Aller au contenu principal

Aide aux éleveurs de porcs : soutien aux éleveurs de porcs spécialisés

Une enveloppe nationale de 5 millions d’€ vise à alléger les charges des éleveurs les plus endettés. Réaction de Etienne de Veyrac Président de la section porcine de la FDSEA43 : «5 M€… c’est bien mais insuffisant»

Etienne de Veyrac est Président de la Section 
porcine de la FDSEA43.

Face à la grave crise que les producteurs de porcs traversent, le Ministre de l'agriculture a débloqué des fonds pour alléger les charges financières des éleveurs spécialisés. Qu'en pensez-vous ?
E.dV : Depuis l’embargo Russe en janvier 2014, la crise pour les éleveurs de porcs s’est accentuée, il a fallu attendre plus d’un an pour que les pouvoirs publics réagissent ! Ils ont d’abord mis en place une aide au stockage, courant février 2015 qui a pris fin depuis. Vient maintenant une aide directe aux producteurs les plus en difficulté, 5M€ sont débloqués : c’est bien mais insuffisant quand on sait qu’il manque entre 15 et 25 centimes au kg !

Selon vous, et au regard des critères d'éligibilité pour accéder à ce soutien, les éleveurs de porcs de Haute-Loire pourront-ils bénéficier de ce soutien ?
E.dV : L’enveloppe du FAC a été répartie entre les régions, 86 000 € ont été attribués à l’Auvergne. Mais les conditions d’éligibilité sont strictes et je crains malheureusement que bon nombre d’éleveurs de Haute-Loire ne puissent prétendre à cette aide, la production porcine étant souvent chez nous couplée à d’autres productions.

Que conseillez-vous aux éleveurs ?
E.dV : Les éleveurs ont jusqu’au 31 juillet pour effectuer la demande de prise en charge d’intérêts. Il faut qu’ils se renseignent rapidement auprès de la DDT pour voir si leur exploitation est éligible. Nous avons par ailleurs obtenu, via la MSA, un petit soutien pour les récents investisseurs, et les JA, qui représentent la force vive de notre production. Les producteurs concernés ont reçu, ou vont prochainement recevoir, un courrier de la MSA pour leur indiquer les démarches à faire pour obtenir cette aide. De plus, nous avons demandé un rendez-vous au Président de la MSA Auvergne pour étudier les possibilités d’étalement de paiement des prochaines cotisations, sans pénalités, car la situation économique des éleveurs s’aggrave de mois en mois.

La conjoncture économique semble-t-elle s'améliorer, avec les beaux jours qui arrivent notamment ?
E.dV : Avec l’arrivée des beaux jours, la consommation devrait normalement augmenter, et donc faire remonter un peu les cours. Mais il ne faudrait pas que la remise sur le marché des porcs qui ont été stockés ces derniers mois dans le cadre de l’aide au stockage privé, et qui s’est arrêtée début mai, atténue cette embellie tant attendue !


Propos recueillis par mail, par Florence AUGERE

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Un congrès dans le respect des règles sanitaires !
FNSEA : Un « virage historique » pour un « choix responsable »
La deuxième partie de l’Assemblée générale de la FNSEA s’est tenue le jeudi 10 septembre à Villejuif (Val-de-Marne). L’occasion…
Responsables professionnels et élus ont apprécié la visite du Préfet, venu 4 jours après son arrivée.
Nouveau Préfet : Première visite de terrain pour l’agriculture
Le 3 septembre le nouveau Préfet de Haute-Loire Eric Etienne s’est rendu sur le Gaec des Pierres Rouges à Lesbineyre, sur la…
Limousine : journée génétique sans cornes
La 4ème édition de la journée génétique Limousine sans cornes est programmée jeudi 3 septembre au lieu-dit Chazelet sur la…
Rendez-vous le 17 septembre près de Montfaucon.
Ateliers Tech&Bio en Haute-Loire : derniers jours pour vous inscrire !
Une journée riche destinée à tous les agriculteurs le 17 septembre de 9h30 à 16h30 près de Montfaucon. Ne la manquez pas !
Le plan protéines sera doté de 100 millions d’euros avec pour objectif principal de réduire les importations de soja
Plan de relance : Le gouvernement donne la priorité à la conversion écologique
L’agriculture est éligible au plan de relance à hauteur de 1,2 Md d’euros. Il sera principalement affecté à la conversion vers…
Le Gepva et sa filiale SAS Porcs Velay Auvergne étaient en AG à Coubon le 11 septembre.
GEPVA : Assurer la mise aux normes des élevages et renouveler les générations d'éleveurs
Le Groupement des Eleveurs de Porcs Velay-Auvergne (Gepva) et sa filiale SAS Porc Velay Auvergne (PVA) étaient en assemblée…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne