La Haute-Loire Paysanne 11 mai 2016 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Tourbière : dépaysement garanti

Au sud du Puy-en-Velay, sur le plateau du Devès, un site remarquable a été récemment aménagé par le Département de la Haute-Loire. Découverte des Narces de la Sauvetat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
340 espèces végétales ont été recensées, dont des espèces spectaculaires comme l'oeillet superbe et l'Epipactis des marais.
340 espèces végétales ont été recensées, dont des espèces spectaculaires comme l'oeillet superbe et l'Epipactis des marais. - © HLP

À La Sauvetat, sur la commune de Landos, à quelques mètres en contre-bas de la Route Nationale 88, un site insoupçonné, vu d'en haut, a fait l'objet d'un aménagement et est ouvert à la visite depuis 2014.Cette zone du plateau de Devès porte les traces d'une importante activité volcanique qui a générédes paysages originaux tels que les Narces de la Sauvetat. Ce site est une tourbière qui s’est développée dans un cratère de maar(1).


Paysage inattendu

Lorsque l'on pénètre au coeur decette tourbière, on découvre un paysage inattendu qui nous faitlittéralement oublier que l'on setrouve en Haute-Loire mais plutôt dans les marécages de Floride !Ce dépaysement s'explique trèscertainement par la présence de plantes aquatiques de type Massettes «Typha Latifolia», roseauxou carex, qui se sont installées dans les marécages.Au détour des chemins aménagés et structurés en 3 boucles de 3km au total, on s'immerge dansun espace au patrimoine naturel remarquable. 340 espèces végétales ont été recensées aux Narces dont des espèces spectaculaires comme l'oeillet superbeet l'Epipactis des marais, ou rares comme la laiche cespiteuse, inscrite dans le livre rouge de la flore menacée de France.La faune, très discrète, n'en estpas moins riche. Au printemps, on peut y observer 34 espèces de libellules, 35 papillons de jour, 9 espèces d'amphibiens (grenouil-les, tritons et crapauds), mais aussi des loutres. «La loutre fut d'ailleurs la première visiteuse des Narces une fois aménagées. En plein hiver, ses traces ont été observées dans la neige » souligne Véronique Morel, chargée de mission espaces naturels sensibles au Département.Si vous êtes chanceux ou attentifs, au détour des chemins, vous pourrez entendre les cris de l'oiseau rare : le râle d'eau ou apercevoir le busard cendré ou la sarcelle d'hiver et d'été ; et dans le bocage la huppe fasciée, le héron cendré et la pie grièche grise.Exploité pendant environ deux décennies pour sa tourbe (utilisée comme moyen de chauffage ou comme support de culture dans le domaine horticole), le site a été aménagé par le Département de 2011 à 2015. Animé par la volonté de faire découvrir ce site, le Département, maître d'ouvrage, en collaboration avec la municipalité de Landos, a lancé une restauration écologique et pédagogique du site dans le cadre de sa politique en faveur des Espaces Naturels Sensibles. Le coût de l'ensemble des travaux s'élève à 550 000 euros hors taxe financé en partie par la taxe départementale des espaces naturels sensibles devenue taxe d'aménagement.


Sentiers de découverte

Avant d'accéder au site proprement dit, quelques centaines demètres au dessus, un belvédère, avec vue sur la tourbière, accueille le visiteur et fournit quelques explications sur la formation du site.Le visiteur est ensuite invité à emprunter les sentiers de découverte dont un est labellisé «tourisme et handicap». Au détour des circuits proposés, vous découvrirez une table d'orientation, la reconstitution d'une marre (seul aménagement artificiel du site) avec sa végétation amphibie (jonc bulbeux, trèfles et fraisiers d'eau).Pour circuler au coeur du marais,des pontons en bois ont été installés, des zones de repos et de contemplation sont à dispositiondes visiteurs.

Véronique Gruber


(1) Cratère volcanique d'explosion, parfois rempli par un lac ou envahi par la mer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui