Aller au contenu principal

Dossier > Contention manipulation : Intervenir en toute sécurité sur le troupeau dans les parcelles

Contention Lorsque les bovins sont dans les prés, mieux vaut être équipé d’un système de contention mobile pour intervenir en sécurité sur le troupeau.

Pour manipuler vos bovins au pré en sécurité, optez pour la contention mobile.

Les systèmes de contention fixe n’étant pas toujours à proximité des troupeaux, notamment en période estivale, les éleveurs peuvent compter sur la contention mobile.


Transportable

Facilement transportable, ce matériel à atteler à un tracteur est maintenant équipé de levage hydraulique des roues, ce qui permet un passage plus aisé dans les chemins accidentés et se pose ensuite directement sur le sol (sans laisser d’espace dû à la présence des roues). Selon les besoins de l’éleveur, la contention mobile  propose un parc d’attente, un couloir de contention et un parc de rassemblement.Le parc d’attente (pour 10 à 15 bêtes environ) permet de rassembler les animaux avant manipulation. Rapide à installer, il est doté de barrières courtes et légères. Jean-Christophe Freyssenet, technicien bovins viande à la Chambre d’agriculture, conseille de munir le parc d’au moins un passage d’homme ; un équipement qui permet d’évacuer les lieux rapidement en cas d’urgence.


Matériaux plastiques

Notons que depuis quelques années, les constructeurs proposent des parcs dotés de barrières en matériaux plastiques ; plus légères et à solidité équivalente, ces barrières doivent toutefois être transportées à part (ne peuvent-être incorporées au couloir pour le transport).Pour réaliser des interventions sur les vaches, il faut installer un couloir de contention mobile. “Attention, pour réaliser des actes de type parage ou césarienne... mieux vaut opter pour des cages de contention individuelle” prévient le technicien.La longueur du couloir doit être comprise entre 5,50 m et 6 m. 3 bovins adultes doivent pouvoir s’y installer. Quant à la largeur, elle doit être réglable de 45 cm à 75cm. “Pour une plus grande sécurité de l’éleveur, l’idéal est de prévoir une entrée latérale dans le couloir”. Les couloirs sont par ailleurs équipés de parois rabattables qui facilitent les interventions sur les animaux. Le couloir doit disposer de portes cornadis en vue de bloquer l’animal.A la sortie du couloir de contention, on peut installer un parc de rassemblement qui permet de calmer les animaux avant leur retour en pâture. Lors des premières utilisations, l’éleveur doit veiller à habituer les animaux au matériel ; pour ce faire, il est conseillé d’installer le couloir au moins la veille de l’intervention et de les faire circuler plusieurs fois sans les bloquer avec la porte cornadis.


En propriété ou en Cuma

De nombreuses exploitations utilisent des systèmes de contention mobile, soit en Cuma, ce qui permet de limiter l’investissement, soit en propriété ou en co-propriété. Pour préserver votre matériel de contention mobile, remisez-le dans un endroit abrité en hiver et entretenez-le régulièrement pour éviter toute dégradation.

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Rencontre entre les représentants de l’État et les agriculteurs sur le Gaec du Bois Redon.
Échanges constructifs entre les agriculteurs et le Préfet sur le Gaec du Bois Redon
Le Préfet de Haute-Loire Éric Étienne était en visite le 12 octobre à Saint Beauzire sur le Gaec du Bois Redon. Au menu des…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne