Aller au contenu principal

Bernadette nous a quittés

Le monde de la Lentille Verte du Puy a perdu sa cheville ouvrière. Bernadette Sigaud, qui a travaillé autour de ce fleuron altiligérien pendant 30 ans, vient de nous quitter suite à une terrible maladie qui a eu raison de son courage. Nous retiendrons d'elle son dynamisme, sa force de caractère, son altruisme, sa bonne humeur et sa formidable envie de croquer la vie.

Le dynamisme de Bernadette nous manque déjà.

Du dynamisme à revendre, une bonne humeur communicative, un caractère bien trempé, un engagement sans demi-mesure, Bernadette restera dans le coeur de tous ceux qui l’ont connue un symbole de joie de vivre. Bernadette Sigaud vient de nous quitter, suite à une terrible maladie qu’elle a pourtant essayé de combattre jusqu’au bout.
Depuis 30 ans, elle travaillait dans le monde agricole et plus particulièrement pour la Lentille Verte du Puy. Elle est entrée en avril 1981 au sein du Groupement des Producteurs de Lentilles comme technicienne et à Cilverpuy (Comité Interprofessionnel) comme animatrice. Elle fera sa carrière toute entière au service de cette lentille, travaillant en confiance avec un groupe de professionnels qui eux aussi resteront fidèles à cette perle vellave. On ne citera que quelques noms : Pierre Ambert, Robert Chouvier ou encore Jean-François Beraud.
Ensemble, oeuvrant toujours dans l’intérêt collectif des producteurs comme de l’ensemble de la filière, ils écriront les plus belles pages de l’histoire de la Lentille Verte du Puy. On retiendra l’obtention en août 1996, des lettres de noblesse AOC, suprême récompense après 6 années de travail acharné, puis l’AOP en mai 2010.
À chaque étape, Bernadette cheville  ouvrière de ce monde de la Lentille, avec sa motivation, sa force de caractère et son franc-parler, ne ménagera pas ses efforts même dans l’adversité.

Motivée et engagée

Pour promouvoir la Lentille Verte du Puy, Bernadette sera aussi à l’origine d’événements (fête de la Lentille au Puy, taverne de la Lentille dans le cadre des fêtes du Roi de l’Oiseau), de projets (Boutique de la Lentille en vieille ville du Puy, Site Remarquable du Goût, Confrérie…). À chaque fois, elle y a mis toute son énergie, entraînant dans son sillon des professionnels, des grands chefs, des amateurs de bonne chère…
Et quand il s’agissait de vanter les bienfaits de la gastronomie qui pour elle n’a jamais eu de frontière, Bernadette épicurienne par définition, n’hésitait jamais à payer de sa personne en proposant, en fin palais qu’elle était, de s’adonner «sans modération» à la dégustation.
Si dans le monde agricole on la connaissait par la lorgnette de la Lentille, Bernadette Sigaud s’est également tournée vers la politique. Ponote de naissance, elle s’est engagée au côté d’Arlette Arnaud-Landau à la mairie du Puy où elle a occupé un poste d’adjointe en charge de la voirie, des espaces verts et déléguée à la Communauté d’Agglomération. Elle était aujourd’hui encore conseillère municipale dans les rangs de l’opposition. Elle s’est notamment fortement impliquée dans le dossier de l’abattoir du Puy, qu’elle a âprement défendu, au côté des professionnels, jusqu’à son aboutissement et son implantation à Polignac. Là aussi elle a su faire preuve de détermination pour aller jusqu’au bout. Engagée et fière de ses convictions, Bernadette avait encore beaucoup à donner.
Elle est partie bien trop tôt. Elle laisse à sa famille, ses collègues et amis, une leçon de courage et une formidable envie de croquer la vie à tout instant.


À son mari Pierre, à ses enfants et à toute sa famille, le personnel et les professionnels du groupe FDSEA et Publi-Cible adressent un message de profonde  sympathie.

 

Vous retrouverez sur La Haute-Loire Paysanne decette semaine des témoignages d'amitié à Bernadette.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Agriculteurs, candidats et élus locaux ont participé en nombre à ce temps d'échange au Gaec de la Petite Croix
Le grand oral de trois candidates
Le 27 mai, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont rencontré les candidats de la 1ère circonscription sur le Gaec de la Petite…
Les anciens exploitants ont participé en nombre à l'assemblée générale de la section.
Les anciens exploitants toujours mobilisés !
Le 7 juin, les membres de la Section Départementale des Anciens Exploitants de la FDSEA de Haute-Loire (SDAE 43) se sont réunis à…
Yannick Salgues avec Nathan et les représentants de la FDSEA et des JA tout près de l'antenne relais que l'on aperçoit à gauche.
L'avertissement de la FDSEA et des JA
Alors que la justice a ordonné la suspension provisoire de l'antenne relais, 17 jours après elle était encore en fonctionnement.…
Le Fin Gras du Mézenc a attiré les foules de visiteurs ce dimanche à St Front.
Affluence autour du Fin Gras du Mézenc à Saint-Front
La fin de la saison de commercialisation de l'AOP Fin Gras du Mézenc a été célébrée en beauté le dimanche 5 juin à Saint-Front.…
Les 7 candidats qui ont répondu à l’invitation de la FDSEA et des JA le 3 juin à Saugues.
Problématiques agricoles : les candidats de la 2ème circonscription à l'épreuve
Le 3 juin c'était au tour des candidats de la 2ème circonscription de présenter leurs programmes et ambitions pour l'agriculture…
Le 26 janvier dernier, à l'appel de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes, la mobilisation s'est organisée à  Clermont-Ferrand en soutien aux producteurs de Coopal dont les contrats de productions sont bafoués  par leur opérateur SLVA, filiale de Terra Lacta.
SLVA joue la montre, 300 producteurs de lait menacés
De nouveaux rebondissements dans l'affaire qui oppose la coopérative laitière des Monts d’Auvergne à Coopal.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne