Aller au contenu principal

En vidéo > Concours : Fherka, du Gaec de St Denis, participera au Challenge France Prim’Holstein

Le Gaec de Saint Denis participera au Challenge France Prim’Holstein avec Fherka, une vache en 4e lactation, habituée aux concours et qui présente bien des atouts.

À la Séauve sur Semène, une vache de 6,5 ans s’apprête à rejoindre la grande halle d’Auvergne où elle participera au Challenge France de la race Prim’Holstein ; 6 fédérations régionales vont s’affronter, le jeudi 6 octobre.


Au dessus de la moyenne

Sélectionnée par son éleveur Daniel Guignand, installé en Gaec avec ses frères Joël et Thierry, et validée par la commission de tri du syndicat de la race, Fherka issue de Uma Noir/Ford a de sérieux atouts.«C’est une vache complète en morphologie, une bonne laitière avec des taux équilibrés et une bonne reproductrice. Fherka a donné 4 femelles sur l’exploitation et c’est une bonne lignée. J’ai choisi Fherka pour ses qualités morphologiques au dessus de la moyenne et parce que c’est une vache pointée excellente mamelle par l’UPRA» indique Daniel Guignand, en charge de l’atelier lait sur le Gaec.Dans sa meilleure lactation, Fherka a produit 9 600 L de lait avec un TP à 30,5 et un TB à 39.C’est de surcroît, une vache calme et docile, ce qui facilite le travail du meneur en concours...Fherka est déjà dressée puis-qu’elle a participé à 2 concours : à St Genest Malifaux au concours Prim’Holstein organisé dans le cadre de la «fête est dans le pré» il y a 3 ans et en 2015 aux journées laitières à St Paulien. De ces 2 concours, Fherka est à chaque fois revenue avec un prix, celui de meilleure mamelle jeune à St Genest et un 2e prix de section à St Paulien.Dans quelques jours, Daniel veillera à lui redonner les bonnes habitudes, en lui posant le licol et en la faisant promener la tête haute. Il prévoit aussi un lavage complet de sa vache au shampoing ainsi que la tonte de son poil.


«Faire briller» la vache

La veille du concours, il faudra tondre la mamelle et «faire briller la vache». «C’est ce que l’on appelle le clipage qui consiste à tondre sa ligne de dos, à rattraper les imperfections de sa robe, à faire briller son poil (avec du vinaigre ou autre) et à huiler ses mamelles» explique Daniel. Ne pouvant être présent durant les 3 jours du Sommet, Daniel ne conduira pas lui-même sa vache sur le ring, il a décidé de confier cette tâche aux personnes qui se chargeront de la préparer la veille.  Mais le jour J, il se trouvera dans les gradins pour encourager sa vache.«Je ne suis pas un acharné des concours mais j’y participe pour mon plaisir personnel. Cela permet de comparer son troupeau avec celui des autres éleveurs. C’est aussi une occasion d’échanger sur des thématiques telles que l’alimentation, la reproduction... Et si l’on obtient des prix, ce n’est que du bonus. L’important, c’est de participer» indique-t-il.La première participation aux concours du Gaec de St Denis, c’était en 1992 à Langeac à l’occasion d’un concours régional Prim’Holstein.Quant au Sommet de l’Elevage, leur unique participation remonte à 1998. Le Gaec prend davantage part à des concours locaux (comices, journées laitières, concours régional de Feurs...). Souhaitons bonne chance à Fherka et à toutes les autres concurrentes altiligériennes !

Véronique Gruber

Votre magazine Terres d'élevage en supplément spécial cette semaine pour le Sommet de l'élevage les 5, 6 et 7 octobre prochains.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Rencontre entre les représentants de l’État et les agriculteurs sur le Gaec du Bois Redon.
Échanges constructifs entre les agriculteurs et le Préfet sur le Gaec du Bois Redon
Le Préfet de Haute-Loire Éric Étienne était en visite le 12 octobre à Saint Beauzire sur le Gaec du Bois Redon. Au menu des…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne