Aller au contenu principal

Céréales
25 variétés de blé et triticale passées à la loupe

Jeudi 17 juin, une visite de la plateforme d'essai Céréales Montagne à Cougeac commune de St Paulien, était organisée pour comparer des variétés de blé et de triticale.

Visite de parcelles d'essais de céréales

Pour comparer des variétés de blés et de triticales, l’association Céréales Montagne a implanté une plateforme à Cougeac sur la commune de St Paulien. Ce jeudi 17 juin, les techniciens de la Chambre d’Agriculture, Mathias Déroulède, animateur du réseau ACM et conseiller productions végétales, accompagné de Bernard Daudet, proposaient une visite commentée de ces essais. Le très beau temps installé depuis plusieurs jours et particulièrement propice à la réalisation des travaux de récolte de l’herbe, a pesé sur le nombre de participants. Néanmoins, les quelques agriculteurs présents ont pu bénéficier d’un échange très intéressant autour des observations de cette plateforme et de leurs pratiques.
Sur la parcelle de Didier Chanut, sur un sol sablo-argileux qui avait accueilli du maïs l’an dernier, les techniciens ont implanté le 9 octobre 2020 après un labour et un passage de herse rotative au semis, 25 variétés de céréales : 16 variétés de blé et 9 variétés de triticale. L’objectif de cette plateforme est d’étudier le comportement de ces différentes variétés afin de mesurer leur résistance aux maladies (rouille jaune, septoriose et oïdium pour le blé ; rouille jaune, rhynchosporiose et oïdium pour le triticale) leur rendement en paille (hauteur) et en grain (PMG et PS), leur précocité, leur rusticité…


Observations et commentaires
Lors de la visite, les participants ont traversé la parcelle, s’arrêtant devant chaque ilot. Mathias Déroulède présentait alors chaque variété en notant ses points forts et ses points faibles. Des variétés récentes (2020) et des plus anciennes (2012) étaient évaluées. Les plus récentes seront évidement suivies sur d’autres années pour affiner l’étude.
Ainsi Mathias a établi un classement de chaque variété à partir des premiers résultats observés. Il appartient ensuite à chaque exploitant de faire son choix en fonction de ce qu’il souhaite pour son exploitation.
Outre la visite de la parcelle d’essai, les techniciens ont profité de ce temps d’échanges en petit comité pour discuter avec les agriculteurs de leurs pratiques.
Ainsi, ils ont parlé des choix de variétés de chacun, d’apports azotés, d’amendement, de fumure organique… Et chacun, techniciens comme exploitants, a pu alors faire part de son expérience pour enrichir le débat.
Mathias Déroulède a conclu la visite en faisant un point sur les cultures à ce jour sur le département. «Les céréales sont assez jolies à ce jour en montagne. Mais je crains un peu les jours qui arrivent, chauds et secs… On a le nombre de grains, mais on est au stade remplissage, et il faudrait un peu de pluie».

NB : Comme chaque année, les techniciens de la Chambre d’agriculture éditeront un compte rendu de ces essais avec un tableau récapitulant les caractéristiques de chacune des variétés de blé et de triticale étudiées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Nicolas et Lise Russier avec Florent Gagne, conseiller énergies renouvelables à la Chambre d'agriculture (à gauche sur la photo).
Pas de bâtiment sans panneaux photovoltaïques !
Au Gaec Salers et Bol d'Air, l'énergie photovoltaïque tient une place très importante. Deux centrales (100 kWc et 190 kWc) sont…
Ici en compagnie de Maurice Imbert, Jérôme Ambert élève 300 brebis sur 70 ha et commercialise ses agneaux  au marché de Saugues.
2 brebis et 1 agneau dévorés : le loup a laissé des traces à St Jean de Nay
Le loup a encore frappé, cette fois-ci sur la commune de St Jean de Nay, en plein cœur du département. L'éleveur, totalement…
Les différents ateliers ont capté l'attention des visiteurs venus nombreux.
La prairie et l'autonomie fourragère au centre de la journée Innov'Action
À Lapte au Gaec Les Aulanais, une centaine d'agriculteurs et de nombreux étudiants ont participé à une journée technique autour…
Sécheresse et application de la loi Ega : le ministre attendu de pied ferme au Sommet
Alors que la décapitalisation du cheptel s’accélère dans des proportions inquiétantes, les éleveurs du berceau des races à viande…
La table ronde était animée par l'agence Excepto, société qui édite votre journal la Haute-Loire Paysanne.
Congrès FNO : "La contractualisation donne des perspectives d'avenir à notre métier"
Cinq intervenants ont débattu sur l'application, en filière ovine, de la contractualisation rendue obligatoire par la loi Egalim…
Louis Merle avec son taureau Montrésor qui défilera bientôt à Cournon.
L'élevage Merle en pleins préparatifs du National Charolais à Cournon
A St Maurice de Lignon, les associés du Gaec Élevage Merle se préparent à participer au concours national Charolais organisé dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne