Aller au contenu principal

Fin Gras du Mézenc : 594 votants pour 37 animaux en concours

L’Association Fin Gras du Mézenc a innové cette année, en pleine crise sanitaire, pour communiquer autour de sa prestigieuse AOPViande bovine, avec un concours virtuel.

Avec 594 participants, le concours virtuel organisé sur la toile par l’Association Fin Gras du Mézenc et ouvert du 27 mars au 7 avril, est une belle initiative appréciée du public. Ce concours virtuel était ouvert à tous les éleveurs qui souhaitaient inscrire leur plus belle génisse ou boeuf Fin Gras. 37 animaux mis en scène à travers une série de photos ont ainsi participé.
Une page a été créée en ligne, à laquelle tout le monde avait accès, éleveurs, restaurateurs, bouchers, ou simples consommateurs et amateurs de produits issus des fermes du Mézenc.
«Pour participer, rien de plus simple, explique-t-on à l’association. Il suffisait depuis chez soi à partir d'un ordinateur, tablette ou smartphone d'accéder à la page du concours, puis sans barème particulier il fallait faire défiler la page pour observer chaque bête (boeufs ou génisses). Chacun notait suivant son appréciation personnelle en attribuant pour chaque bête présentée une note de 0 à 10 à cocher dans la case correspondante».
L’association a décidé d’attribuer ainsi, 4 prix : prix des éleveurs, prix des bouchers, prix des restaurateurs et prix des consommateurs. Et, pour le fun, un prix du jury récompense la photo la plus originale (Voir les résulatts sur notre illustration).
L'Association Fin Gras du Mézenc tient à remercier «l'implication des
éleveurs Fin Gras ainsi que la large participation du public qui a joué le
jeu et montré son soutien au travail des producteurs de nos montagnes qui oeuvrent chaque jour à fournir une alimentation de qualité».
En pleine saison de commercialisation du Fin Gras du Mézenc, alors que les consignes de confinement perturbent le commerce, cette initiative inédite montre que sans déroger à la tradition, on peut innover et proposer de nouvelles idées pour promouvoir nos produits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Bâtiment d'élevage avec silo d'aliments.
La situation commence à se tendre dans les exploitations
 Depuis septembre 2020, les agriculteurs assistent à une véritable envolée de leurs charges. Le point sur la situation avec…
Stocker de l'eau pour s'adapter au changement climatique
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip, détaille les objectifs du protocole départemental signé…
La famille Russier, à droite, aux côtés de Isabelle Valentin Députée et Denise Souvignet présidente de l'ADAF.
Réglementation trop restrictive pour l'accueil d'enfants à la ferme 
La présidente de l'ADAF a invité la députée altiligérienne Isabelle Valentin sur l'exploitation de Lise Russier au Mazet-St-Voy,…
Les Assises du Lait se tiennent les 1er et 2 décembre en Vendée.
Un prix du lait toujours trop bas, mais des éleveurs qui réfléchissent à l'avenir
Lait La section laitière de la FDSEA et le groupe lait JA de Haute-Loire se sont réunis le 19 novembre dernier pour préparer les…
Des outils pour apprendre à communiquer positivement
Ce lundi, 11 jeunes futur(e)s agricultrices ou agriculteurs, ont débuté la formation "J'agis demain" à l'initiative de JA43, pour…
Troupeau d'aubracs au pâturage
Tout savoir sur la contractualisation en bovins viande le 10 décembre
Tous les producteurs du département sont invités à participer à une réunion d'information sur la mise en œuvre de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne