Aller au contenu principal

Bénéfices forfaitaires
FDSEA, seul syndicat pour tous les agriculteurs

La FDSEA a obtenu la fixation des bénéfices forfaitaires agricoles pour 2012, à 141 €/ha.

Un bout de Haute-Loire vu du ciel.

Comme nous vous l’avions indiqué dans notre article paru dans l’édition du 15 novembre dernier, la FDSEA était convoquée à Bercy au ministère des finances le jeudi 21 novembre pour participer à la commission centrale des impôts directs qui examinait ce jour-là les recours déposés sur la fixation des bénéfices forfaitaires agricoles pour 2012.
Rappelons que la réunion de la commission  départementale des impôts directs qui s’était déroulée le 31 mai dernier avait permis la fixation du bénéfice forfaitaire agricole pour 2012 à 140 €/ha, en reconduction du bénéfice voté pour 2011. Mais l’administration avait fait appel de cette décision, considérant que les bénéfices auraient dû connaître une augmentation de 7% environ par rapport à 2011.
Ainsi le président de la FDSEA, Yannick Fialip a dû se rendre à Bercy pour défendre la position de la profession, expliquer aux fonctionnaires des Finances publiques pourquoi l’année 2012 n’a pas été une bonne année en terme de revenus agricoles et rappeler les caractéristiques de notre département de montagne et de notre agriculture essentiellement de type polyculture élevage.

Le déplacement a payé
Et son déplacement n’a pas été vain car il a su convaincre les membres de la commission centrale qui ont fixé les BAF 2012 pour la Haute-Loire à 141 €/ha, soit une augmentation symbolique de 0,7% par rapport à l’année précédente.
Une fois de plus le syndicalisme FDSEA a pris ses responsabilités et n’a pas été avare d’énergie et de temps pour défendre les intérêts de tous les ressortissants des BAF.
Si ce dossier n’avait pas été suivi et défendu, il est presque certain que la fixation se serait rapprochée des 150 €/ha que l’administration fiscale demandait. Il est à noter que nos départements voisins ont tous subi cette année une augmentation des BAF entre +3% et +11%.
Maintenant que le montant des BAF 2012 est connu, la procédure administrative va s’enclencher rapidement pour éditer tous les documents nécessaires au versement des différentes aides attendues. Même si cela va prendre encore quelques semaines, les exploitants agricoles concernés devraient recevoir leur avis d’imposition à temps pour faire les demandes des aides ICHN. Nous restons cependant extrêmement vigilants sur ce point, et si tel n’était pas le cas, nous saurions nous faire entendre. L’administration fiscale est prévenue.


FDSEA

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne