Aller au contenu principal

18 novembre, 1ères ventes au Marché au cadran

Tout est en place, le Marché au cadran de Saugues attend ses premières vaches le 18 novembre, petits veaux et autres bovins le 25 novembre, et ovins le 29 novembre.

Tout est prêt pour recevoir, animaux, éleveurs et acheteurs …

Ça y est, le marché au cadran de Saugues est en route. Les premières ventes auront lieu en novembre : le 18 novembre, première vente des petits veaux avec le système au cadran ; 29 novembre, 1ère vente des ovins avec le système au cadran ; 25 novembre, 1ère vente des petits veaux + bovins avec le système au cadran.
L’association du Marché au cadran de Saugues communique sur le modalités pratiques à destination des éleveurs.
Vous souhaitez vendre des animaux à ces dates ?
Pour annoncer vos animaux à la vente (dès lors que le fonctionnement du marché au cadran sera effectif), vous devez contacter le marché au cadran au 04 71 77 66 81.
• Les bovins doivent être annoncés le jeudi avant 17h
• Les ovins doivent être annoncés le mardi avant 17h
Si vous ne souhaitez pas vendre d’animaux, mais observer le déroulement du marché au cadran en vue d’une future vente ou simplement par curiosité… nous vous attendons au premier étage du marché au cadran les lundis ou vendredi.
À quelques semaines de l’ouverture du nouveau marché aux bestiaux sauguain, l’association rappelle le nouveau déroulé des ventes avec le fonctionnement au cadran.
Déroulé des ventes au cadran - lundi
• Pour les vaches de reformes et broutards (et équins) : Réception des animaux à partir de 7h ; Passage au bureau pour transmettre les passeports et attribution des numéros de lot ; Déchargement des animaux par lots par l’éleveur (quai coté route) ; Réception des animaux par les bouviers ; Pesée des bovins par les bouvier avec ticket de pesée pour l’éleveur ; Mise en parc des bovins par les bouviers
9h début des ventes : les éleveurs sont dans la salle du haut alors que le chef des ventes et les négociants sont en bas ; Le chef des ventes et les négociants circulent dans les allées ; Pour chaque lot : mise à prix des animaux ; Début des enchères montantes par tranche de 10€ avec système de clicker, anonymat ; Lorsque les enchères ne montent plus l’éleveur décide de valider ou non la vente ; Si la vente n’est pas validée par l’éleveur lors du 1er passage, un 2nd passage est prévu ; L’éleveur peut quitter le marché ; Les bouviers chargent les animaux vendus aux négociantsqui passent au bureau pour récupérer les passeports et pour la facturation des animaux
• Pour les petits veaux, déroulé de vente identique sauf : Déchargement coté passerelle ; Identification des petits veaux avec macaron ou collier ; Pesée ; Mise en parc par les bouviers ; Présentation des animaux lors de la vente dans un camembert ; Enchères montantes par tranche de 5€.
Déroulé des ventes au cadran : vendredi
• Pour les ovins : Réception des animaux à partir de 7h ; Passage au bureau pour transmettre les documents de circulation + attribution de numéro de lot ; Déchargement des animaux par lots par l’éleveur (quai coté route) ; Réception des animaux par les bouviers ; Pesée des ovins par les bouviers avec ticket de pesée pour l’éleveur ; Mise en parc des ovins par les bouviers.
9h début des ventes : les éleveurs sont dans la salle du haut alors que le chef des ventes et les négociants sont en bas ; Le chef des ventes et les négociants circulent dans les allées ; Pour chaque lot : mise à prix des animaux ; Début des enchères montantes par tranche de 1€ avec système de clicker, anonymat ; Lorsque les enchères ne montent plus, l’éleveur peut décider de valider ou non la vente ; Si la vente n’est pas validée par l’éleveur lors du 1er passage, un 2nd passage est prévu ; L’éleveur peut quitter le marché ; Les bouviers chargent les animaux vendus aux négociants qui passent au bureau pour récupérer les bons de circulation et pour la facturation des animaux.
D’après le Marché au cadran de Saugues

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Haie pour protéger des vents.
Des haies pour protéger les cultures des vents dominants
À Espalem, le Gaec de la Méridienne a récemment implanté 500 mètres linéaires de haie aux espèces diversifiées. Témoignage.
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
De gauche à droite : Thierry Bouchet, Pierre-Yves Comby et Emmanuel Duban de Cerfrance Haute-Loire.
Pierre-Yves Comby, nouveau directeur de Cerfrance Haute-Loire
Pierre-Yves Comby vient remplacer Emmanuel Duban au poste de directeur de l'association de gestion et de comptabilité.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne