Aller au contenu principal

Equins : Défendre les éleveurs et assurer la promotion des chevaux de trait

Le syndicat des éleveurs de chevaux lourds de Haute-Loire était en assemblée générale le 3 février à Chaspuzac.

Les agriculteurs détenteurs de chevaux lourds étaient rassemblés le 3 février à Chaspuzac pour assister à l’assemblée générale de leur syndicat.

Changement 
de présidence
En 2016, le syndicat a connu un  important changement en cours d’année avec l’arrivée d’un nouveau président le 29 juillet ; Jacques Issartel a remplacé Yves Jouves qui a souhaité quitter cette responsabilité pour des raisons personnelles.
Le 3 février, à la demande de Jacques Issartel, il ...

Les agriculteurs détenteurs de chevaux lourds étaient rassemblés le 3 février à Chaspuzac pour assister à l’assemblée générale de leur syndicat.


Changement de présidence

En 2016, le syndicat a connu un  important changement en cours d’année avec l’arrivée d’un nouveau président le 29 juillet ; Jacques Issartel a remplacé Yves Jouves qui a souhaité quitter cette responsabilité pour des raisons personnelles.Le 3 février, à la demande de Jacques Issartel, il revenait à Yves Jouve la tâche de dresser le rapport moral du président. Ce dernier a annoncé une bonne nouvelle avec l’augmentation des prix des poulains et l’espoir que cette évolution soit de longue durée.La conjoncture étant difficile pour toutes les productions, le syndicat des chevaux lourds n’échappe pas aux restrictions : «Pour faire des économies, le conseil a décidé la suppression des casse-croûtes et des services de l’IFCE sur les concours ; les visites vétérinaires sur les concours sont désormais gratuites» a indiqué Yves Jouve.


227 animaux en concours

Le rapport d’activités 2016 montre une légère diminution des animaux présentés aux concours officiels (227 animaux contre 240 en 2015). Les 227 animaux en concours sont majoritairement des comtois et dans une moindre mesure Bretons, Ardennais et Percherons.Le concours départemental qui se déroulait le 4 septembre à Retournac a mobilisé plus de 23 éleveurs et plus de 150 équins comtois, bretons et percherons (juments, poulains, pouliches). 19 juments comtoises sélectionnées à Retournac ont par la suite participé au concours interrégional au Sommet de l’Elevage 2016. Les éleveurs de Haute-Loire sont revenus de Cournon avec de jolis prix qui font honneur à l’élevage équin départemental.Le nombre d’étalons présentés aux concours officiels 2016 est en lègère baisse (36 contre 39 en 2015) ; le président Jacques Issratel a rappelé l’existence d’une prime pour les éleveurs d’étalons comtois «à condition d’avoir régulariser la charte de l’étalonnier et d’être à jour de la cotisation à l’association nationale de la race».Le syndicat a participé à l’opération sourire «La ferme s’invite en ville» organisée par les JA43 en avril ; à cette occasion, un concours de chevaux et une présentation de pouliches et de juments suitées et non suitées ont permis au grand public de découvrir l’élevage équin de notre département.Cette année, le syndicat entend renouveler sa participation à cet événement qui se déroulera le lundi 17 juillet, lors de l’étape du Tour de France au Puy-en-Velay. Le président du syndicat a rappelé aux éleveurs les coordonnées téléphoniques des services compétents en matière d’équarissage équin (04 66 31 05 25 de 10h à 12h) ; un rappel qui a réveillé les revendications de certains éleveurs en matière de tarification des enlèvements ! Un sujet sur lequel le syndicat souhaite travailler.Enfin Jacques Issartel a tenu à informer les adhérents porteurs de projets d’investissement sur la possibilité de bénéficier de financements au titre de la modernisation des exploitations agricoles dans les filières animales.

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Haie pour protéger des vents.
Des haies pour protéger les cultures des vents dominants
À Espalem, le Gaec de la Méridienne a récemment implanté 500 mètres linéaires de haie aux espèces diversifiées. Témoignage.
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
De gauche à droite : Thierry Bouchet, Pierre-Yves Comby et Emmanuel Duban de Cerfrance Haute-Loire.
Pierre-Yves Comby, nouveau directeur de Cerfrance Haute-Loire
Pierre-Yves Comby vient remplacer Emmanuel Duban au poste de directeur de l'association de gestion et de comptabilité.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne