Aller au contenu principal

Agriculture biologique
Développer l’agriculture biologique pour répondre à une demande grandissante

La Chambre d’Agriculture de Haute-Loire a organisé une journée d’informations sur les filières animales en production biologique. Etat des lieux et pespectives.

La journée consacrée aux filières bio a attiré de nombreux éleveurs au Puy.

Retrouvez l'article en intégralité dans la Haute Loire paysanne du vendredi 25 avril.


«L’agriculture biologique est aujourd’hui, comme l’agriculture dans son ensemble, dans une phase de progression et de besoin constant» a déclaré le président de la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire, Laurent Duplomb en ouverture de la journée du 17 avril consacrée aux filières animales en agriculture biologique.
A l’horizon 2030, notre planète va connaître une explosion de sa  population mondiale qui devrait passer de 7 milliards en 2014 à 9 milliards. Or, pour répondre à une demande de plus en forte en produits bio, Laurent Duplomb a évoqué 2 voies de développement : «Il faudra continuer à développer une agriculture bio intégrée dans le process de transformation et de commercialisation. Mais on doit aussi être capable de développer une agriculture bio qui favoriserait les volumes. Il faut donc travailler sur les reconversions et les installations».

927 fermes bio en Auvergne
Après cette introduction qui laisse entrevoir les perspectives  de progrès de l’agriculture bio, Laure Réaut, chargée de mission filières bio, a dressé un état des lieux de l’élevage et des filières bio en Auvergne comme dans notre département. L’Auvergne rassemble 927 fermes en agriculture bio, dont une bonne proportion se situe en Haute-Loire. Avec 47 600 ha, l’agriculture bio représente 3 de la SAU régionale. Notons que la Haute-Loire est le 1er département bio en Auvergne avec 303 exploitations engagées dans ce mode de production.

(...)

Véronique GRUBER

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne