La Haute-Loire Paysanne 31 octobre 2013 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Tourisme - Une belle saison touristique pour la Haute-Loire malgré la crise

Les acteurs du tourisme de Haute-Loire ont dréssé le bilan de la saison touristique 2013. Un cru plutôt bon malgré le contexte économique de crise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les acteurs du tourisme s’étaient réunis au Conseil général le 24 octobre.
Les acteurs du tourisme s’étaient réunis au Conseil général le 24 octobre. - © HLP

La crise pèse lourd sur l’activité touristique en France. Les séjours se raccourcissent, les congés sont fractionnés et la recherche de la «bonne affaire» sont des tendances que l’on observe en France comme en Haute-Loire. Les français passent plus fréquemment leurs vacances chez des amis ou dans leur famille, si bien que 70% des séjours s’effectuent en dehors du secteur marchand.
Malgré ces tendances auxquelles la Haute-Loire n’échappe pas, la saison touristique estivale 2013 a été plutôt satisfaisante dans notre département, c’est ce qu’il ressort de la conférence de presse organisée le 24 octobre au Conseil Général.

L’activité touristique résiste bien
D’après Michel Driot, vice-président du Conseil Général en charge du Tourisme, l’activité touristique résiste bien en Haute-Loire malgré la crise et une météo plutôt capricieuse jusqu’à fin juin.
Michel Driot explique cette bonne tenue de l’activité par le dynamisme de la politique départementale mise en place en matière touristique.  «Nous avons travaillé sur la qualification  de notre offre touristique. Notre hébergement est de qualité et des locations sont disponibles. Des efforts ont été faits sur la plan de l’événementiel. Enfin, les acteurs du tourisme se sont beaucoup investis dans l’outil internet».
Le printemps a connu une fréquentation satisfaisante en particulier au mois de mai qui comprenait cette année de nombreux jours fériés.
Plus contrasté, le mois de juillet a été un mois un peu plus difficile pour le secteur du tourisme. Les périodes calmes (première et troisième semaine) ont alterné avec des périodes plus actives.
«Contrairement aux autres années, tous les festivals d’été (Interfolk, les Musicales, les Nuits Basaltiques, Musique des Cuivres...) et les spectacles ont bien fonctionné.
Les activités de pleine nature ont fait une saison estivale très correcte. La bonne météo ayant incité à la pratique de sports de plein air». Seul bémol exprimé par Michel Driot, le manque d’eau, en particulier dans les Gorges de l’Allier ; un problème récurrent sur lequel il va falloir travailler à l’avenir.
Les offices de tourisme ont enregistré de bons chiffres de fréquentation notamment celui du Mézenc avec +30% ; une augmentation à mettre en lien avec le projet en cours pour le développement de la station de ski des Estables.
Août reste le mois le plus fréquenté de l’année. 2013 est d’ailleurs un bon millésime avec les clientèles françaises et étrangères (Europe, Amérique du nord, Asie...) au rendez-vous.
L’arrière saison confirme sa pertinence pour le tourisme avec une clientèle au pouvoir d’achat supérieur et des événements attractifs comme les fêtes renaissances du Roi de l’Oiseau et la 2e édition du Grand Trail du Saint-Jacques.
Les réservations pour les mois d’octobre et novembre laissent augurer une belle fin d’année.
Concernant la fréquentation des monuments de la communauté d’agglomération, Corinne Goncalvez, présidente de l’office du tourisme de l’agglomération note une forte progression du Rocher Corneille, de l’Hôtel Dieu et du Château de Polignac.
(...)


Véronique Gruber

 

Retrouvez la suite de l'article dans le journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 1er novembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui