Aller au contenu principal

Gaec des Achamps
"11 200 kg de lait, on ne sait pas gérer une production à un tel niveau"

Au Gaec des Achamps à Vernassal, les 75 laitières Prim'Holstein ont atteint un record en 2020 avec 11 200 kg de lait de moyenne.

Les éleveurs du Gaec des Achamps et le président du Syndicat Prim Holstein Guillaume Julien avec Douchka une laitière remarquable par sa longévité (+ de 87 000 kg de lait en 12 ans.

Avec une année 2020 exceptionnelle en terme de production laitière par vache, le Gaec des Achamps à Vernassal mérite une visite du président de Haute-Loire Holstein Guillaume Julien accompagné de l'animateur Vincent Brunel.
Alors que l'élevage frisait les
10 000 litres par vache en 2019, la dernière campagne affiche une moyenne de 11 200 kg/vache. De quoi étonner les 3 associés Gilles, Geneviève et Philippe Boyer et leur salarié Denis, qui ont, malgré tout, un peu de mal à expliquer cette envolée. "Tout le troupeau a été au dessus de ses performances passées" souligne Philippe. Et Gilles d'ajouter : "On s'aperçoit qu'elles ont un potentiel phénoménal…".
Les éleveurs n'ont apparemment rien changé à leur mode de production. Ils élèvent 75 vaches Prim'Holstein et quasi le même nombre de génisses dans un bâtiment "saturé" en stabulation libre à logettes avec distribution de l'alimentation au cornadis. Notons qu'ils projettent un agrandissement pour améliorer le confort de leurs animaux "un élément fondamental" pour ces éleveurs. En terme de ration, ils distribuent
19,4 kg d'ensilage d'herbe, 20 d'ensilage de maïs, 3 kg de céréales, 2,2 de tourteaux, 1,5 de maïs grain broyé et 1 kg de foin de luzerne, et complémentent au DAC (Distributeur automatique de concentré) les vaches au dessus de 28 kg de lait/jour. Si les associés du Gaec des Achamps ont choisi la Prim'Holstein, c'est pour sa productivité et sa précocité. Bien que toujours sélectionnée sur le lait, ils s'intéressent aujourd'hui à d'autres critères comme la morphologie, la mamelle, les membres, la fertilité…

"L'objectif est de rester à 10 000 kg"

Cette fulgurante évolution a posé question aux éleveurs pour qui "cela remet en question tout ce que l'on connait". Alors, ils avancent quelques éléments autour de l'alimentation dont ont bénéficié les laitières lors de la dernière campagne.
Qualité des fourrages : l'argument ne tient pas face à l'analyse des ensilages qui n'a pas révélé une qualité supérieure. "Je regrette de n'avoir pas fait analyser la ration mélangée" dira Philippe pour qui, la seule explication plausible réside dans la synergie entre tous les aliments de la ration. Faute de connaître les raisons de cette exceptionnelle production, les éleveurs restent stoïques et savourent cette performance. Mais pour les années à venir, pas question de pousser leurs Prim'Holstein. "L'objectif est de rester autour de 10 000 kg par vache. On ne veut pas épuiser nos animaux" disent-ils et, réalistes, ils ajoutent "on ne sait pas gérer une production à un tel niveau".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne