La Haute-Loire Paysanne 04 juillet 2018 à 11h00 | Par Véronique Gruber

Visite d’essais désherbage mécanique sur maïs le 17 juillet à Espalem

Découvrez le désherbage mécanique, méthode alternative à l’utilisation d’herbicides pratiquée à l’aide de la herse étrille, la bineuse et la roto-étrille.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La herse étrille en plein travail de désherbage sur maïs.
La herse étrille en plein travail de désherbage sur maïs. - © © Chambre d’agriculture

De plus en plus pratiqué, le désherbage mécanique est une méthode alternative à l’utilisation d’herbicides, dans le cadre du plan Dephy-Ecophyto. Afin de montrer l’efficacité de ce type de désherbage et d’observer sur le terrain les effets du travail des outils utilisés sur les adventices, une matinée de visite d’essais sur maïs est proposée le mardi 17 juillet à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand.

Protéger la ressource en eau
Mise en place dans le cadre du Contrat Territorial de l’Alagnon,  cette matinée technique, conduite par la FDCUMA de Haute-Loire, en lien avec le SIGAL, et en partenariat avec Haute-Loire Biologique et la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire, vise à agir en faveur de la protection des ressources en eau de ce territoire : l’Alagnon et ses affluents.
Cette matinée permettra aux agriculteurs d’obtenir des renseignements sur les outils utilisés pour le désherbage mécanique et leurs caractéristiques. Il s’agit aussi pour eux d’observer  les effets de chaque outil sur les adventices d’une parcelle de maïs et d’échanger avec d’autres agriculteurs, utilisateurs ou non. Ce rendez-vous technique est aussi là pour générer une réflexion parmi les professionnels autour de ces techniques en vue d’une éventuelle adaptation sur leurs propres cultures.

3 outils à l’essai
Les essais sont conduits sur une parcelle implantée en maïs de 10 ha environ.  Le choix a été de tester plusieurs outils et parfois
des combinaisons d’outils, afin d’obtenir plusieurs résultats. Au final, une partie de la parcelle comporte 4 bandes d’essais de 9 m de largeur (dont une de 18 m). Sur chaque bande, un protocole de désherbage (ou de non désherbage) particulier a été appliqué.
Ces essais mettent à l’épreuve une herse étrille composée de panneaux articulés indépendants  et dotés de dents (longues et flexibles) de 7 mm de diamètre, une bineuse monosem 6 rangs avec fertiliseur de 4.50 m de largeur et une roto-étrille de 6 m de large, 40 étoiles de 30 dents en fil d’acier de 6 mm et 4 roues.
Rendez-vous le 17 juillet de 10h à 13h à Espalem, lieu-dit Lagarde, sur l’exploitation de Dominique Bertrand, pour la visite de ces essais. Sur place,  suivez le fléchage CUMA.

Au programme

- Introduction de la matinée :
Objectifs des essais et présentation du contrat territorial de l’Alagnon par David Olagnol
- Présentation par Dominique Bertrand de son exploitation agricole et de sa parcelle
- Présentation des essais
par Patricia Tyssandier du protocole d’essais mis en oeuvre sur la parcelle
- Démonstration des matériels de désherbage mécanique
par Régis Brun des différents outils utilisés lors des essais
- Témoignages d’utilisateurs de matériels de désherbage mécanique dont la Cuma de Marus (Craponne) concernant la roto-étrille
- Discussions sur des expériences du désherbage mécanique.
- Observations directes des bandes d’essais sur la parcelle
- Annonce de la création d’un groupe d’échanges autour des pratiques culturales alternatives pour les agriculteurs, par Cloé Montcher
- Temps d’échanges et apéritif
Cette matinée de démonstration sera suivie d’une demi-journée de restitution des résultats cet automne

Contacts
FRCUMA : 04 73 44 45 37 ; FDCUMA : 04 71 07 21 24 ; SIGAL : 04 71 23 19 84 ; Haute-Loire Biologique : 04 71 02 07 18.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui