Aller au contenu principal

Fin Gras du Mézenc
Fin Gras du Mézenc : une saison 2021 pas comme les autres

La saison 2021 du Fin Gras du Mézenc est ouverte depuis le 1er Février. 1 250 animaux devraient être commercialisés cette année.

Trois génisse Fin Gras du Mézenc en pâturages.

Le Président de l’Association Fin Gras du Mézenc, Bernard Bonnefoy, annonce la saison 2021 ouverte. En cette période de crise sanitaire qui impacte notre agriculture, il est bon de privilégier les produits locaux tels que le Fin Gras du Mézenc... " Il nous faut donc encore plus que jamais rester mobilisés pour que cette saison remplisse elle aussi tous nos espoirs […] Sa réussite est l’affaire de tous, de chacun et chacune d’entre nous, membres de la filière " inique Bernard Bonnefoy. L’année dernière, la dérogation de prolongement de la saison obtenue par l’Association a permis de passer au mieux la crise sanitaire et de se rendre compte que " le réseau de bouchers artisanaux, la filière courte et la mobilisation des éleveurs se sont révélés être des piliers solides de la commercialisation du Fin Gras " ajoute le président qui, en ces temps difficiles, garde une pensée particulière pour les restaurateurs " qui subissent quant à eux de plein fouet les conséquences des restrictions imposées face à cette pandémie ".

1 250 animaux pour la saison 2021

Cette année environ 1 250 génisses et bœufs devraient être commercialisés contre 1 222 animaux commercialisés en AOP en 2020, soit une progression des effectifs de 4%. Ces bovins sont engraissés par 96 exploitations contre 97 en 2020. La filière peut également compter sur une cinquantaine de restaurants partenaires ainsi que 150 points de boucherie. Notons que le nombre de bouchers adhérents a été multiplié par 3,5 entre 2010 et 2020.

Des animations mais pas de fête de Fin Gras

À cause de la crise sanitaire, " certains événements qui rythment la saison du Fin Gras n’ont pu ou ne pourront avoir lieu cette année, telle que la journée de lancement, mais aussi la Fête du Fin Gras du mois de juin habituellement organisée pour clôturer la fin de la saison reportée (une seconde fois !) à 2022 sur la commune de Saint-Front en Haute-Loire. " souligne l’Association Fin Gras du Mézenc qui invite néanmoins tous ceux qui le souhaitent à rejoindre le plateau du Mézenc pour rencontrer les Hommes d’en haut et ainsi marquer ensemble la cette saison Fin Gras. Et en fonction de l'évolution de la crise sanitaire, des activités gratuites, pour petits et grands, seront proposées comme la visite de la maison du Fin Gras à Chaudeyrolles, lorsqu’elle réouvrira ses portes.

Malheureusement cette année le traditionnel Pot-au-feu de Fin Gras du Mézenc n’aura pas lieu. Mais il sera tout de même possible de retrouver le goût délicat du Pot-au-feu à la mi-mars chez les restaurateurs partenaires de l’association Fin Gras du Mézenc (voir encadré).

D'autre part, l’équipe de la Maison du Fin Gras a mis sur pied un plan de communication exceptionnel qui sera déployé dès ce début de saison sur les réseaux sociaux, dans la presse et sur les radios … L’association vous donne rendez-vous sur son site internet ou sur sa page Facebook pour retrouver les dernières actualités de cette viande d’exception.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Trois génisse Fin Gras du Mézenc en pâturages.
Fin Gras du Mézenc : une saison 2021 pas comme les autres
La saison 2021 du Fin Gras du Mézenc est ouverte depuis le 1er Février. 1 250 animaux devraient être commercialisés…
Responsables professionnels et parlementaires ont échangé sur la réforme de la PAC le 29 janvier à Cussac.
Conserver les aides couplées et sanctuariser l'ICHN
Le 29 janvier, la FDSEA et les JA ont convié les 4 parlementaires de Haute-Loire sur le Gaec des Cabarets pour évoquer les points…
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Vaches à l'abreuvoir
Plan de relance : Quelles sont les mesures ouvertes et les conditions d’éligibilité ?
Le plan de relance défini par l'Etat comporte un programme " Transition agricole, alimentation et forêt " doté d’1,2 milliard d'…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
L'exploitation laitière de Michel Fayolle et son frère André sur la commune de St André de Chalencon.
Montbéliarde : Un temps d'échanges entre éleveurs
Président et technicien de Montbéliarde Elevage se sont rendus sur l'exploitation laitière de Michel Fayolle et son frère André…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne