La Haute-Loire Paysanne 27 février 2009 à 16h52 | Par Véronique GRUBER

Une caisse solide et dynamique malgré un contexte défavorable

La caisse régionale de Crédit agricole Loire Haute-Loire a présenté les résultats de l’exercice 2008, à la Presse, le 24 février à Vals. "Solide, la banque aborde l’année 2009 avec sérénité", selon les responsables de la caisse régionale, Marcel Eymaron, président, Gérard Ouvrier-Buffet, directeur général et Pierre Vallayer, directeur financier et des risques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre Vallayer, Gérard Ouvrier-Buffet et Marcel Eymaron.
Pierre Vallayer, Gérard Ouvrier-Buffet et Marcel Eymaron. - © HLP

En pleine période de crise financière et de crise de confiance de la part des Français, le Crédit Agricole Loire Haute-Loire affiche des résultats financiers satisfaisants. Le 24 février, les responsables de la caisse régionale, Marcel Eymaron, président, Gérard Ouvrier-Buffet, directeur général et Pierre Vallayer, directeur financier et des risques, se sont réunis pour révéler des chiffres qui traduisent la bonne santé financière de leur banque.
Marcel Eymaron a ouvert les discussions en évoquant le sujet qui se trouve en ce moment sur toutes les lèvres : la crise. «Nos clients attendent de nous que l’on gère leur épargne. Il faut lever les doutes en ce qui nous concerne, nous continuons à prêter car nos encours de crédits progressent ; par ailleurs, nous assurons et notre portefeuille se développe».

Financement de l’économie régionale

Le rapport d’activité présenté par Pierre Vallayer détaille l’ensemble des résultats de l’exercice.
«La caisse régionale a contribué activement au financement de l’économie régionale» a-t-il indiqué. «La croissance des encours de crédits à 5,7 milliards d’euros est demeurée soutenue (+11,6% par rapport à 2007) et fait de l’année 2008 notre record de croissance des encours de crédits». La banque enregistre une progression des crédits à l’habitat (+13,6%), des crédits à l’équipement en direction des professionnels et des entreprises (+9,3%) et des crédits à la consommation (+6%).
Dans le domaine de l’assurance, la dynamique s’est poursuivie en 2008. L’objectif que s’était fixé la banque pour fin 2008, en matière d’assurance des agriculteurs a été atteint avec 30% de part
de marché sur cette nouvelle activité.
La caisse poursuit son développement commercial. En 2008,  cette dernière a accueilli plus de 20 000 nouveux clients ; la banque travaille à présent avec 475 000 partenaires (Loire-Haute-Loire), soit 45% de la population sur les deux départements. Le livret A, «produit pivot dans la gestion de l’épargne courante», a nettement progressé : « Au 20 février 2009, 105 000 livrets A ont été ouverts. 50% de nos clients auront un livret A dans quelques années, c’est en tout cas notre objectif» a expliqué Gérard Ouvrier-Buffet.
Les encours de collecte s’élèvent à 9,5 milliards d’euros et sont en progression de 3,9% par rapport à 2007. Au cours de cet exercice, on note un attrait plus prononcé pour les produits d’épargne liquide et sécurisée tels que les livrets qui ont progressé de + 9,9% et les dépôts à terme (+161%).
Pierre Vallayer a ensuite évoqué le développement des nouveaux métiers apparus récemment dans le dispositif commercial de la caisse. «En 2008, nous avons créé une agence dédiée au développement territorial afin d‘accompagner les  collectivités, le logement social, le secteur médico-social et l’aménagement du territoire. Nous avons par ailleurs renforcé notre pôle patrimonial avec 26 collaborateurs spécialisés. 4 postes de conseillers “professions libérales” ont été créées en zone urbaine. En ce qui concerne les prescriptions immobilières, la caisse peut compter sur une équipe de 13 collaborateurs et sa filiale Immonial Square Habitat dotée de 19 agences et de 50 collaborateurs ». « Notre caisse entre dans une phase de spécialisation de certains de ses collaborateurs en vue de répondre à la demande de notre clientèle » note le directeur général.
Les résultats purement financiers de la caisse montre sa résistance dans le contexte actuel de tempête économique. «Le produit net bancaire atteint 223,5 millions d’euros en recul de 6,4% en raison de la hausse des taux courts et de la baisse des marché finnanciers. Les charges de fonctionnement sont restées stables ; « Plus de 125 nouveaux collaborateurs ont été intégrés en 2008».
Le résultat net social s’élève à 63,1 millions d’euros soit une baisse limitée à 7,7%, reflétant la solidité de la caisse régionale. L’activité de Locam (filiale de la caisse) porte le résultat consolidé à 71,9 millions d’euros, en baisse de 10% » souligne le directeur financier.

Combativité et optimisme pour 2009

Le Crédit Agricole Loire Haute-Loire envisage l’année 2009 avec optimisme. « Fort de sa présence dans une commune sur deux, d’un réseau totalement modernisé et d’équipes profondément renouvelées, le Crédit Agricole Loire Haute-Loire se veut résolument combatif et optimiste, engagé et confiant dans son modèle de banque-assurance mutualiste ».

De la crise financière à la crise de confiance

Gérard Ouvrier-Buffet a décortiqué la crise que nous traversons. «La crise est partie d’un problème de surfinancement des ménages aux Etats-Unis ; ensuite elle a contaminé toute la planète. Cette crise financière a débouché sur une crise de confiance que nous vivons à l’heure actuelle. Or, d’une crise de confiance entre banques (en septembre 2008), on en est arrivé à une crise de confiance de la population elle-même.
Cette crise a des conséquences sur le comportement des ménages (qui se mettent en situation d’épargne) et sur celui des chefs d’entreprises ; certains ont dû adapter leur structure (moindre embauche) ou procéder au report de leurs investissements».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui