Aller au contenu principal

Filmez vos animaux pour améliorer la conduite de votre troupeau

Haute-Loire Conseil Elevage propose de filmer vos vaches laitières durant 24 heures pour analyser et améliorer le film alimentaire et le bien-être de vos animaux.

Durant 24 heures, les caméras prennent une photo toutes les 10 secondes.

Depuis le 1er janvier 2019, Haute-Loire Conseil Elevage (CEL43) propose un nouveau service à ses adhérents : “Time Laps : Ruminez vous êtes filmés”. Cet outil consiste à filmer (via 2 caméras) les vaches laitières au bâtiment durant 24 heures. Le dispositif repose sur l’installation de 2 caméras à 2-3 mètres de hauteur à des endroits stratégiques du bâtiment (à proximité de la table d’alimentation et de manière à pouvoir observer le confort et le couchage des animaux).

Une photo toutes les 10 secondes pendant 24 heures
Les deux caméras prennent une photo toutes les 10 secondes durant 24 heures. Mises bout à bout, les photos permettent d’obtenir un film d’une durée de 15 minutes qui est ensuite visionné par l’éleveur en présence du conseiller. «Time Laps permet de faire un constat qui ouvre ensuite à la discussion avec l’éleveur» explique Sébastien Brignon conseiller CEL43.
Time Laps montre une tranche de vie du troupeau qui rend possible l’analyse du film alimentaire des vaches.  «On peut voir si la distribution est faite au bon moment, en quantité suffisante, si les vaches trient ou pas, si certaines d’entre elles ne mangent pas...» explique-t-il. Le système permet aussi d’observer les phénomènes de compétition entre vaches, leur propreté, l’accès à l’eau, la fréquentation du bâtiment (zones délaissées, fréquentation des logettes...) et la circulation des vaches.
Une fois la vidéo réalisée et le compte-rendu rédigé (qui fait ressortir les points critiques à améliorer), le conseiller d’élevage procède à une présentation de ces éléments auprès de l’éleveur. Ce rendu débouche sur des conseils techniques pointus visant à améliorer la conduite de l’élevage et les installations dans le bâtiment. L’éleveur conserve la vidéo qui peut lui être utile par la suite.

Testé sur une dizaine d’exploitations de Haute-Loire
Une phase de test de Time Laps a été mise en place de septembre à décembre dernier. Au cours de cette phase, une stagiaire Alexia Brusc a contribué à expérimenter le dispositif dans une dizaine d’exploitations de Haute-Loire.
Les premiers résultats sont jugés intéressants par le CEL43 : «On s’aperçoit que les caméras ont permis d’améliorer les résultats des exploitations par une amélioration de l’efficacité de la ration et du confort des animaux. La caméra permet en effet de vérifier le remplissage de la panse et de corriger certains défauts de distribution. En terme de confort des animaux, on peut constater si les vaches prennent suffisamment de repos (12 à 14 heures par jour conseillées en moyenne), si elles boivent suffisamment et se déplacent facilement».

Les robots à l’épreuve
Time Laps est aussi un moyen d’évaluer l’efficacité et la performance des nouveaux outils de ferme (robot de traite, robot repousse fourrage, racleur automatique, DAC...). «En complément des données fournies par le robot de traite, on peut observer la fluidité d’utilisation du robot. On peut par exemple juger de l’efficacité d’un robot repousse fourrage, d’un racleur automatique en estimant leur impact sur les vaches».
Notons que Time Laps permet également de gérer les animaux au pâturage, d’analyser le comportement des animaux en période de stress climatique ou organiser au mieux la confection d’un silo. Il peut aussi être utilisé sur génisses laitières...

Session découverte
Haute-Loire Conseil Elevage organise plusieurs sessions de formation sur “Time Laps : Ruminez vous êtes filmés” en février 2019.
Si vous êtes intéressé, parlez en à votre conseiller d’élevage ou contactez le CEL 43 au 04 71 07 21 11.
Cette prestation est ouverte uniquement aux adhérents du CEL 43 et son coût est compris dans celui de l’appui technique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Haie pour protéger des vents.
Des haies pour protéger les cultures des vents dominants
À Espalem, le Gaec de la Méridienne a récemment implanté 500 mètres linéaires de haie aux espèces diversifiées. Témoignage.
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
De gauche à droite : Thierry Bouchet, Pierre-Yves Comby et Emmanuel Duban de Cerfrance Haute-Loire.
Pierre-Yves Comby, nouveau directeur de Cerfrance Haute-Loire
Pierre-Yves Comby vient remplacer Emmanuel Duban au poste de directeur de l'association de gestion et de comptabilité.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne