Aller au contenu principal

Désherbage mécanique : visite d'essais le 17 juillet

Afin de montrer l’efficacité du désherbage mécanique et d’observer sur le terrain les effets du travail des outils utilisés sur les adventices, une matinée de visite d’essais sur maïs est proposée le mardi 17 juillet à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand. Mise en place dans le cadre du Contrat Territorial de l’Alagnon, cette matinée technique, conduite par la FDCUMA de Haute-Loire, en lien avec le SIGAL, et en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire et Haute-Loire Biologique, vise à agir en faveur de la protection des ressources en eau de ce territoire : l’Alagnon et ses affluents. Cette matinée permettra aux agriculteurs d’obtenir des renseignements sur les outils utilisés pour le désherbage mécanique et leurs caractéristiques. Les essais sont conduits sur une parcelle implantée en maïs de 10 ha environ. Le choix a été de tester plusieurs outils : une herse étrille composée de panneaux articulés indépendants et dotés de dents (longues et flexibles) de 7 mm de diamètre, une bineuse monosem 6 rangs avec fertiliseur de 4.50 m de largeur et une roto-étrille de 6 m de large, 40 étoiles de 30 dents en fil d’acier de 6 mm et 4 roues. Rendez-vous le 17 juillet de 10h à 13h à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand, pour la visite de ces essais. Sur place, suivez le fléchage CUMA. Afin de montrer l’efficacité du désherbage mécanique et d’observer sur le terrain les effets du travail des outils utilisés sur les adventices, une matinée de visite d’essais sur maïs est proposée le mardi 17 juillet à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand. Mise en place dans le cadre du Contrat Territorial de l’Alagnon, cette matinée technique, conduite par la FDCUMA de Haute-Loire, en lien avec le SIGAL, et en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire et Haute-Loire Biologique, vise à agir en faveur de la protection des ressources en eau de ce territoire : l’Alagnon et ses affluents. Cette matinée permettra aux agriculteurs d’obtenir des renseignements sur les outils utilisés pour le désherbage mécanique et leurs caractéristiques. Les essais sont conduits sur une parcelle implantée en maïs de 10 ha environ. Le choix a été de tester plusieurs outils : une herse étrille composée de panneaux articulés indépendants et dotés de dents (longues et flexibles) de 7 mm de diamètre, une bineuse monosem 6 rangs avec fertiliseur de 4.50 m de largeur et une roto-étrille de 6 m de large, 40 étoiles de 30 dents en fil d’acier de 6 mm et 4 roues. Rendez-vous le 17 juillet de 10h à 13h à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand, pour la visite de ces essais. Sur place, suivez le fléchage CUMA. V.G Afin de montrer l’efficacité du désherbage mécanique et d’observer sur le terrain les effets du travail des outils utilisés sur les adventices, une matinée de visite d’essais sur maïs est proposée le mardi 17 juillet à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand. Mise en place dans le cadre du Contrat Territorial de l’Alagnon, cette matinée technique, conduite par la FDCUMA de Haute-Loire, en lien avec le SIGAL, et en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire et Haute-Loire Biologique, vise à agir en faveur de la protection des ressources en eau de ce territoire : l’Alagnon et ses affluents. Cette matinée permettra aux agriculteurs d’obtenir des renseignements sur les outils utilisés pour le désherbage mécanique et leurs caractéristiques. Les essais sont conduits sur une parcelle implantée en maïs de 10 ha environ. Le choix a été de tester plusieurs outils : une herse étrille composée de panneaux articulés indépendants et dotés de dents (longues et flexibles) de 7 mm de diamètre, une bineuse monosem 6 rangs avec fertiliseur de 4.50 m de largeur et une roto-étrille de 6 m de large, 40 étoiles de 30 dents en fil d’acier de 6 mm et 4 roues. Rendez-vous le 17 juillet de 10h à 13h à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand, pour la visite de ces essais. Sur place, suivez le fléchage CUMA. Contacts - Chambre d'agriculture de Haute-Loire : 06 32 20 57 43 - FRCUMA : 04 73 44 45 37 - FDCUMA : 04 71 07 21 24 - SIGAL : 04 71 23 19 84 - Haute-Loire Biologique : 04 71 02 07 18

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

jean-François Portalier et les associés du Gaec de la Fontaine du Loup à Séneujols.
Passage de témoin entre deux voisins à la ferme et au syndicat agricole
Jean-François Portalier a laissé son exploitation et sa place de délégué cantonal FDSEA à sa voisine Véronique Roux qui s'est…
Prim Holstein au pré
Pourquoi la production laitière en montagne a dévissé ?
Le nombre de producteurs de lait en montagne a baissé en dix ans de 17 à 33 % selon les territoires. Le Cniel appelle à un…
Thomas Julliard agent de remplacement au SR43
"Le Service de Remplacement, c'est une très bonne école"
Thomas Julliard est agent de remplacement au SR43 depuis septembre 2020, et heureux de l'être. Il nous fait part de son…
Des vidéos pour mettre en valeur nos filières agricoles
Dans le cadre de la Semaine de l'Agriculture, les JA de Haute-Loire diffusent des vidéos sur Facebook.
Vache charolaise
La charolaise, une race aux multiples profils
La charolaise est la troisième race allaitante de Haute-Loire mais elle est aussi souvent utilisée en croisement sur d'autres…
Jacques Chazalet, Président du Sommet
Sommet de l'Elevage, une édition 2021 maintenue avec pass sanitaire
A quatre mois de l’ouverture, les organisateurs du Sommet de l’élevage (du 5 au 8 octobre) affichent optimisme et prudence en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne