Aller au contenu principal

Communication
Découvrir les formations et métiers du vivant

Le camion de l’Aventure du Vivant dédié aux formations proposées par l’enseignement agricole et aux métiers qui en découlent, stationnait à Yssingeaux du 15 au 17 octobre. L’occasion pour les jeunes de réfléchir à leur orientation.

Le Bus de l'Aventure du Vivant était à Yssingeaux en octobre 2020

Avec ses 18 mètres de long et sa couleur orange vif, le camion de l’Aventure du Vivant ne passait pas inaperçu à Yssingeaux. Stationné du 15 au 17 octobre, devant le complexe omnisport de Choumouroux, le camion du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a attiré de nombreuses classes de collèges et lycées de notre département.
Présenté au Salon de l’Agriculture 2020, le camion de «L’Aventure du Vivant» fait partie intégrante de la campagne de communication lancée par le Ministère pour informer et valoriser les formations de l’enseignement agricole et leurs débouchés. Début octobre, il a repris son tour de France en direction de la région Auvergne-Rhône-Alpes. À Yssingeaux, scolaires et grand public (le samedi) ont au trois jours pour s’informer de manière ludique.


Equipements high-tech
Une fois à bord, les jeunes, guidés par les animateurs du camion, ont pu tester un simulateur de conduite de tracteur (une animation qui a remporté un vif succès), s’immerger au coeur d’une exploitation agricole à l’aide de casques de réalité virtuelle, tester leurs connaissances sur les formations, les métiers et l’orientation autour du vivant à l’aide d’un écran interactif et de tablettes. 2 écrans géants permettaient de présenter des vidéos de l’Aventure du Vivant et des métiers ainsi qu’un smartphone géant pour accéder aux réseaux sociaux du dispositif. Des équipements high-tech qui ont captivé la jeunesse du département.
Outre les animateurs du camion qui ont pris soin d‘échanger avec les jeunes visiteurs sur l’orientation, les filières et les métiers, des jeunes et enseignants de trois établissements du secteur d’Yssingeaux (lycée agricole George Sand, LEAP Eugénie Joubert et MFR de Marlhes) ont présenté quelques unes de leurs formations sans oublier l’intervention de l’Aprodema sur les métiers et les formations de l’agro-équipement.


Les JA et le PEA de Haute-Loire associés à cette communication
Et pour la première fois en France, à Yssingeaux certaines OPA du département se sont associées à cette opération de communication nationale. à proximité du camion, les JA de Haute-Loire et le Pôle Emploi Agricole (PEA) 43 ont échangé avec les scolaires au moyen d’un agriquizz, qui a ouvert à des échanges intéressants autour de l’agriculture et de ses métiers. C’est à cette occasion que les OPA ont pu constater que certains jeunes altiligériens étaient plutôt éloignés des réalités du monde agricole. Ainsi le domaine d’activité «Grande culture» bien connu des professionnels, a été assimilé à une sorte de musée abritant des peintures de grand Maître ou encore, dans le même registre, un héliciculteur n’élèverait pas des escargots mais... des éoliennes !
«On se rend compte que les jeunes croient connaître le métier d’agriculteur... Or en réalité il n’en ont qu’une vision partielle. Pour eux, un agriculteur a forcément des vaches et produit du lait. Et en discutant avec eux, on a pu leur montrer qu’être agriculteur ce n’est pas uniquement être éleveur de vaches laitières et que de nombreux métiers découlent de l’agriculture. C’est tout l’intérêt de ce genre de communication !» explique Thierry Dufaud, responsable de JA de Haute-Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne