Aller au contenu principal

FDSEA : Un regard extérieur sur sa déclaration PAC avec la prestation PAC de la FDSEA

A St Paulien, Joël Larger associé du Gaec de Pérouet, fait appel à la FDSEA pour remplir sa déclaration PAC. Une aide précieuse pour cet agriculteur.

Joël Larger est associé à son frère Daniel sur le Gaec du Pérouet  (cheptel laitier de 55 laitières et 35 génisses de renouvellement -quota de 350 000L - SAU de 95 ha).

Depuis quand faites-vous appel à la prestation individuelle PAC proposée par la FDSEA ?
Joël Larger : Cela fait 4 ans que je fais appel à la FDSEA pour m’aider à remplir ma déclaration PAC sur internet. Auparavant je la remplissais sur papier. Il y a 4 ans, j’ai vu que les exploitations agricoles étaient vivement encouragées à passer à la télédéclaration sur internet ; c’est à ce moment là, que je me suis tourné vers la FDSEA pour qu’elle m’aide à entrer dans cette nouvelle manière de déclarer les surfaces.

Comment se déroule cette prestation ?
Joël Larger : Cette prestation a lieu chaque année, au moment des déclarations PAC, fin avril-début mai, et dure environ une matinée. Avant de m’y rendre, je prépare toutes les informations nécessaires à la télédéclaration (les parcelles modifiées, les cultures par îlot, les UGB...). La première année, l’animateur, Jérémy Convers qui s’occupe de cette prestation, a enregistré tous les îlots de notre Gaec et les années suivantes, il procède aux modifications nécessaires sur les îlots (contours...).
Au cours de notre entretien, il m’indique les modifications qui sont intervenues sur la réglementation ; prenons l’exemple de la PHAE, lorsque l’on a appris la disparition de cette aide, j’avais la possibilité de la prolonger d’une année supplémentaire ; or, l’animateur de la FDSEA  a confirmé mon choix sur cette question. Il m’apporte aussi des informations sur le chargement pour le calcul de l’ICHN. Cette prestation m’aide à faire des choix qui ont un impact sur notre exploitation.

Au bilan, que vous apporte une telle prestation ?
Joël Larger : Tout le monde ne manipule pas parfaitement un ordinateur surtout pour modifier des contours d’îlots ! Sans aucun accompagnement, il me faudrait au moins deux jours entiers pour faire ma déclaration. Or, là en trois heures c’est fait ! Désormais, faire sa déclaration n’est plus un stress pour moi.
Je suis très satisfait de ce service et je compte bien y faire appel à nouveau chaque année.
Pour moi c’est une sécurité. Cette prestation m’apporte un regard extérieur qui permet d’éviter les erreurs de déclaration ; et en cas de contrôle, on se sent plus serein.
Pour ma part, je préfère opter pour une prestation individuelle, plutôt que collective, de manière à pouvoir échanger tranquillement avec celui qui assure la prestation et surtout pour que l’on me remplisse la  déclaration en ligne.


Propos receuillis par Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Haie pour protéger des vents.
Des haies pour protéger les cultures des vents dominants
À Espalem, le Gaec de la Méridienne a récemment implanté 500 mètres linéaires de haie aux espèces diversifiées. Témoignage.
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
De gauche à droite : Thierry Bouchet, Pierre-Yves Comby et Emmanuel Duban de Cerfrance Haute-Loire.
Pierre-Yves Comby, nouveau directeur de Cerfrance Haute-Loire
Pierre-Yves Comby vient remplacer Emmanuel Duban au poste de directeur de l'association de gestion et de comptabilité.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne