Aller au contenu principal

FDSEA
Agriculture et agriculteur, des notions à éclaircir…

Philippe Chatain, secrétaire général de la FDSEA de Hte-Loire, regrette que le ministre de l’Agriculture n’ait pas de positions plus affirmées sur des problématiques essentielles pour les agriculteurs.

Chatain Philippe, secrétaire général de la FDSEA de Haute-Loire

Qu’avez-vous retenu du long entretien accordé par le Ministre de l’Agriculture à nos confrères d’Agrapresse et d’un panel de titre de la Presse Agricole Départementale ?
Philippe Chatain : Tout d’abord le recensement auquel il faut que nous répondions de manière très précise pour obtenir une image juste de l’agriculture. Mais, il faut d’abord éclaircir les notions d’agriculture et d’agriculteur. C’est la grande question, car derrière ces termes on peut tout mettre… Qu’est-ce qu’un agriculteur ? Quelqu’un qui produit ou quelqu’un qui occupe des terres ? On attend donc une définition claire sinon le nombre d’agriculteurs qui ressortira du recensement ne voudra rien dire.
Attention, on n’oppose pas les agricultures. Le Ministre parle de circuits courts et d’exports, les deux extrêmes. Des modèles complémentaires qu’il ne faut pas opposer. On a besoin de toutes les agricultures. Pour exemple, en Haute-Loire on produit 1,2 million de litres de lait. Si on ne garde que les circuits courts, il faudrait que les altiligériens consomment 5 litres de lait par jour… Alors, tant qu’on ne sait pas de quoi on parle, on ne peut pas prendre de décisions.

Le Ministre abordent plusieurs sujets qui mettent souvent en opposition le monde agricole et le reste de la société. Le débat autour de la viande, du bien-être animal, de l’environnement… Quel est votre sentiment sur ses positions ?
P.C. Le Ministre reste très politique, superficiel… J’ai l’impression qu’il ne va pas assez loin dans ses prises de position et entretient un flou artistique dangereux pour l’agriculture. Pour les abattoirs, il convient comme nous de l’importance de les sauvegarder et de les conforter, ce qui suppose qu’il est favorable à l’élevage, mais il ne le dit pas clairement. Sur le thème du développement des alternatives végétales à la viande, il parle de base juridique à créer… mais nous attendons qu’il dénonce les grands mensonges véhiculés par des influenceurs qui veulent diriger le monde en glissant le doigt sur une plaque de verre. Que les citoyens donnent leur avis, ok, mais ce n’est pas à eux de prendre les décisions. Et sur l’environnement et la protection de la nature, là aussi, il faut que le Gouvernement tranche sur la position de l’être humain et de l’activité économique au cœur de la nature.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Jean-Luc Chauvel aux côtés d’Hugues Pichard, qui vient de lui succéder à la présidence de Races de France.
La génétique au service de l’économie des territoires
Avant de passer la main, Jean-Luc Chauvel, président de l’organisme de sélection races ovines des Massif (Rom Sélection), est…
Paysage rural près de St Paulien avecparcelles labourées.
La future PAC s’écrit à deux plumes, européenne et nationale
Les membres des Bureaux FDSEA et JA de Haute-Loire étaient réunis la semaine dernière pour une présentation des grandes lignes de…
«L’agriculture, un métier qui fait vivre des hommes et des femmes…»
La présidente des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire, Laurine Rousset, analyse à chaud les propos du Ministre de l’Agriculture…
Julien Denormandie Ministre de l'Agriculture
« J’appelle les agriculteurs à prendre part massivement au recensement agricole »
Une nouvelle campagne de recensement agricole va démarrer le 1er octobre. Interrogé par Agra Presse et un pool de journalistes de…
Les producteurs de fromage aux artisous se lancent sur la route vers l'AOP.
Le fromage aux artisous en route pour l'AOP
Les producteurs de fromages aux artisous avancent dans leur démarche pour l'obtention de l'AOP. Ils ont désormais toutes les…
Chatain Philippe, secrétaire général de la FDSEA de Haute-Loire
Agriculture et agriculteur, des notions à éclaircir…
Philippe Chatain, secrétaire général de la FDSEA de Hte-Loire, regrette que le ministre de l’Agriculture n’ait pas de positions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne