Aller au contenu principal

FIn Gras du Mézenc
Affluence autour du Fin Gras du Mézenc à Saint-Front

La fin de la saison de commercialisation de l'AOP Fin Gras du Mézenc a été célébrée en beauté le dimanche 5 juin à Saint-Front. Plus de 6000 visiteurs ont fait honneur à ce produit de qualité et à la filière.

Le Fin Gras du Mézenc a attiré les foules de visiteurs ce dimanche à St Front.

Une météo idéale avec soleil et chaleur, une centaine d'éleveurs en costume traditionnel (blouse noire et foulard rouge de rigueur) accompagnés de leur famille aux mêmes couleurs et de leurs magnifiques animaux spécialement ornés de rubans et de branches de genêts ou de pompons rouges... tous les ingrédients étaient réunis ce dimanche 5 juin pour que la fête du Fin Gras du Mézenc soit une réussite. Et sans conteste elle l'a été !
Ce jour-là on avait bien du mal à se frayer un chemin parmi la foule dans les rues et sur la grande place du village habituellement si calme de St Front. Après 3 années d'absence, le Covid ayant empêché la tenue de cette fête organisée par l'Association Fin Gras du Mézenc et la Maison du Fin Gras, c'est avec un plaisir non dissimulé que les familles venues parfois de loin ont fait honneur à cette viande d'exception issue d'un territoire à cheval sur la Haute-Loire et l'Ardèche ; "une viande qui a pris une dimension nationale depuis son adhésion en 2019 à la fédération des AOP Viandes de France (Fevao)" dira Bernard Bonnefoy, président de l'Association lors des discours devant les élus et un parterre de visiteurs visiblement heureux d'être là.

Les jeunes éleveurs s'impliquent
Le défilé a montré toute l'implication des jeunes générations d'éleveurs qui portent désormais toutes les valeurs du Fin Gras du Mézenc. "Oui la relève est là. Bravo à tous les éleveurs et à toutes les éleveuses !" a-t-il ajouté.
"Pensez Fin Gras, mangez Fin Gras, vivez Fin Gras et rapportez du Fin Gras chez vous" tel était le mot d'ordre de la journée diffusé à travers tout le village entièrement sonorisé pour l'occasion.
A l'approche de midi, de délicieuses odeurs de Fin Gras du Mézenc grillé ont envahi le village et chacun a pu déguster à volonté du Fin Gras sous la forme de burger, de morceaux grillés ou de charcuterie... sur l'espace dégustation-vente. Et l'on n'hésitait pas à faire la queue pour acheter ses tickets repas...
Tout autour de l'église un grand marché de 35 producteurs et artisans locaux offrait un large choix de produits. La fanfare, le spectacle déambulatoire "Les Cartoons" et le concert "Les mécanos" se chargeaient de divertir les lieux. Le loto bouse et l'espace jeux pour enfants ont permis à tous de passer une excellente journée.
Lors des discours officiels, on a pu sentir l'attachement des élus pour notre agriculture en général et cette filière qui tire vers le haut tout un territoire (voir ci-dessous).

1300 animaux Fin Gras en 2022
Ce week-end de célébration qui avait démarré la veille à Chaudeyrolles s'est terminé en beauté avec le repas de clôture et le bal du Fin Gras.
Cette année, la filière aura atteint les 1300 animaux produits et commercialisés sous AOP. Encore une belle saison !
 

Ils ont dit
Bernard Bonnefoy, président de l'Association AOP
"Notre Fin Gras du Mézenc n'est pas vendu en Grande distribution mais seulement dans les boucheries artisanales ; ce qui correspond à notre philosophie des circuits traditionnels".

 

Marie-Agnès Petit, présidente du Département
"C'est un grand moment de fierté pour saluer les agriculteurs du plateau du Mézenc qui ont su célébrer et transmettre cette tradition. Le métier d'agriculteur force le respect".

 

Mathieu Salel, en charge de l'agriculture, de l'environnement et du tourisme au département d'Ardèche
"Le Fin Gras du Mézenc c'est l'union de 2 départements qui depuis 25 ans ont fait un magnifique travail de valorisation".

 

Laurent Duplomb, sénateur de Haute-Loire
«Vous êtes nombreux aujourd'hui et vous pouvez porter le message suivant : "Soyons fiers de notre agriculture française car elle est attaquée. Aujourd'hui, j'ai vu des éleveurs passionnés, des animaux magnifiques pas maltraités et des paysages magnifiques. J'ai vu et j'ai goûté un produit d'exception et ça c'est la France !"

 

Laurent Wauquiez, président de la Région
"Le Fin Gras c'est tout ce qu'on aime soutenir. Ici dans notre région, on aime nos traditions rurales. Et si vous voulez faire quelques chose pour l'environnement, achetez la viande de nos éleveurs".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Agriculteurs, candidats et élus locaux ont participé en nombre à ce temps d'échange au Gaec de la Petite Croix
Le grand oral de trois candidates
Le 27 mai, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont rencontré les candidats de la 1ère circonscription sur le Gaec de la Petite…
Les anciens exploitants ont participé en nombre à l'assemblée générale de la section.
Les anciens exploitants toujours mobilisés !
Le 7 juin, les membres de la Section Départementale des Anciens Exploitants de la FDSEA de Haute-Loire (SDAE 43) se sont réunis à…
Yannick Salgues avec Nathan et les représentants de la FDSEA et des JA tout près de l'antenne relais que l'on aperçoit à gauche.
L'avertissement de la FDSEA et des JA
Alors que la justice a ordonné la suspension provisoire de l'antenne relais, 17 jours après elle était encore en fonctionnement.…
Le Fin Gras du Mézenc a attiré les foules de visiteurs ce dimanche à St Front.
Affluence autour du Fin Gras du Mézenc à Saint-Front
La fin de la saison de commercialisation de l'AOP Fin Gras du Mézenc a été célébrée en beauté le dimanche 5 juin à Saint-Front.…
Les 7 candidats qui ont répondu à l’invitation de la FDSEA et des JA le 3 juin à Saugues.
Problématiques agricoles : les candidats de la 2ème circonscription à l'épreuve
Le 3 juin c'était au tour des candidats de la 2ème circonscription de présenter leurs programmes et ambitions pour l'agriculture…
Le 26 janvier dernier, à l'appel de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes, la mobilisation s'est organisée à  Clermont-Ferrand en soutien aux producteurs de Coopal dont les contrats de productions sont bafoués  par leur opérateur SLVA, filiale de Terra Lacta.
SLVA joue la montre, 300 producteurs de lait menacés
De nouveaux rebondissements dans l'affaire qui oppose la coopérative laitière des Monts d’Auvergne à Coopal.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne