Aller au contenu principal

Div’Agri fédère en Auvergne-Rhône-Alpes, la diversité agricole animale et végétale

Le réseau Div’Agri rassemble les acteurs qui oeuvrent pour la diversité agricole, dans les filières animales et végétales.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est riche d’une grande diversité agricole dans les filières animales et végétales.

Permettre le développement et la valorisation de la richesse du patrimoine génétique naturel de notre région, tel est l’objectif du réseau Div’Agri qui rassemble les acteurs qui oeuvrent pour la diversité agricole dans les filières animales et végétales. Installée sur l’ex région Rhône-Alpes, cette fédération s’ouvre désormais à l’Auvergne. Cet élargissement a été officialisé mercredi 20 juin par l’assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue dans les locaux de fedatest à Mazeyrat d’Allier en Haute-Loire.
En 2017, Div’Agri comptait 17 adhérents dont 10 membres en végétaux et 9 en animaux. Parmi eux, on peut citer les Fruits retrouvés d’Ardèche, Grain avenir dans la Drôme, les Croqueurs de Pomme du Jarez, le Comité de la Châtaigne d’Ardèche, les associations de la Chèvre des Savoies, du Cheval d’Auvergne, des races ovines du Sud-Est dans les Alpes de Haute-Provence, l’Upra Tarentaise en Savoie ou encore ROM sélection. Parmi les nouveaux entrants, Div’Agri espère que l’ODG de la Lentille Verte du Puy ou encore la Noire du Velay en Haute-Loire… rejoindront ses rangs.

Plan d’actions
Dans le cadre d’une convention avec le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, Div’Agri est chargée de structurer et animer le réseau des adhérents gestionnaires d’espèces, races ou variétés locales de la région. Elle doit aussi fixer la stratégie régionale et les priorités en matière de soutien à l’étude, au recensement, à la préservation et à l’amélioration de ces espèces, races ou variétés, ainsi qu’à la promotion et à la comunication en leur faveur. Pour cela, la fédération doit constituer un plan d’actions annuel ou pluriannuel et le promouvoir auprès de partenaires financiers publics ou privés.
Le président de Div’Agri, Guy Durand agriculteur à Autrans dans l’Isère est à lui seul, sur son exploitation en Earl avec sa fille, un exemple de la diversité du monde agricole sur la région. Il élève des vaches Villars de Lans et Herens, des Chevaux d’Auvergne, des chèvres Alpines et de Savoie ou encore quelques brebis Bascobéarnaises…
Sauvegarder ces races locales régionales à faibles effectifs, c’est une des missions que s’est donné Div’Agri. Mais son président insiste sur la volonté du réseau de «renforcer la valorisation économique de la diversité agricole par les exploitations agricoles» et donc de «favoriser l’innovation et l’adaptation des nouvelles technologies au contexte des races et variétés d’intérêt régional».
Depuis 2013, cette fédération a participé au financement de nombreuses opérations de diversification agricole en lien avec la Région AuRA. Citons en exemple un travail de sélection participative des blés, la caractérisation, la gestion et/ou la sélection de races locales rhônalpines bovines, ovines, équines et caprines, l’acquisition de matériel pour le traitement et la conservation des semences… D’autres projets sont à venir, parmi lesquels la création d’une pépinière de sélection, multiplication, reproduction de porcs de races locales, la préservation des variétés locales des châtaigniers ardéchois, ou encore le soutien de tout projet favorable au maintien de la biodiversité domestique… Bref des actions con-crètes et diversifiées.

En savoir plus…
Le réseau Div’Agri est soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il possède un fonds de dotation pour accompagner les acteurs de la diversité agricole dans leurs projets.
Div’Agri - Agrapôle - 69364 Lyon Cedex 07. Contact :
04 72 72 49 40 - 06 82 88 27 85 ou contact@divagri.fr
Renseignements : www.divagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Haie pour protéger des vents.
Des haies pour protéger les cultures des vents dominants
À Espalem, le Gaec de la Méridienne a récemment implanté 500 mètres linéaires de haie aux espèces diversifiées. Témoignage.
Samuel Vandaele, président de jeunes Agriculteurs.
« Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Jeunes Agriculteurs vient de publier son rapport d’orientation pour l’année 2021. Un document orienté principalement en direction…
Lot d'agneaux à la vente au marché couvert de Saugues.
La procédure de télédéclaration des aides animales pour la campagne 2021 est ouverte
Depuis le 1er janvier, les agriculteurs peuvent procéder sur le site Telepac (www.telepac.agriculture.gouv.fr) à leurs demandes d…
De gauche à droite : Thierry Bouchet, Pierre-Yves Comby et Emmanuel Duban de Cerfrance Haute-Loire.
Pierre-Yves Comby, nouveau directeur de Cerfrance Haute-Loire
Pierre-Yves Comby vient remplacer Emmanuel Duban au poste de directeur de l'association de gestion et de comptabilité.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne