pourront remplacer l’agriculteur» explique Thierry Quesada.Cette formation s’adresse à des personnes motivées, qui ont l’envie de travailler à l’extérieur et qui apprécient le contact avec les animaux. Le directeur du CFPPA attire l’attention sur l’accueil qui leur sera réservé par leur employeur : «Il est important que ces jeunes soient bien accueillis par leurs futurs employeurs ; ces derniers doivent prendre conscience de leur rôle et de la nécessité d’une entrée progressive de ces jeunes dans le métier. C’est aussi à la profession agricole de rendre le métier de salarié plus attractif».

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

L'Association Chien de Troupeau 43 présente son événement estival : la finale nationale de chiens de troupeaux sur bovins le 14 août à Chaspuzac.
21 duos maîtres-chiens en compétition le 14 août à Loudes
Les meilleurs duos maîtres - chiens de France s'affronteront à Chaspuzac sur le site de l'aérodrome de Loudes le dimanche 14 août…
Culture dérobée : avoine.
Semis des dérobées d’automne : attendons la pluie !
Pour compenser une partie des déficits fourragers, on peut envisager le semis de dérobées mais si, et seulement si, il pleut…
Sécheresse sur maïs.
Un constat accablant, une situation inquiétante
Une délégation de la Direction départementale des Territoires s'est rendue sur le terrain pour dresser un bilan intermédiaire de…
Tonne à eau dans un pâturage.
FDSEA et JA sont sur le front…
FDSEA et JA suivent la situation au jour le jour et interviennent auprès de l'administration pour trouver des solutions.
Maïs à floraison impacté par la sécheresse.
Les maïs mal fécondés doivent être ensilés
Manque de pluie et températures élevées confrontent de nombreuses parcelles de maïs au stress hydrique et thermique. Les…
Présentation La Route de la Lentille 2022
54 attelages ont rendez-vous ce week-end à St Christophe sur la Route de la Lentille

La 7ème édition de la Route de la Lentille empruntera les chemins du Plateau du Devès, les 5, 6 et 7 août.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne