Aller au contenu principal

En vidéo > Action syndicale : Opération escargot avec une cinquantaine de tracteurs venus de l'Est du département

Une quarantaine de tracteurs venue de l'Est du département a rejoint le centre-ville d'Yssingeaux le 5 février. Objectif : rencontrer le président de la Région.

Une cinquantaine de tracteurs a roulé sur Yssingeaux le 5 février au matin.

Vendredi 5 février au matin, les agriculteurs adhérents à la FDSEA et aux JA de l’Est du département ont organisé une opération escargot en tracteurs jusqu’à Yssingeaux. Ils sont partis à bord de leurs tracteurs (parfois équipés de remorques ou tonnes à lisier... vides) de Monistrol-sur-Loire, de Beauzac, de Retournac, de St Didier-en-Velay, d’Aurec-sur-Loire, de St-Pal-de-Mons..., entraînant derrière eux une dizaine de kilomètres d’embouteillage, pour rejoindre le centre ville d’Yssingeaux où ils comptaient rencontrer le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et un représentant de la sous-préfecture.Cette mobilisation témoigne une fois de plus de la colère et du désespoir d’une profession qui déplore une baisse générale de ses prix à la production.


Prix : «c’est la catastrophe !»

«Aujourd’hui c’est la catastrophe au niveau des prix, que ce soit en viande ou en lait. On ne vit plus de notre métier. Il faut faire revenir du prix sur nos exploitations ; la grande distribution a joué le jeu (en consentant des hausses de prix à répercuter jusqu’aux producteurs), or les industries laitières n’ont pas répercuté ces hausses auprès des éleveurs laitiers. Le prix du lait baisse puisqu’au mois d’août on était à 32 centimes par litre de lait contre 27 centimes en ce moment» explique André Peyragrosse, agriculteur à Beauzac et délégué cantonal FDSEA.Du côté des Jeunes Agriculteurs, le président Anthony Fayolle a évoqué les cibles de cette action : «La situation est assez grave sur de nombreuses exploitations et la conjoncture de l’élevage en général n’est pas bonne. Nous sommes là pour alerter les pouvoirs publics, via notre rencontre avec le secrétaire général de la sous-préfecture, sur la situation difficile dans laquelle se trouvent les agriculteurs. Le ministre de l’agriculture doit réagir à l’échelle nationale, pour que l’on obtienne des actions concrètes au niveau des filières, mais aussi à l’échelle européenne, pour que l’on introduise de l’intervention. Dans un second temps, nous souhaitons rencontrer Laurent Wauquiez pour voir quel travail on peut mettre en route avec lui pour nous aider». Les agriculteurs attendent notamment de sa part l’organisation d’une table ronde entre producteurs,  indutriels et grande distribution. «Notre président de région avait fait des promesses au cours de sa campagne électorale, un revenu décent pour les agriculteurs... Il faut à présent qu’il nous dise ce qu’il veut faire de l’agriculture de notre département» a indiqué André Peyragrosse.


Une visite d’exploitation en perspective

Une fois les tracteurs installés sur la place d’Yssingeaux, une délégation d’agriculteurs a été reçue par le secrétaire général de la sous-préfecture. Ce dernier a pris note de toutes les difficultés rencontrées par les agriculteurs et a confirmé l’intention de la sous-préfète, Agnès Chavanon, d’organiser, dans les jours qui viennent, une rencontre avec les agriculteurs sur une exploitation de l’Est du département.


Une table ronde en vue

Les agriculteurs ont également été reçus par le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. Bien au fait des problèmes auxquels se trouve confrontée la profession agricole, ce dernier a répondu favorablement à la demande des agriculteurs en s’engageant à réunir autour d’une même table les agriculteurs, les distributeurs et les industriels.Laurent Wauquiez a détaillé les axes de travail engagés ou à engager sur le territoire régional : développer la présence des produits locaux au sein de la restauration collective (lycées, cantines administratives...), développer les marchés à l’exportation et faire remonter au niveau européen l’idée que la régulation des marchés agricoles est une nécessité. La région ayant en charge la gestion du second pilier de la PAC, Laurent Wauquiez a demandé aux agriculteurs de lui faire part des évolutions qui permettraient d’aller dans le sens d’une simplification administrative au bénéfice de la profession agricole.

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Un congrès dans le respect des règles sanitaires !
FNSEA : Un « virage historique » pour un « choix responsable »
La deuxième partie de l’Assemblée générale de la FNSEA s’est tenue le jeudi 10 septembre à Villejuif (Val-de-Marne). L’occasion…
Limousine : journée génétique sans cornes
La 4ème édition de la journée génétique Limousine sans cornes est programmée jeudi 3 septembre au lieu-dit Chazelet sur la…
Responsables professionnels et élus ont apprécié la visite du Préfet, venu 4 jours après son arrivée.
Nouveau Préfet : Première visite de terrain pour l’agriculture
Le 3 septembre le nouveau Préfet de Haute-Loire Eric Etienne s’est rendu sur le Gaec des Pierres Rouges à Lesbineyre, sur la…
Cinq nouveaux cas de peste porcine en Allemagne
La peste porcine africaine (PPA) se développer en Allemagne.
Rendez-vous le 17 septembre près de Montfaucon.
Ateliers Tech&Bio en Haute-Loire : derniers jours pour vous inscrire !
Une journée riche destinée à tous les agriculteurs le 17 septembre de 9h30 à 16h30 près de Montfaucon. Ne la manquez pas !
Le plan protéines sera doté de 100 millions d’euros avec pour objectif principal de réduire les importations de soja
Plan de relance : Le gouvernement donne la priorité à la conversion écologique
L’agriculture est éligible au plan de relance à hauteur de 1,2 Md d’euros. Il sera principalement affecté à la conversion vers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne