Aller au contenu principal

FDSEA : approfondir des thématiques autour du lait dans le cadre de la section

La section laitière de la FDSEA s’est réunie le 11 juillet à Chaspuzac. Faisons le point sur l’actualité laitière avec Eric Richard, le nouveau président de la section.

Les producteurs de la section laitière et du groupe lait JA se sont retrouvés à la salle paroissiale de Chaspuzac le 11 juillet.

Au cours de la dernière section laitière, un point a été fait sur la conjoncture laitière. Où en sommes-nous en terme de prix du lait et de volumes ?
Eric Richard : La conjoncture laitière reste favorable malgré l’augmentation de la collecte (en France, en Europe comme dans le monde). Cette augmentation des volumes produits s’explique par une demande en lait très dynamique notamment de la part de l’Asie et de la Russie.
Par contre, nous constatons toujours un écart de prix avec nos homologues allemands. Le lait est payé 20 euros de plus en Allemagne. Au moment de la crise du lait, les entreprises laitières avaient demandé la mise en place d’un tunnel de prix avec l’Allemagne en vue d’être compétitifs par rapport à nos homologues allemands. Or, à l’heure actuelle ces mêmes entreprises ne semblent plus trop s’intéresser à ce tunnel de prix !
Et les producteurs risquent de ne pas atteindre un prix du lait suffisant pour l’année 2014. A ce jour, on atteint 362 euros/1000L sur l’année avec les indicateurs de prix des différentes entreprises. On espère obtenir un prix supérieur d’ici la fin de l’année, d’autant que les charges repartent à la hausse dans les exploitations laitières et que le cours des vaches de réforme s’effondre à cause d’importations de viandes étrangères.

Quelles sont les attentes de la section laitière en matière de prix du lait ?
Eric Richard : Il faut que l’on récupère très vite le différentiel de prix (20 euros) que l’on a avec les éleveurs allemands. La FNPL a envoyé des courriers à certaines entreprises laitières pour les informer de la situation et elle est en attente de réponses de leur part.

 

(...) Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Eric Richard dans les pages de la Haute-Loire Paysanne du vendredi 18 juillet 2014.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Stocker de l'eau pour s'adapter au changement climatique
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip, détaille les objectifs du protocole départemental signé…
"L'objectif affiché par le syndicalisme majoritaire est de relancer l'attractivité du bail rural auprès  des propriétaires".
Statut du fermage : une réforme sur la table
Décryptage Après de nombreuses années de négociation -et parfois d'enlisement- les discussions entre les sections des fermiers (…
La famille Russier, à droite, aux côtés de Isabelle Valentin Députée et Denise Souvignet présidente de l'ADAF.
Réglementation trop restrictive pour l'accueil d'enfants à la ferme 
La présidente de l'ADAF a invité la députée altiligérienne Isabelle Valentin sur l'exploitation de Lise Russier au Mazet-St-Voy,…
Bâtiment d'élevage avec silo d'aliments.
La situation commence à se tendre dans les exploitations
 Depuis septembre 2020, les agriculteurs assistent à une véritable envolée de leurs charges. Le point sur la situation avec…
Thierry Cubizolles Président de la FDSEA et Anne Rogues, directrice.
Quelle FDSEA pour demain ?
FDSEA Le 27 octobre, le conseil d'administration de la FDSEA de Haute-Loire a fait un point sur les dossiers agricoles d'…
Jean-Julien Deygas, président de Haute-Loire Conseil Elevage
"Les AG, des moments très importants pour nos associations" 
Élevage Jeudi 4 novembre au Bouchet-St-Nicolas, se tiendront les assemblées générales de Haute-Loire Conseil Élevage et Haute-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne