Aller au contenu principal

Remplacement agricole
Attention plus que quelques jours pour adhérer au Service de Remplacement

Pour vous faire remplacer sur votre exploitation, quel que soit le motif, vous devez vous acquitter d'une cotisation annuelle, et ce avant le 31 mars.

Bovins qui boivent à la pâture.

L’adhésion conditionne l’utilisation du Service de Remplacement quels que soient les motifs de remplacements. Congés, complément de main-d’œuvre, maladie, accident… sans adhésion, vous ne pourrez pas être remplacé par un agent de remplacement si vous n'êtes pas à jour de cette cotisation. Attention, les adhésions doivent être payées avant le 31 mars.


Congés - Formation
Votre exploitation requiert une présence chaque jour de l'année, mais pour des vacances, des loisirs, ou simplement un peu de temps libre, vous pouvez bénéficier du Service de Remplacement et vous faire remplacer.
Pour vous aider à financer votre remplacement lorsque vous prenez des congés, un crédit d’impôt existe. Chaque chef d’exploitation peut bénéficier de 50% de crédit d’impôt pendant 14 jours par an, pour le motif "congés"
Vous souhaitez participer à une formation, vous pouvez alors bénéficier, sous conditions, d’une prise en charge partielle du coût de votre remplacement.


Comment devenir adhérent…
Tous les chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole peuvent adhérer au Service de Remplacement. Pour adhérer, il suffit de contacter le Service de Remplacement, de remplir un bulletin d’adhésion, et de s'acquitter de la cotisation annuelle.
"Votre adhésion en tant que chef d’exploitation vous permet, de vous faire remplacer pour l’un des différents motifs de remplacement" explique Sylvain Rancon directeur du SR43. La cotisation au Service de remplacement est de 52 €/an.
Pour connaître le fonctionnement interne et les nouveautés dans le cadre du Service de Remplacement, tous les adhérents sont invités à participer à l'assemblée générale annuelle.


Contrat de Groupama
"Vous protéger : c'est protéger votre exploitation, pensez-y !", derrière ce slogan, le SR43  propose un contrat d'assurance avec son partenaire Groupama, pour faciliter votre remplacement. Ce contrat permet de prendre en charge une partie des coûts liés à votre remplacement et réduira d'autant votre facture.
L’adhésion simple au Service de remplacement (52 €/an) n’ouvre pas le droit à l’aide de Groupama en cas d’accident ou de maladie. En plus de la cotisation au Service de Remplacement, il faut donc souscrire au contrat de Groupama (356€/an/personne). Pour plus de renseignements sur la cotisation et le contrat d’assurance, n’hésitez pas à joindre votre Service de Remplacement.


Comment se faire remplacer…
Vous avez besoin ou vous souhaitez être remplacé, pour cela, contactez le Service de Remplacement. En aucun cas, vous ne devez vous adresser directement à un agent de remplacement. Vous préciserez au Service de Remplacement le motif de votre absence, votre système d’exploitation et les travaux à réaliser, le nom d’une personne ressource (référent sur l’exploitation, voisin…) qui pourra accueillir l’agent.
Le Service de Remplacement vous indiquera alors rapidement le nom de l’agent qui viendra vous remplacer et toutes les modalités pratiques liées à votre remplacement (justificatifs à fournir, durée, tarifs…). L’agent vous contactera quelques jours avant le début de la mission pour une visite de l’exploitation et prendre les consignes.
Le Service de Remplacement est l’employeur de l’agent qu’il rémunère. Il se charge de l’ensemble des formalités administratives. Il vous facture les frais de remplacement diminués des éventuelles aides financières apportées par ses partenaires.
Pour connaître les conditions de remplacement (délai de demande, coût…) pour chacun des motifs, contactez le Service de Remplacement.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne