Aller au contenu principal

Chevaux
104 juments parmi l'élite départementale ont concouru samedi à Yssingeaux

Le Concours départemental de Chevaux lourds s'est déroulé samedi 28 août au cœur de la ville d'Yssingeaux en présence d'un public de passionnés de chevaux et de néophytes d'un jour.

Le concours départemental des chevaux lourds à Yssingeaux le 28 août 2021.

Ce samedi matin, 28 août, les Yssingelais se sont réveillés au rythme du pas des chevaux. Plus d'une centaine de juments étaient rassemblées devant l'Hôtel de ville et l'église pour le Concours départemental des chevaux lourds 2021.
Une animation qui a fait le bonheur des habitants de la cité des 5 coqs et des touristes de passage à Yssingeaux. Ils sont venus nombreux en famille souvent pour admirer les plus belles juments du département.
En effet, les 104 inscrites au matin de ce concours, issues de 31 élevages, sont parmi les plus belles représentantes de la race, ayant été sélectionnées lors des 5 concours officiels de Saugues, Les Estables, Yssingeaux, Craponne et Cayres, qui se sont déroulés au cours de cet été. Si la grande majorité des participantes étaient des comtoises, on notait également la présence de 4 bretonnes et 2 ardennaises.

Des animaux très bien préparés

Ces belles devaient, à l'appel de leur numéro d'inscription, se présenter devant un jury à l'arrêt, au pas et au trot, pour être jugées et classées selon les critères de la race. Du côté du Syndicat départemental des Éleveurs de chevaux lourds, on se félicitait de la participation des éleveurs, avec "de beaux animaux, très bien préparés" à l'instar de Claude Anglade administrateur. Même refrain chez les juges(*) qui ont souligné le "mérite des éleveurs" qui ont fait des efforts sur leur tenue (en blanc), le toilettage des juments, et la discipline. Un cocktail qui plaît et qui fait de ce concours "une belle réussite".
Lors de cette journée, outre le concours, Frédéric Taillon président de la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Trait du Massif Central a procédé à la sélection des juments qui participeront dans un mois au Concours de Cournon lors du Sommet de l'Élevage. Elles seront 20 comtoises et 2 ardennaises à faire le déplacement (voir encadré).

Pointage et marquage

Par ailleurs, Flora Planchon Juge de la race Comtoise était en charge du pointage, une opération qui consiste à "évaluer individuellement les juments sur leur phénotype, selon la grille de race. On juge sur 33 critères concernant la morphologie, la locomotion, les aplombs, la taille…". Joël Parent, marqueur officiel, a apposé le TC (Trait Comtois) au fer rouge sur l'encolure des juments qui répondent aux critères de la race. Son collègue francomtois Charles Boillin, représentant de l'Association nationale des Chevaux de Trait Comtois, nous a expliqué en quoi consiste ce marqua-
ge : "la marque TC apposée sur l'encolure côté gauche de la jument signifie qu'elle est admise à titre définitif au Studbook, registre généalogique de la race, et devient future mère pour donner de futurs reproducteurs". Il ajoute : "en Haute-Loire, on compte plus d'une centaine de bêtes inscrites au Studbook. C'est très bien pour une région de montagne où le cheval a toute sa place et se plaît, et cela montre qu'en Haute-Loire, il y a des éleveurs qui croit en l'élevage du cheval". Soulignons que la Haute-Loire est une terre du cheval de trait et se situe au deuxième rang français en terme d'effectif.
Le prix de Championnat pour ce Départemental a été remporté  par Geneviève  Barrière  avec Hivana des Marnes, une jument suitée de 4-5 ans.
La remise des prix a eu lieu en présence de Pierre Liogier maire d’Yssingeaux et d’élus de la commune, du conseiller départemental Arthur Liogier, du président de la ComCom, M. Favier et du conseil d’administration du SDEC43.
Après le passage de toutes les sections, une dégustation de viande chevaline était proposée au public, par Interbev Aura ; la viande venait de la boucherie Gachet de Villevocance en Ardèche.
En marge de ce concours et suite à l'annonce de la démission du président Jacques Issartel dans nos colonnes la semaine dernière, la vice-présidente du Syndicat départemental Béatrice Lhoste, nous a assuré que "le syndicat continue à tourner avec les membres du conseil d'administration, qui assure le fonctionnement des affaires courantes. Nous sommes une équipe soudée et dynamique au service de tous les éleveurs, et nous avons des projets à court et long terme". Un message repris par plusieurs membres du CA rencontrés à Yssingeaux ce samedi.
Prochain rendez-vous pour ces éleveurs, le Sommet de l’élevage à Cournon les 5-6-7-8 octobre 2021.

 (*) Parmi les juges de ce concours, outre Frédéric Taillon, Joël Parent, Flora Planchon et Charles Boillin déjà cités, il faut ajouter Philippe Lassalle, Hubert Ollier et Olivier Mazerolles.

 

Palmarès du Départemental 2021

 
Femelles 1 an Comtoises
1. Kelly du Fournial - Didier Delorme
2. Korigan du Chausse - Pascal Boncompain
3. Kalia du Mas Boyer - Sébastien Chambon
Femelles 2 ans Comtoises
1. Jalouse du Fournial - D. Delorme
2. J'T'Adore du Marrais - P. Boncompain
3. Jonquille du Chausse - Geneviève Barrière
Femelles 3 ans Comtoises
1. Ilda de Mercuret - Cindy Issartel
2. Iris du Prat - P. Boncompain
3. Illona de Fay - Florian Crespe
Femelles suitées 3 ans Comtoises
1. Ivoirya de l'Orme - Pierre Alexandre Jouve
2. Iris de Mercuret - Jacques Issartel
3. Indienne de Mercuret - Michel Martin
Femelles suitées 4-5 ans Comtoises
1. Hivana des Marnes - G. Barrière
2. Holidays de Bief - P. Boncompain
3. Havane de Chassilhac - Claude Cubizolles
Femelles suitées 6 à 9 ans Comtoises
1. Colline 5 - P. Boncompain
2. Edelweiss des Favières - P. Boncompain
3. Cacahuette 5 - D. Delorme
Femelles suitées + 10 ans Comtoises
1. Anita de Mercuret - J. Issartel
2. Ushuane du Puits - D. Delorme
3. Alouette de Mercuret - J. Issartel
Femelles 1 an Bretonnes
1. Katoue et 2. Koko 5 - Gaec du Château Fort
Femelles suitées Bretonnes
1. Féérie du Chateau et 2. Venus de Mercœur - Gaec du Château Fort
 
 

La sélection pour Cournon

20 Comtoises sélectionnées
Jaïka du Mas Boyer ; Idole 7 - Sébastien Chambon
Jalouse du Fournial ; Cacahuette 5 ; Ushuane du Puits - Didier Delorme
Jickie d'Artaud ; Izis de Mabillard - Ophélie Crespe
Jonquille de Chausse ; Hivana des Marnes - Geneviève Barrière
J'T'Adore du Marrais ; Iris du Prat ; Holidays de Bief ; Coline 5 - Pascal Boncompain
Juliane de Mercuret ; Anita de Mercuret - Jacques Issartel
Idylle de Devez - Laurent Fayolle
Ilda de Mercuret - Cindy Issartel
Ilona de Fay - Florian Crespe
Ivoyria de l'Orme - Pierre Alexandre Jouve
Havane de Chassilhac - Claude Cubizolles
Douala - Martine Exbrayat.
En Comtoises : 11 juments ont été sélectionnées en réserve pour palier une éventuelle défaillance.
2 Ardennaises sélectionnées
Java de Tavernat ; Jolicœur de Tavernat - Claude Anglade.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne