Aller au contenu principal

Anciens exploitants : La défense collective des paysans toujours d’actualité

Plus de 150 adhérents de la section des anciens exploitants de la FDSEA étaient réunis en assemblée générale le 24 avril à St Paulien. Une journée riche en échanges.

Les anciens exploitants ont assisté en nombre à l’assemblée générale de la SDAE.

Les anciens exploitants sont venus en nombre à St Paulien pour participer à l’assemblée générale de leur section syndicale qui fait partie intégrante de la FDSEA de Haute-Loire.
Très active, la section départementale des anciens exploitants de Haute-Loire (SDAE) a deux principales missions que sont la défense des intérêts des anciens exploitants et la convivialité et l’échanges au travers de différentes activités.
Or, l’année 2014 semble avoir été très riche en activités et en convivialité ; c’est ce qu’il ressort du rapport d’activités de la section présenté par Raymond Gazanion, vice-président. Outre les voyages (dans le Larzac, sur le plateau d’Ally, à Félines, dans le brivadois, sur la côte d’Opale Londres et Bruges), la section a rassemblé ses adhérents sur 4 secteurs du département et a participé à plusieurs événements tels que la foire de Clermont, les ovinpiades internationales des jeunes bergers et le congrès SNAE à Paris. La section a activement participé à l’élaboration du memento familial,  un projet conduit par la FRSEA Massif-Central en partenariat avec la MSA. Ce registre personnel, qui permet de recenser le patrimoine, les acquis, les désirs et les dettes de chacun (retraités comme actifs), sera bientôt disponible auprès des délégués cantonaux de la SDAE.
Dans son rapport moral, le président de la section Jean Beraud a insisté sur l’importance du lien entre actifs et retraités : «Aujourd’hui comme hier le métier de paysan est difficile, il se complique avec les contraintes administratives. Pour autant, les actifs ne doivent pas ignorer la retraite car demain ils en bénéficieront. Nous soutenons les actifs dans leur lutte contre les zones vulnérables et les invitons à nous soutenir dans nos combats».

Actifs et retraités : main dans la main
Et pour favoriser l’installation des jeunes, la section entend poursuivre le travail entrepris dans le domaine de la transmission des exploitations, «en investissant même les dernières années de son activité pour avoir toujours un outil dont on peut être fier de le proposer à un JA ou l’inscrire au répertoire à l’installation» a indiqué Jean Beraud.
De son côté, le président des JA, Anthony Fayolle a indiqué qu’il comptait sur les anciens exploitants pour la bonne transmission du foncier et qu’il soutenait les actions conduites en faveur d’une augmentation du montant des retraites agricoles car «plus les retraites agricoles seront correctes, plus le foncier sera libéré». Ce dernier a profité de ce temps d’échanges pour dénoncer avec force l’une des mesures de la nouvelle PAC qui prévoit la suppression de la limite d’âge pour bénéficier de l’ICHN et constitue ainsi un frein supplémentaire à l’installation.
Jean-Claude Chalencon, président de la SRAE Auvergne-Limousin et administrateur à la SNAE, a exposé les principales revendications portées par la section nationale (obtenir 85% du Smic net pour une carrière complète ; rétablissement de la demi-part fiscale supplémentaire pour les veuves, veufs et invalides ; relèvement du revenu fiscal de référence ; contre la fiscalisation de la majoration de 10% des pensions des retraités ayant eu au moins 3 enfants...). Au sein de la FNSEA, Jean-Claude Chalencon participe activement aux travaux en cours autour du projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement ; une loi qui, selon lui, présente quelques notions intéressantes telles que la création d’un statut de volontaire civique senior, un dispositif spécifique en faveur des aidants ou encore des dispositions sur l’Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).
Sur la loi d’avenir pour l’agriculture, les anciens exploitants ont pris note de certaines avancées mais déplorent toutefois l’absence de décrets d’application !
Le président de la FDSEA Yannick Fialip a salué la qualité du travail accompli par la SDAE et a confirmé toute l’implication de son syndicat en vue d’obtenir l’application du critère des 25 meilleures années pour le calcul des pensions de retraites agricoles.
Après cette matinée studieuse agrémentée de nombreuses interventions (voir ci-dessous), les anciens exploitants se sont retrouvés autour d’un  repas convivial animé par un groupe folklorique.


Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Jean-Luc Chauvel aux côtés d’Hugues Pichard, qui vient de lui succéder à la présidence de Races de France.
La génétique au service de l’économie des territoires
Avant de passer la main, Jean-Luc Chauvel, président de l’organisme de sélection races ovines des Massif (Rom Sélection), est…
Paysage rural près de St Paulien avecparcelles labourées.
La future PAC s’écrit à deux plumes, européenne et nationale
Les membres des Bureaux FDSEA et JA de Haute-Loire étaient réunis la semaine dernière pour une présentation des grandes lignes de…
«L’agriculture, un métier qui fait vivre des hommes et des femmes…»
La présidente des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire, Laurine Rousset, analyse à chaud les propos du Ministre de l’Agriculture…
Julien Denormandie Ministre de l'Agriculture
« J’appelle les agriculteurs à prendre part massivement au recensement agricole »
Une nouvelle campagne de recensement agricole va démarrer le 1er octobre. Interrogé par Agra Presse et un pool de journalistes de…
Les producteurs de fromage aux artisous se lancent sur la route vers l'AOP.
Le fromage aux artisous en route pour l'AOP
Les producteurs de fromages aux artisous avancent dans leur démarche pour l'obtention de l'AOP. Ils ont désormais toutes les…
Chatain Philippe, secrétaire général de la FDSEA de Haute-Loire
Agriculture et agriculteur, des notions à éclaircir…
Philippe Chatain, secrétaire général de la FDSEA de Hte-Loire, regrette que le ministre de l’Agriculture n’ait pas de positions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne