Aller au contenu principal

Du 6 au 8 septembre, Jim pose ses valises en montagne, en Velay volcanique

L'événement national annuel entièrement dédié à l'agriculture se déroulera cette année en Haute-Loire les 6, 7 et 8 septembre. Le 3 juillet, cette grande fête agricole a fait l'objet d'une présentation officielle sur le site.

La présentation officielle de l'événement a eu lieu le 3 juillet dernier sur le site des Terres de Jim.

Les Terres de Jim 2019, la manifestation nationale portée par le réseau des Jeunes Agriculteurs, approche à grands pas.
Le 3 juillet, le comité d'organisation de l'événement organisait une présentation officielle en présence des  bénévoles JA, des partenaires, des élus locaux et des agriculteurs qui ont accepté de mettre leurs parcelles à disposition pour le bon déroulement de la manifestation.  Tout ce monde avait ce jour-là, rendez-vous sur le magnifique site des Terres de Jim 2019, au domaine de Chantoin, qui s'étend sur trois communes : Bains, Seneujols et St Christophe/Dolaison.

Plus de 100 000 visiteurs attendus
Parsemées de boules de foin -les récoltes de fourrages étant encore en cours- tous les invités ont pu admirer ces belles parcelles qui s'apprêtent à accueillir plus de 100 000 visiteurs qui viendront assister aux 4 compétitions de labour et aux nombreuses animations programmées durant les 3 jours de fête.
Et pour l'occasion, un invité de marque avait fait le déplacement jusqu'en Haute-Loire : le président national des JA, Samuel Vandaele. C'est d'ailleurs lui qui a ouvert les discours de présentation des Terres de Jim. Visiblement ravi de se retrouver en Haute-Loire, un département qu'il avait rejoint à l'occasion d'une réunion syndicale il y a quelques années, ce dernier a rappelé le rôle fondamental de la marque et événement "Terres de Jim" en matière de communication :  «sur nos produits, nos territoires, nos terroirs... Je pense qu'on en a vraiment besoin car on a trop souvent délaissé la communication à d'autres. Terres de Jim vise aussi à montrer que nous (les agriculteurs) sommes de vrais acteurs sur le territoire rural».
Pour Samuel Vandaele comme pour le président des JA 43, Anthony Fayolle, Les Terres de Jim s'inscrivent aussi complètement dans une dynamique syndicale. «Nous sommes aujourd'hui capables de montrer à nos concitoyens  que nos produits sont tracés, sains et bons et respectent l'environnement. Or l'accord du Mercosur qui n'est pas encore signé, nous oblige à renforcer notre communication auprès du consommateur. Car nous devons faire comprendre  aux Français que manger français, c'est une sécurité alimentaire que l'on doit garder».

Une action syndicale de communication
«Les Terres de Jim, ce n'est pas un grand bal populaire. C'est un moyen d'aller à la rencontre des gens mais c'est aussi une action syndicale de communication pour montrer, entre autres, que le territoire est ce qu'il est grâce à nous. Nous sommes conscients que les agriculteurs ne sont pas majoritaires dans la société et si on veut être entendus, il faut partager nos idées, recréer du lien avec nos concitoyens et ceci se fait au travers d'événements comme Les Terres de Jim» a indiqué Anthony Fayolle.
Les JA ont également l'intention de partager leur propre vision de l'agriculture. «L'agriculteur a une vision du territoire, une vision environnementale et économique (produire pour nourrir) ; c'est ce que nous allons montrer aux visiteurs du site» souligne Anthony.
Les Terres du Jim 2019 permettront aussi de faire parler de la Haute-Loire et de montrer les nombreuses facettes de son agriculture.
Comme l'ensemble des élus présents dont les maires de Bains, de Séneujols, le représentant du maire de St Christophe et le maire du Puy-en-Velay, Samuel Vandaele  a salué le courage et l'engagement de l'ensemble des bénévoles qui permettront de déboucher sur un événement national fort et réussi.

Des JA ultra-motivés
«Nous sommes prêts et ultra-motivés» a souligné Anthony Fayolle en rappelant certes le courage dont il faut faire preuve pour organiser un tel événement, mais aussi ce petit grain de folie. «C'est un événement lourd à organiser mais on est conscient que cela sera un événement unique que nous, les organisateurs, nous ne vivrons pas forcément une autre fois».
Les Terres de Jim seront une vitrine de l'agriculture altiligérienne dont le fil conducteur sera l'autonomie alimentaire. «Nous allons montrer les céréales, les pâturages et les nouvelles technologies dont disposent nos fermes. Nous allons montrer notre savoir-faire auprès du grand-public» a expliqué Laurine Rousset, la présidente du comité d'organisation. Pour ce faire, le site se structurera autour de plusieurs pôles (animal ; végétal avec une grange pour les  stocks de fourrages en vue d'évoquer l'autonomie alimentaire des fermes ; machinisme).
Côté animation du site, Laurine a énuméré la longue liste des activités qui seront présentes sur le site  : «Monster Truck, Stock Car, feux d'artifice le samedi soir, plusieurs concerts, des shows nocturnes (moto trial avec Kenny Thomas, Moiss Bat Cross), baptêmes en Montgolfière et en hélicoptère et la grande roue. «Faites nous confiance, ça va fumer et ça fera du bruit !» a lancé Laurine. Sur le site, il sera bien sûr possible de se restaurer, via une restauration rapide et une restauration assise pour 10 000 personnes (dont deux boeufs à la broche samedi soir).
Enfin pas de Terres de Jim sans le labour. Durant 3 jours, les visiteurs verront se succéder 4 compétitions : la régionale de labour, les qualifications européennes, la compétition des tracteurs Lanz anciens et bien sûr la finale nationale de labour.
Laurine Rousset a annoncé la venue du Ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, le dimanche.
Un Ministre «qui pourra prendre le poul de l'agriculture en partageant des moments avec les agriculteurs locaux» a signalé Samuel Vandaele. Le président de la région Aura est attendu, quant à lui, vendredi après-midi. 
La parole a ensuite été donnée aux principaux  partenaires de l'événement : Groupama, Crédit Agricole, et Total (excusé ce jour-là)

Les grands temps forts

Les  6, 7 et 8 septembre, le site de Chantoin, situé à 10 minutes du Puy-en-Velay sur les communes de Bains, Séneujols et St Christophe/Dolaizon, accueillera Les Terres de Jim 2019.
Sur place, les visiteurs n'auront pas le temps de s'ennuyer avec un progamme chargé d'animations :
- Une vitrine végétale pour découvrir toutes les cultures de Haute-Loire
- Un pôle animal sous la forme d'une ferme grandeur nature avec tous les animaux élevés en Hte-Loire (150 vaches sont attendues). Robot et salle de traite en activité sur le site et un espace laine.
- Découverte des saveurs au travers d'un marché de producteurs, de l'espace Haute-Loire et des halles de Jim.
- Le labour : finale régionale (vendredi) ; qualifications européennes (vendredi après-midi et samedi) ; labour à l'ancienne avec les tracteurs Lanz (samedi) ; finale nationale (dimanche après-midi).
- Démonstration de véhicules motorisés tout au long du week-end (Moiss'Batt'Cross, 4x4, Monster Truck, Stocks Car, show nocturne de Kenny Thomas en moto trial freestyle).
Les Terres de Jim vous réservent bien d'autres surprises : grande roue, manche de la coupe de France de bois sportive, baptêmes en hélicoptère, vols en montgolfières, démo de vélo trial, battage à l'ancienne, espace enfants avec structures gonflables, parcours infernal, démonstration de modélisme et miniatures agricoles, nombreuses animations sur les stands des partenaires de l'événement, Fanfares et groupes de musiques traditionnelles, feu d'artifice...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne