Aller au contenu principal

Des plans de filières ambitieux pour répondre aux attentes

Dans les interprofessions, les derniers mois ont été studieux pour présenter au gouvernement des projets de filières en réponse aux attentes sociétales. Tour d’horizon des différentes propositions.

Plans de filières

Les interprofessions des différentes filières agricoles ont réussi un véritable tour de force en rendant leur plan ambition filière le 15 décembre, soit quelques jours avant la clôture des États généraux de l’alimentation le 21 décembre à Bercy. «Les interprofessions ont dû présenter leurs ambitions autour de deux thèmes, rappelle Henri Brichart, vice-président de la FNSEA très impliqué dans les EGA. Leur engagement vis-à-vis des attentes sociétales, autrement dit, la montée en gamme, et le travail pour une meilleure répartition de la valeur, notamment vers les agriculteurs».

Créer du dialogue au sein des filières
Pour le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, la préparation des plans de filière a eu la vertu de «mettre autour de la table des gens qui ne se parlaient plus», évoquant le cas de la filière porcine. Thierry Roquefeuil, président de l’interprofession laitière, est satisfait que ce plan ait abouti. Il constate que «les mentalités ont évolué». «Tout le monde a fait du chemin depuis 2015 où j’avais démissionné de la présidence du Cniel», alors que l’interprofession ressemblait de plus en plus à une coquille vide. C’est aussi l’avis de Damien Lacombe, président de Sodiaal. «Les États généraux de l’alimentation ont permis de recréer des conditions propices au dialogue entre les différents maillons de la chaîne».


Des attentes fortes du monde agricole
«Les agriculteurs veulent du concret», a insisté Christiane Lambert. La FNSEA demande que cinq points apparaissent clairement dans la future loi de modernisation des relations commerciales : vulgariser les contrats qui prennent en compte les coûts de production, une possible renégociation des prix de la part des industries agroalimentaires auprès des distributeurs, l’encadrement des promotions, une sanction des prix abusivement bas, un seuil de revente à perte (SRP) «correctement appliqué et non dévoyé». Selon les premiers éléments qui lui ont été présentés par le ministère de l’Agriculture, le projet de loi reprend une bonne partie de ces points, «mais ce n’est pas clair sur la renégociation et il ne s’agirait que d’une expérimentation pour deux ans», a précisé Christiane Lambert.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Jean-Luc Chauvel aux côtés d’Hugues Pichard, qui vient de lui succéder à la présidence de Races de France.
La génétique au service de l’économie des territoires
Avant de passer la main, Jean-Luc Chauvel, président de l’organisme de sélection races ovines des Massif (Rom Sélection), est…
Paysage rural près de St Paulien avecparcelles labourées.
La future PAC s’écrit à deux plumes, européenne et nationale
Les membres des Bureaux FDSEA et JA de Haute-Loire étaient réunis la semaine dernière pour une présentation des grandes lignes de…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
«L’agriculture, un métier qui fait vivre des hommes et des femmes…»
La présidente des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire, Laurine Rousset, analyse à chaud les propos du Ministre de l’Agriculture…
Julien Denormandie Ministre de l'Agriculture
« J’appelle les agriculteurs à prendre part massivement au recensement agricole »
Une nouvelle campagne de recensement agricole va démarrer le 1er octobre. Interrogé par Agra Presse et un pool de journalistes de…
Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne