Aller au contenu principal

Concours : en vidéo
Fabuleuse de Grazac sacrée Miss Montbéliarde 2013

Découvrez cet évenement en vidéo. Dimanche dernier, 51 génisses Montbéliardes se sont disputées le titre convoité de Miss Montbéliarde 2013. Un concours au succès incontesté qui a attiré 7 nouveaux éleveurs.


A voir ou à revoir, Douchka la Miss Montbéliarde 2012 qui a fait succés à Paris et Poligny, en vidéo : cliquez ici


Dimanche 24 mars, les plus belles génisses Montbéliardes de Haute-Loire s’étaient données rendez-vous à la halle du Chomeil à St Paulien où se tenait la traditionnelle élection de la Miss Montbéliarde.
Pour cette 16e édition, ce sont 52 élevages qui ont participé à cet événement qui annonce le printemps.
«Cette année 51 élevages participent à notre concours dont 7 nouveaux élevages. Il y a du renouvellement, c’est bon signe !» nous a confié Philippe Chapuis, le président du syndicat des éleveurs Montbéliard de Haute-Loire qui organise cette manifestation en partenariat avec la Chambre d’Agriculture et les organismes d’élevage.
Soigneusement préparées par leur propriétaire, les génisses ont défilé devant les foules et le juge jurassien, Jean-Marie Sornay.
La tâche fut toutefois très délicate pour ces élégantes qui devaient suivre les éleveurs sans broncher, en faisant abstraction de la foule, de la musique entraînante tout en s’accomodant d’un sol extrêment glissant ! Certaines d’entre elles n’ont d’ailleurs pas pu contenir certains signes de nervosité pendant leur défilé.
Au terme de multiples passages sur le ring et de sélections, le juge a désigné la grande championne et ses 4 dauphines.
Fabuleuse, une séduisante génisse conduite par une jeune éleveuse, Cindy Souvignet du Gaec des Terres Sauvages à Grazac, décroche le titre de Miss Montbéliarde 2013. Fabuleuse a posé devant les photographes avec ses dauphines : Florentina du Gaec du Pivert, Fidèle du Gaec des Chaumières, Fleurette du Gaec Elevage Negron et Fleur du Gaec Chante Le Vent.
Quant à la meilleure mamelle, elle se prénomme Fanette et provient du Gaec des Portes d’Auvergne.
Stupéfait par la foule qui s’était déplacée pour assister à ce concours et par la jeunesse des éleveurs participants, le juge Jean-Marie Sornay reste convaincu de les revoir dans d’autres concours.
Dans un contexte plutôt morose pour l’agriculture, ce concours a remonté le moral des éleveurs.«Cela fait du bien de se retrouver autour d’une passion commune. C’est bon pour le moral» a indiqué Philippe Chapuis en ajoutant avec optimisme : «après la pluie vient le beau temps !».
«Miss Montbéliarde est le reflet de l’élevage de génisses en Haute-Loire. Or, d’année en année, la qualité s’améliore.  D’excellents animaux ressortent de ce concours» a indiqué Michel Chouvier, président de l’EDE.
Et lorsque l’on observe le parcours de certaines de nos Miss départementales (comme Douchka, notre Miss 2012 devenue Miss nationale dans le Jura), on se rend compte que la Haute-Loire met la barre haute !
Souhaitons la même destinée à notre «Fabuleuse» montbéliarde.

Véronique GRUBER
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
jeune garçon à la traite d'une montbéliarde
Affaires qui marchent cherchent repreneurs
Les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture…
Petit veau dans une case paillée
2020 : une année catastrophique
Les cours des petits veaux de lait s'effondrent depuis déjà plusieurs années. Le point avec les opérateurs de la filière en Haute…
Brebis BMC en bergerie
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Forêt de résineux Haute-Loire
Aléas climatiques : assurez vos forêts
À partir du 16 novembre, les propriétaires forestiers membres du réseau Fransylva pourront assurer leurs parcelles contre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne