La Haute-Loire Paysanne 11 janvier 2017 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Concours : Des jeunes de Haute-Loire participent au Trophée National des Lycées agricoles

Élèves au Lycée agricole de Bonnefont et Yssingeaux, des jeunes préparent un concours national dans le cadre du SIA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une des épreuves du concours prévoit la réalisation d’un blog.Cette photo est extraite du blog des jeunes de Bonnefont.
Une des épreuves du concours prévoit la réalisation d’un blog.Cette photo est extraite du blog des jeunes de Bonnefont. - © ©tnla-2017-bonnefont.blogspot.fr

Des jeunes en formation aux Lycées agricoles de Brioude-Bonnefont et Yssingeaux sont engagés pour participer au Trophée National des Lycées Agricoles (T.N.L.A.). Ce concours national se déroulera à Paris (Paris Expo – Porte de Versailles) dans le cadre du Salon International de l’Agriculture, du mercredi 1er au dimanche 5 mars 2017.Ce Trophée National des Lycées Agricoles vise à valoriser le travail réalisé dans les établissements d’enseignement agricole pour la formation des élèves et l’enseignement pluridisciplinaire (enseignement technique, d’expression française, socioculturel, Technologies de l’Informatique et du Multimédia (T.I.M.), langues étrangères…). Il permet aussi de renforcer le partenariat entre enseignements et professionnels.Mais c’est également un challenge destiné à valoriser l’élevage bovin laitier ou allaitant dans les exploitations pédagogiques des établissements d’enseignement agricole publics ou privés et à donner une image moderne du métier d’éleveur bovin…


4 épreuves

Le Trophée National des Lycées Agricoles se déroule en quatre épreuves.L’épreuve n°1 qui porte sur la communication demande un travail des jeunes bien en avant du concours à Paris, dans le cadre de leur établissement. Ils doivent créer une affiche, ouvrir et faire vivre un blog, réaliser une video et préparer la décoration d’une stalle qui sera installée au Salon. L’affiche doit traduire le thème du salon 2017 «L’agriculture : une passion, des ambitions !» et s’adresser au grand public. Quant au blog, outil de communication moderne et très prisé des jeunes, il devra mettre en avant l’établissement, les formations dispensées, l’équipe engagée pour ce Trophée et la préparation et l’organisation des jeunes pour aller à Paris participer à ce concours. Avec les mêmes objectifs que sur le blog, les participants doivent aussi réaliser un clip de 2 à 3 minutes. Enfin les jeunes sont invités à décorer et personnaliser la stalle qui accueillera l’animal qu’il devront présenter.

 

Les lycéens s’impliquent
Les lycéens s’impliquent - © ©Yssingeaux tnla


Une vache à présenter

Et c’est justement cette vache qui sera l’alliée du groupe dans les épreuves n°2 et 3. Épreuve de manipulation en sécurité et dans le respect du bien-être animal, et une présentation de l’animal sur le ring. Les jeunes devront faire preuve d’originalité tout en restant dans le cadre du réglement ; ils présenteront leur établissement, leur groupe, la vache. Notons qu’une partie de cette présentation se fera dans une langue étrangère. Enfin la dernière épreuve concerne l’implication des élèves sur le salon, qui seront jugés sur leur ponctualité, le respect du réglement, leur tenue vestimentaire, leur comportement envers les autres concurrents et le public… Le Trophée National des Lycées Agricoles est organisé par le Concours Général Agricole avec le soutien de la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche MAAF et en partenariat avec le Groupe France Agricole.C’est une belle occasion pour des jeunes de mettre en avant le métier d’éleveur, leur établissement scolaire et les formations agricoles.

Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,