Aller au contenu principal

Chiens de troupeau
21 duos maîtres-chiens en compétition le 14 août à Loudes

Les meilleurs duos maîtres - chiens de France s'affronteront à Chaspuzac sur le site de l'aérodrome de Loudes le dimanche 14 août. Du beau spectacle en perspective !

L'Association Chien de Troupeau 43 présente son événement estival : la finale nationale de chiens de troupeaux sur bovins le 14 août à Chaspuzac.

Huit ans après la dernière finale nationale de chiens de troupeau qui s'est déroulée en Haute-Loire au Mazet St Voy, c'est au tour de Chaspuzac de recevoir le dimanche 14 août ce concours national qui met en avant tous les atouts d'un chien de conduite de troupeau. "Il facilite le travail des éleveurs dans leur quotidien et leur permet de gagner du temps. C’est aussi un gage de sécurité puisque le chien peut les aider dans les opérations de contention dangereuses. Il est dévoué et complice avec son maître" a indiqué le 25 juillet l'Association Chien de Troupeau de Haute-Loire, structure qui assure l'organisation de cette finale nationale sur bovins.  

Un seul duo pour la Haute-Loire

Unique en France, cette manifestation, met en lice, les trois premiers concurrents des sept manches qualificatives qui ont lieu dans toutes les régions de France et plus précisément cette année dans l'Allier, le Cantal, le Doubs, le Finistère, la Haute-Saône, la Loire Atlantique et la Manche. Les chiens sont tous inscrits au livre des origines françaises, une inscription qui a été confirmée par un juge habilité ayant évalué leur aptitude au travail sur troupeau. 

Dimanche 14 août, ce sont 21 duos maîtres-chiens qui participeront aux épreuves sur le site de l'aérodrome de Loudes dès 8h du matin. Notons qu'un seul duo représentera la Haute-Loire avec Julien Delabre, du Gaec Vach'Mont Bio à Tence et son chien Oslo.  Les concurrents devront effectuer un parcours de 2 kms en conduisant un lot de 5 bovins en moins de 20 minutes.

L’ensemble de la prestation du conducteur sera évalué par deux juges habilités, Dominique Roux (Loire) et Joël Ballet (Puy-de-Dôme). Notons que les bovins, une cinquantaine de montbéliardes, seront mis à disposition pour l'occasion par le Gaec du Millet à Mazeyrat et le Gaec de l'Aérodrome à Chaspuzac

Pour le président de l'Association Chien de Troupeau de Haute-Loire, Stéphane Laurent, cette finale nationale permet "de voir comment l'homme et l'animal peuvent travailler et se comprendre grâce aux liens forts qui les unissent. Les obstacles à franchir sont ceux que l'on trouve dans les fermes et que l'éleveur doit aborder dans le calme et le respect des animaux. L'homme, le chien et les génisses ne parlent pas la même langue, pourtant ils devront se comprendre pour avancer sans perdre de points devant les juges afin de pouvoir remporter ce concours qui désignera le champion de France de chien de troupeau 2022". 

Un grand moment de fête

Cet événement de portée nationale est ouvert à tous : agriculteurs et grand public (entrée 4 €uros par personne avec éco-cup comprise ; gratuit pour les enfants). Cette finale sera aussi un grand moment de fête avec de nombreuses animations pour tous : du maquillage pour les enfants, des promenades en calèches, des structures gonflables, un concours de chien de troupeau pour les enfants avec des lots à gagner, une manœuvre des pompiers, des sauts en parachutes (certificat médical obligatoire) et des baptêmes de l’air à proximité du site du concours et un marché de producteurs et d'artisanat. Des stands seront occupés par des OPA comme le Service de Remplacement ou encore Haute-Loire Biologique... De son côté, la MSA Auvergne, partenaire de l'Association Chien de Troupeau proposera des animations sur son stand sur les thèmes de la prévention et de l'utilisation des chiens de troupeau.

Il sera possible de se restaurer grâce à deux food-Truck locaux et de se rafraîchir à la buvette. Avec une météo favorable, les organisateurs pensent recevoir près de 10 000 personnes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne