Aller au contenu principal

Abreuvement
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !

Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre

Troupeau charolais s'abreuve au pré

L’action régionale d’appui aux investissements liés à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage a été dotée d’une enveloppe de 150 000 euros. Dans la mesure où une partie de ces fonds n’a pas été consommée, le Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes a accédé à la demande professionnelle en acceptant de prolonger le dispositif jusqu’au 6 octobre. Une quarantaine de dossiers ont été déposés à ce jour alors qu’au final ce sont 120 dossiers qui pourraient bénéficier de ce soutien.
Pour mémoire, les modalités de dépôt de dossiers sont identiques à 2020.
Les investissements éligibles : équipements nécessaires à la création de points d’abreuvement au pâturage à partir d’un ruisseau, d’un captage de nappe superficielle ou profonde, forages, systèmes d’acheminement vers le lieu d’abreuvement à la pâture (alimentation gravitaire, pompes y compris solaires, béliers hydrauliques, surpresseurs…), stockage de l’eau : cuves, abreuvoirs ainsi que la stabilisation des abords des points d’abreuvement (béton, empierrement…). Si les travaux sont réalisés par l’exploitant, seuls les coûts de matériaux seront pris en compte. En revanche, les investissements suivants ne seront pas éligibles : installations destinées à l’irrigation, acheminement d’eau du réseau d’eau potable sur les parcelles, tonnes à eau, réserves ou stockage de surfaces, récupération des eaux de pluie sur un bâtiment, acheminement d’eau pour approvisionner le bâtiment et systèmes de filtration ou de traitement UV.

Quel niveau de prise en charge ?

Le taux de subvention pourra aller jusqu’à 40% du coût HT de l’investissement éligible, avec un investissement minimum de 1 500 € HT, et un plafond de subvention de 2 500 € par élevage et par dossier quelle que soit la forme juridique. Pour bénéficier de ce soutien, l’exploitant devra avoir un cheptel minimum de 30 Vaches Nourrices (à la date de la demande de subvention).
Enfin, les exploitations pouvant émarger à un autre programme d’accompagnement départemental (Département de la Loire, Pacte Cantal) ou régional (Plan de filière Bovin Lait) seront orientées vers ces autres dispositifs.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne