Aller au contenu principal

Fin Gras du Mézenc : 594 votants pour 37 animaux en concours

L’Association Fin Gras du Mézenc a innové cette année, en pleine crise sanitaire, pour communiquer autour de sa prestigieuse AOPViande bovine, avec un concours virtuel.

Avec 594 participants, le concours virtuel organisé sur la toile par l’Association Fin Gras du Mézenc et ouvert du 27 mars au 7 avril, est une belle initiative appréciée du public. Ce concours virtuel était ouvert à tous les éleveurs qui souhaitaient inscrire leur plus belle génisse ou boeuf Fin Gras. 37 animaux mis en scène à travers une série de photos ont ainsi participé.
Une page a été créée en ligne, à laquelle tout le monde avait accès, éleveurs, restaurateurs, bouchers, ou simples consommateurs et amateurs de produits issus des fermes du Mézenc.
«Pour participer, rien de plus simple, explique-t-on à l’association. Il suffisait depuis chez soi à partir d'un ordinateur, tablette ou smartphone d'accéder à la page du concours, puis sans barème particulier il fallait faire défiler la page pour observer chaque bête (boeufs ou génisses). Chacun notait suivant son appréciation personnelle en attribuant pour chaque bête présentée une note de 0 à 10 à cocher dans la case correspondante».
L’association a décidé d’attribuer ainsi, 4 prix : prix des éleveurs, prix des bouchers, prix des restaurateurs et prix des consommateurs. Et, pour le fun, un prix du jury récompense la photo la plus originale (Voir les résulatts sur notre illustration).
L'Association Fin Gras du Mézenc tient à remercier «l'implication des
éleveurs Fin Gras ainsi que la large participation du public qui a joué le
jeu et montré son soutien au travail des producteurs de nos montagnes qui oeuvrent chaque jour à fournir une alimentation de qualité».
En pleine saison de commercialisation du Fin Gras du Mézenc, alors que les consignes de confinement perturbent le commerce, cette initiative inédite montre que sans déroger à la tradition, on peut innover et proposer de nouvelles idées pour promouvoir nos produits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
jeune garçon à la traite d'une montbéliarde
Affaires qui marchent cherchent repreneurs
Les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture…
Petit veau dans une case paillée
2020 : une année catastrophique
Les cours des petits veaux de lait s'effondrent depuis déjà plusieurs années. Le point avec les opérateurs de la filière en Haute…
Brebis BMC en bergerie
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Forêt de résineux Haute-Loire
Aléas climatiques : assurez vos forêts
À partir du 16 novembre, les propriétaires forestiers membres du réseau Fransylva pourront assurer leurs parcelles contre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne