Aller au contenu principal

Céréales : Sur orge, il ne faut pas faire d’impasse sur la protection fongicide

Le technicien cultures de la Chambre d’Agriculture liste quelques conseils sur orge et autres céréales en matière de lutte contre les maladies.

Pour les orges les plus avancés, le stade est à sortie des barbes. C’est donc le moment de protéger la dernière feuille afin de maintenir le potentiel de rendement. Une impasse en orge est très rarement possible et les précipitations de la semaine dernière sont favorables aux différentes maladies. Tout comme pour les autres céréales (blé et triticale), il est nécessaire d’établir une enveloppe fongicide en fonction du prix de vente, mais aussi de la nuisibilité des maladies afin d’obtenir un optimum économique. Les prix n’étant pas très conséquents, l’enveloppe ne devra pas dépasser 50 €/ha maximum comme le montre le tableau ci-dessous.

Maladies à cibler

Pour les zones de montagne, il existe seulement 3 maladies  que l’on retrouve fréquemment sur orge, et cette année particulièrement.L’Helminthosporiose est une  maladie qui se caractérise par une coloration brun foncé des deux faces (halo jaune non systématique). Les symptômes linéaires sont les plus fréquents.Pour la rhynchosporiose, le limbe se décolore par taches qui prennent une coloration «vert de gris» pour blanchir progressivement au centre. Souvent la périphérie est brun foncé.Et enfin les grillures sont des phénomènes d’oxydation induits par les UV, l’ozone ou même un excès de rayonnement.Ces maladies sont contrôlables avec une bonne protection fongicide. Cependant tous les fongicides ne se valent pas, c’est pourquoi il est important de bien les choisir et les connaître.   Les produits à base de Prothioconazole (Fandango S, Madison, ou Aviator Xpro) sont clairement les plus performants pour l’ensemble des maladies de l’orge.Il est important de regarder le coût des produits ; pour exemple, l’Aviator Xpro est très couteux bien que très efficace.En cas de maladie, on pourra traiter au stade sortie des barbes (Fandango 0,8l soit 38 €/ha ; Madison 0,5l soit 30 €/ha).  Soulignons que toutes les spécialités commerciales proposées sont autorisées. Reportez-vous aux instructions des firmes portées sur les emballages. Les conseillers Chambre d’Agriculture ne peuvent être tenus responsables d’erreur ou d’une mauvaise interprétation des conseils qui y sont précisés. Cette liste de produits est non exhaustive. Il est recommandé de porter des protections adaptées lors de leur manipulation et emploi.

Samuel Rello-Chambre d’Agriculture

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne