Aller au contenu principal

FDSEA : Sa déclaration PAC, on l’a prépare et on se fait aider par la FDSEA et les JA

Télépac est ouvert depuis ce lundi 27 avril.Thierry Cubizolles secrétaire général de la FDSEA invite les adhérents à se faire accompagner pour faire leur déclaration.

Thierry Cubizolles invite les agriculteurs à s’impliquer dans leur déclaration de surface, et à préparer leur dossier avant de se rendre au rendez-vous avec un animateur de la FDSEA.

Telepac vient d’ouvrir ce matin 27 avril. Compte tenu des changements pour la déclaration 2015, qu’est-ce que la FDSEA et les JA proposent pour leurs adhérents ?
Thierry Cubizolles, secrétaire général de la FDSEA : «Avec la nouvelle PAC, la déclaration 2015 est complexe et nombre de questions sont encore aujourd’hui en attente de réponses. Mais la FDSEA affiche sa volonté d’aider ses adhérents, et propose donc des prestations d’accompagnement. Deux animateurs, Christelle et Jérémy, qui ont l’habitude des dossiers PAC depuis plusieurs années se sont formés spécialement pour cette déclaration 2015. Et cette année, les importantes modifications dans le dispositif ont conduit la FDSEA à recruter 2 vacataires supplémentaires. Ces 4 personnes auront pour mission d’aider les agriculteurs à faire leur dossier via Telepac».

Concrètement, comment doit-t-on procéder ?
T.C. : «C’est très simple. Il suffit de s’inscrire auprès de la FDSEA (NDLR : par téléphone au 04 71 02 60 44) pour prendre rendez-vous avec un animateur. J’insiste : plus tôt vous serez inscrit, plus tôt votre dossier sera bouclé. La date limite est fixée au 9 juin, mais nous allons entrer dans une période de gros travaux, aussi il est important de s’inscrire dès à présent».

Quels conseils donneriez-vous aux agriculteurs pour préparer leur dossier ?
T.C. : «L’agriculteur doit prendre le temps de s’occuper de sa déclaration. Il doit la préparer en amont pour gagner du temps le jour du rendez-vous à la FDSEA, mais aussi pour optimiser sa déclaration. Les exploitants doivent bien connaître leurs îlots et l’état de propreté dans lequel ils sont actuellement. Il est important d’aller sur le terrain pour vérifier tous les changements depuis 2013, date à laquelle les photos satellites qui font référence ont été prises, et les notifier. C’est très important dans le cadre de l’admissibilité des surfaces. Exemple, on doit vérifier l’état des haies, des bosquets, des assolements… pouvoir justifier de l’entretien des sous-bois pâturés… Je conseille à tous les agriculteurs de venir au rendez-vous avec l’état des lieux de leur parcellaire, et toute preuve si nécessaire. N’hésitez pas à prendre des photos…».


La date limite est donc le 9 juin ?
T.C. : «Oui, c’est le 9 juin, sauf pour les aides animales qui sont à faire avant le 15 mai. Mais je précise que durant l’été, l’administration fera un retour des dossiers vers les agriculteurs, qui devront alors valider ou invalider les informations retenues et notamment au regard de l’admissibilité des surfaces qui aura une incidence directe sur l’ICHN en particulier. À ce moment-là, les agriculteurs pourront corriger, adapter et justifier d’éventuelles erreurs, avec des preuves bien sûr. J’insiste donc encore sur la préparation du dossier en amont».

Un dernier conseil ?
T.C. : «C’est l’agriculteur qui s’engage, qui signe sa déclaration. C’est donc à lui d’être vigilant. Mais la FDSEA est aussi là pour l’aider, le conseiller, l’orienter… Alors inscrivez-vous au plus tôt».


Propos recueillis par Suzanne Marion

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne