Aller au contenu principal

Lait
"Des méthodes d'un autre temps en matière de fixation du prix du lait"

Les pratiques de la coopérative Sodiaal en matière de prix du lait sont jugés inadmissibles par les producteurs. Le président de la section lait de la FDSEA explique la situation.

Deux montbéliardes

Depuis de longs mois déjà, les exploitations agricoles font face à des hausses de charges conséquentes et comme si cela ne suffisait pas, la situation climatique actuelle fait craindre une sécheresse sans précédent... Les volumes de la production laitière française diminuent depuis 12 mois si bien que la pénurie guette certains segments de marché !

"On observe une certaine lassitude des producteurs de lait à l'égard du prix du lait. La France détient le record des prix les plus bas du marché en Europe et les augmentations de prix actuelles sont bien moins réactives que dans d'autres pays comme l'Allemagne où le prix du lait atteint en moyenne 461€/1000 L contre environ 420€ en France" explique Eric Richard, président de la section laitière de la FDSEA de Haute-Loire.

Aucune concertation

C'est dans ce contexte difficile que certaines entreprises laitières utilisent des méthodes d'un autre temps en matière de fixation du prix du lait... "L'indicateur Beurre/poudre du Cniel, qui a été validé par l'interprofession, a été amputé de 57 € sans aucune concertation par une grande coopérative laitière dénommée Sodiaal. Et depuis quelques semaines, nous avons appris que cette coopérative donnera un prix sans aucune référence à un quelconque indicateur ! Dans le même temps elle se réjouit publiquement de sa bonne situation financière alors qu'elle ne se soucie pas de la santé financière de ses producteurs. Ajoutons que dans le second round des négociations, Sodiaal aurait obtenu des hausses conséquentes auprès de ses clients sans aucun retour de valeur auprès des producteurs... " indique Eric Richard qui ajoute : " une telle attitude risque de se retourner contre cette entreprise qui vont avoir bien du mal à trouver de nouveaux producteurs !".

Depuis ce printemps, les prix du lait proposés par Sodiaal décrochent littéralement. La loi Égalim n'est visiblement pas appliquée sur le prix du lait destiné au marché intérieur et Eric Richard craint désormais un effet d'entraînement sur les prix des autres entreprises. Ainsi dernièrement, aucun accord n'a été conclu au sein de l'OP Lactalis...

"Ce qui a permis une hausse du prix du lait cette année, c'est la hausse du prix du lait à l'export (basé sur celui du Beurre/poudre). D'ailleurs, si le prix du beurre et de la poudre de lait était amené à se retourner, on risquerait de voir chuter le prix du lait".

Inadmissible !

Pour les membres de la section lait de la FDSEA et des JA, il est inadmissible que cette situation perdure. C'est pourquoi, ils envisagent de passer à l'action si nécessaire.

"La colère des producteurs monte... Si pour l'instant la seule réponse de Sodiaal consiste à signaler que le prix du lait est supérieur à celui de l'an dernier, il est en tout cas très insuffisant au regard de l'augmentation de nos charges. Nous avons des indicateurs et une formule de calcul, il faut simplement l'appliquer !" signale le responsable syndical.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne