Aller au contenu principal

Climat
« Avoir -1, -2, -3°C en avril c’est normal, avoir 28°C en mars, ça ce n’est pas normal »

Serge Zaka, docteur en agroclimatologie revient sur les épisodes climatiques de ces derniers jours.

Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur  de l’association Infoclimat.

Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association Infoclimat, a créé une carte modélisant les risques des dégâts liés au gel sur la vigne et les fruits avant la vague de froid qui a frappé la France la semaine dernière. 
Interrogé par nos confrères de Réussir Vigne, Serge Zaka, revient sur les épisodes climatiques de ces derniers jours. Pour lui, " ce n’est pas l’événement de froid qui est le plus remarquable à cette saison. Lors de la descente de froid sur la France, nous avons battu qu’une quinzaine de records de froid, alors que lors de la vague précédente de hausse des températures, nous avons battu 240 records, soit 40% des stations de météo française. Et les conséquences de la vague de chaleur sont bien plus importantes, car pendant cette période la majorité des bourgeons ont éclos en France, juste avant le phénomène de gel. Et ce n’est pas forcément l’effet du Gulf Stream, qui nous apporte plutôt de la douceur. J’y vois plutôt les conséquences du réchauffement climatique. Les gelées se constatent presque tous les ans en avril, mais certes pas sur cette étendue et pas avec une telle amplitude. Avoir -1, -2, -3°C en avril c’est normal, avoir 28°C en mars, ça ce n’est pas normal ". Si de tels phénomènes ont déjà été observés en 2003, 1997, 1991 et 1977, force est de constater qu’ils se répètent depuis trois ans et cette année avec une amplitude d’ordre national. Serge Zaka en appelle à une réaction politique.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Marlène Begon responsable de la contrée des saveurs, un drive fermier à Brioude
La Contrée des Saveurs, un drive local pour rendre les produits locaux accessibles à tous
 A Saint Just Près Brioude, Marlène Begon propose un drive local pour rendre les produits locaux accessibles à tous. Rencontre.  
Lucas Bayard avec Michel Brustel, le frère de Brigitte, installé à St George d'Aurac..
Une installation-transmission précipitée à Mourgeat, sur la ferme des Brustel
Lucas Bayard s'est installé plus tôt que prévu sur une ferme de son village dont l'exploitante est subitement tombée malade en…
Mal-être, agriculteur en difficulté, suicide.
Mal-être des agriculteurs : les propositions du CAF
Alors que le ministre de l’Agriculture doit présenter un plan d’actions à la rentrée 2021, le Conseil de l'Agriculture Française…
Pour l'occasion, Béatrice Rousset avait préparé de délicieuses pâtisseries à base de lait et de beurre Mont Lait.
Fermes ouvertes Mont Lait les 18 juillet et 8 août
7 exploitations agricoles adhérentes à la démarche Mont Lait se préparent à ouvrir leurs portes les 18 juillet et 8 août. Une…
Une agricultrice et un agriculteur avec une vache limousine
Le Point Accueil Installation Transmission, un guide sur le chemin de l'installation
Un service commun Installation-Transmission, à la Chambre d'agriculture, propose un accompagnement des porteurs de projets comme…
Philippe et Andrée Massardier devant leur gîte en compagnie d'Aurélie Sarda de la Chambre d'agriculture.
Philippe et Andrée agriculteurs et hôtes à Riotord
À Riotord, Philippe Massardier agriculteur et son épouse Andrée se sont lancés dans l'hébergement en ouvrant un gîte à la ferme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne