Aller au contenu principal

FDSEA / JA > Action loup : en vidéo

Dernière minute : le loup a fait l’objet d’une réunion. Le 20 octobre, 200 éleveurs de Haute-Loire et de départements voisins ont rejoint la Préfecture au Puy pour demander l’abattage systématique et immédiat du loup.

Mardi 21 octobre en milieu d’après-midi, une longue réunion s’est tenue en Préfecture sur le loup en présence des organisations  syndicales agricoles, la FDO, la DDT, l’ONCFS, la Fédération départementale des chasseurs et 2 spécialistes du loup de la DREAL et de la DRAAF Rhône-Alpes. Au cours de cette réunion le Préfet a mis en place le dispositif prévu par la loi en cas d’attaque perpétrée par un loup : le Plan Loup.

La profession agricole est sortie déçue de cet échange, à l’image du président de la FDSEA Yannick Fialip : «J’ai décidé de quitter la réunion avant la fin car aucune mesure d’abattage du loup n’a été prise par le Préfet. On nous propose seulement des mesures qui visent à protéger les troupeaux (qui coûtent très cher), de financer l’achat de chiens «patou» et des mesures d’effarouchement du loup. Pour nous, le Plan Loup n’est pas adapté à notre élevage ovin qui reste beaucoup à l’extérieur.  Nous, ce que nous demandons c’est l’abattage immédiat du loup. On voit qu’il y a un écart entre le discours de Manuel Valls (Ndlr : qui disait vouloir agir pour que l’abattage du loup soit plus facile) et la procédure sur le terrain !».
Même si le préfet comprend l’inquiétude des éleveurs, il a souligné qu’il n’avait pas le droit de prendre tout de suite un arrêté sur l’abattage du loup. La France doit respecter la convention de Berne. Nous allons mettre en place le Plan Loup (réseau d’observateurs, mesures de protections des troupeaux) et je vais prendre aussi un arrêté en vue de pouvoir procéder à de l’effarouchement par tir (en l’air ou sur le loup via des cartouches à plomb ou en caoutchouc)». Ce n’est que par la suite que le Préfet pourra autoriser des tirs de défense et de prélèvement (à partir d’un certain nombre d’attaques).

Le Préfet a annoncé la mise en place d'un comité départemental loup.


Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne