Aller au contenu principal

FINANCEMENT DE L’INSTALLATION : Nouveau partenariat entre le Crédit Agricole et Jeunes agriculteurs

À l’occasion du Salon de l’Agriculture, le Crédit Agricole et Jeunes Agriculteurs ont signé la convention d’un nouveau dispositif de financement pour les jeunes installés.

Le Crédit Agricole -la banque d’installation de huit agriculteurs sur dix- vient de signer avec JA, un nouveau dis- positif d’accompagnement personnalisé des jeunes agriculteurs.

«Nous avons la conviction que l’agriculture a de l’avenir», affirme Dominique Lefebvre, président de la Fédération nationale du Crédit Agricole (FNCA). Cette ambition est sans aucun doute le moteur qui a permis la naissance d’un nouveau dispositif d’accompagnement personnalisé pour les Jeunes Agriculteurs.

Et ce, à partir d’un constat simple : les installations aidées sont plus ambitieuses puisqu’elles représentent un montant moyen de 199 000 euros, quand les installations non aidées coûtent en moyenne 110 000 euros.
À cela s’ajoutent des chiffres optimistes avec des revenus en progrès : «Aujourd’hui, nous sommes majoritairement sur des exploitations de 200 000 euros de chiffre d’affaires» annonce Christophe Roubin, directeur de l’agriculture au Crédit Agricole, tandis que la majorité des exploitants plafonnaient à moins de 100 000

euros de chiffre d’affaires en 2011-2012.
L’enquête, qui s’appuie sur les données MSA collectées entre mars et avril 2016, révèle aussi que les agriculteurs récemment installés sont résolument tournés vers le digital puisque 72 % d’entre eux disposent d’un smartphone ou d’une tablette. Enfin, 28 % de ces nouveaux installés

déclarent s’orienter vers une activité de diversification dont «la vente directe est l’élément le plus prégnant», indique Christophe Roubin.

Prêt à échéances modulables


et services spécifiques Étant la banque d’installation de huit agriculteurs sur dix, le Crédit Agricole se devait de propo- ser une formule adaptée à ces derniers. «Il y a des aides mais il y a aussi un partenariat humain», c’est la raison qui a amené Jérémy Decerle à s’unir à cette banque. Une union qui s’est encore un peu plus ancrée en signant ce nouveau projet com- mun. Tout est parti d’une remise en question formulée par Christophe Roubin : «Comment pou- vons-nous réinventer notre accompagnement des Jeunes Agriculteurs ?».

La réponse tient en quatre pôles : une souplesse du financement permettant d‘avancer 80 % de la dotation des Jeunes Agriculteurs (DJA), des services comme un pack de télésurveillance, une offre assurantielle incitative et un cadre national, susceptible d’être bonifié par chaque caisse régionale. En découle une couverture globale des besoins spécifiques aux jeunes agriculteurs, avec notamment un prêt avec des échéances modulables de plus ou moins 50 %, mais également 30 à 50% de réductions sur les tarifications standards ou encore des offres attractives sur les assurances, afin d’être «présents au moment où ça va et au moment où ça va moins bien», indique le président du Crédit Agricole.

ACTUAGRI

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Jean-Luc Chauvel aux côtés d’Hugues Pichard, qui vient de lui succéder à la présidence de Races de France.
La génétique au service de l’économie des territoires
Avant de passer la main, Jean-Luc Chauvel, président de l’organisme de sélection races ovines des Massif (Rom Sélection), est…
Paysage rural près de St Paulien avecparcelles labourées.
La future PAC s’écrit à deux plumes, européenne et nationale
Les membres des Bureaux FDSEA et JA de Haute-Loire étaient réunis la semaine dernière pour une présentation des grandes lignes de…
«L’agriculture, un métier qui fait vivre des hommes et des femmes…»
La présidente des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire, Laurine Rousset, analyse à chaud les propos du Ministre de l’Agriculture…
Julien Denormandie Ministre de l'Agriculture
« J’appelle les agriculteurs à prendre part massivement au recensement agricole »
Une nouvelle campagne de recensement agricole va démarrer le 1er octobre. Interrogé par Agra Presse et un pool de journalistes de…
Les producteurs de fromage aux artisous se lancent sur la route vers l'AOP.
Le fromage aux artisous en route pour l'AOP
Les producteurs de fromages aux artisous avancent dans leur démarche pour l'obtention de l'AOP. Ils ont désormais toutes les…
Chatain Philippe, secrétaire général de la FDSEA de Haute-Loire
Agriculture et agriculteur, des notions à éclaircir…
Philippe Chatain, secrétaire général de la FDSEA de Hte-Loire, regrette que le ministre de l’Agriculture n’ait pas de positions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne