Aller au contenu principal

Congrès national JA : impulser l’avenir

Après plusieurs mois de préparation pour accueillir le congrès national Jeunes agriculteurs (JA) dans la Loire, tout est prêt pour recevoir les congressistes les 4, 5 et 6 juin à Roanne et assurer un contexte favorable aux échanges et à la convivialité.

Les responsables de JA Loire attendent de pied ferme les congressistes et les invités pour le 53e congrès national de Jeunes agriculteurs, les 4, 5 et 6 juin au Scarabée de Roanne/Riorges.

Le congrès national de Jeunes agriculteurs, qui se tiendra les 4, 5 et 6 juin à Roanne dans la Loire, constitue «un moment fort pour le réseau JA», a indiqué Samuel Vandaele, président national de Jeunes agriculteurs, présent dans la Loire le 13 mai pour une présentation de l’événement à la presse départementale. «Le congrès 2019 n’est pas électif. Le programme sera donc moins dense. Nous pourrons nous concentrer sur le réseau, qui est constitué d’hommes et de femmes qui sont engagés pour l’agriculture, et sur ce qui fait l’essence d’un congrès JA : les échanges, le partage, la convivialité. Nous serons là pour nous dire les choses et pour passer un bon moment. Un congrès national JA est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et d’impulser l’avenir», a-t-il précisé.


Les temps forts du congrès
Depuis plusieurs mois, le réseau travaille sur la thématique “pour une ruralité éternellement jeune“. «Nous souhaitons remettre au Cœur des débats le lien entre la ruralité et la jeunesse, a justifié Samuel Vandaele, pour être force de proposition afin de  dynamiser le milieu rural et montrer toute la place que tient l’agriculture dans la ruralité».  Une table ronde qui sera organisée le jeudi matin, au cours de la séance ouverte au public, aura pour vocation d’aider les jeunes agriculteurs à se projeter dans l’avenir et à être force de proposition. Plusieurs invités s’exprimeront sur le thème : “Les nouvelles donnes internationales : quel impact pour l’agriculture ?“. La table ronde permettra d’aborder des questions comme : «Comment les jeunes agriculteurs peuvent-ils se situer dans la géopolitique internationale ? Quelle cohérence existe-t-il entre les échelons politiques ? Comment les agriculteurs peuvent influer ou/et s’adapter aux différents échanges internationaux ?», a indiqué Samuel Vandaele. C’est aussi au cours de cette matinée du jeudi que le ministre de l’Agriculture devrait s’exprimer. Les autres jours, les adhérents à JA se retrouveront pour des temps d’échange, à huis clos.


Faire découvrir le territoire
«Nous travaillons depuis un an et demi sur la préparation de cet événement, et même plus si l’on compte la période de préparation du dossier de candidature», ont expliqué Jean-Christophe Farjon et Bertrand Palais, tous deux membres du bureau de JA Loire et du comité d’organisation. «Notre objectif est de faire découvrir notre territoire aux congressistes et de leur donner envie de revenir dans la Loire en famille». Film de présentation du département, repas concoctés à partir de produits issus du territoire, apéritif de la soirée de gala également à base de produits ligériens et servis par les élèves d’écoles du département, sac «souvenir» remis aux congressistes à leur départ sont autant de moyens utilisés pour atteindre cet objectif. Les deux responsables départementaux tenaient également à remercier les nombreux partenaires du congrès 2019. «Sans eux, on n’aurait pas pu organiser un tel événement».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Un congrès dans le respect des règles sanitaires !
FNSEA : Un « virage historique » pour un « choix responsable »
La deuxième partie de l’Assemblée générale de la FNSEA s’est tenue le jeudi 10 septembre à Villejuif (Val-de-Marne). L’occasion…
Responsables professionnels et élus ont apprécié la visite du Préfet, venu 4 jours après son arrivée.
Nouveau Préfet : Première visite de terrain pour l’agriculture
Le 3 septembre le nouveau Préfet de Haute-Loire Eric Etienne s’est rendu sur le Gaec des Pierres Rouges à Lesbineyre, sur la…
Lucien Mounier a repris la ferme familiale récemment convertie en agriculture biologique.
Une solution pour une installation
À Montfaucon, Lucien Mounier a repris l'exploitation laitière de son père. Une conversion en bio qui a permis son installation.
Le Gepva et sa filiale SAS Porcs Velay Auvergne étaient en AG à Coubon le 11 septembre.
GEPVA : Assurer la mise aux normes des élevages et renouveler les générations d'éleveurs
Le Groupement des Eleveurs de Porcs Velay-Auvergne (Gepva) et sa filiale SAS Porc Velay Auvergne (PVA) étaient en assemblée…
Julien Raveyre, responsable section bovine de la FDSEA et vice-président des JA Aura.
« Nous sommes la seule profession où l’on fixe le prix pour nous, les vendeurs ! »
Julien Raveyre responsable section bovine Haute Loire et vice-président JA AURA, fait le point sur l’évolution des prix en…
Le plan protéines sera doté de 100 millions d’euros avec pour objectif principal de réduire les importations de soja
Plan de relance : Le gouvernement donne la priorité à la conversion écologique
L’agriculture est éligible au plan de relance à hauteur de 1,2 Md d’euros. Il sera principalement affecté à la conversion vers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne