La Haute-Loire Paysanne 16 février 2015 à 08h00 | Par Suzanne MARION

TÉMOIGNAGE : La Lentille, un incontournable au Gaec Liautaud

Etienne Liautaud installé en Gaec à Cayres, vient d’entrer à la commission technique de l’ODG.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Etienne Liautaud fait la part belle à la lentille sur son exploitation.
Etienne Liautaud fait la part belle à la lentille sur son exploitation. - © HLP

Jeune agriculteur installe en Gaec avec son pere a Cayres, Etienne Liautaud considere la lentille comme «incontournable» sur son exploitation. Sur le plan economique comme d’un point de vue agronomique, cette legumineuse a trouve sa place dans l’assolement du Gaec Liautaud et ce depuis de nombreuses annees. Sur une dizaine d’hectares (de 9 a 12 suivant les annees), elle cohabite avec 25 ha de cereales (ble, triticale et orge) et 20 ha de prairies temporaires sur un total de 110 ha de SAU ; le reste etant des paturages. L’exploitation est avant tout tournee vers la production laitiere avec 70 montbeliardes qui devraient arriver a un quota laitier de 480 000 l. Excellente tete de rotation, la lentille s’inscrit logiquement dans la conduite de l’exploitation situee en plein coeur de la zone de l’AOP. Sur le plan technique, les 2 associes maitrisent parfaitement meme s’ils ne suivent pas tout a fait le meme itineraire chaque annee. «Cette annee, nous avons deja tout laboure pour etre plus tranquilles» explique Etienne qui nous confie quelques principes de base : «il faut semer sur terre chaude, pas mouillee, et surveiller la pression des mauvaises herbes, pour intervenir au bon moment». D’un point de vue economique, la lentille est pour Etienne Liautaud, une valeur sure et ce surtout depuis qu’il a opte pour l’assurance recolte. Une assurance a 16,5 qx/ha qui lui coute 110 €/ha, mais qui securise son revenu. 16,5 qx, c’est le rendement moyen de l’exploitation, un chiffre bien plus eleve que la moyenne departementale (entre 11 et 12) que le jeune agriculteur explique par la situation geographique de l’exploitation d’une part et le bon suivi de la culture du semis a la recolte d’autre part. Au Gaec Liautaud, on ne veut pas mettre tous ses oeufs dans le meme panier, alors la lentille est une tres bonne diversification.


S’investir pour la lentille

Etienne Liautaud est recemment entre au sein du conseil d’administration du Groupement des producteurs de Lentilles. C’est un choix de sa part. «Je voulais comprendre comment fonctionne la filiere, les relations entre les producteurs et les collecteurs... et pouvoir ainsi defendre les interets des producteurs au sein de la filiere» explique-t-il. Mais son investissement ne s’arrete pas la. Il a decide d’entrer a la commission technique de l’ODG pour s’investir dans un travail de recherche. Il veut trouver des astuces pour optimiser la culture de la lentille, essayer d’autres systemes culturaux, s’inspirer des producteurs en bio pour diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires... Sur son exploitation deja, il a teste le semis sous couvert vegetal par exemple. Etienne est curieux de trouver des techniques nouvelles ou revisitees pour aller vers une agriculture plus raisonnee. Cela s’inscrit pour lui dans l’image que vehicule la Lentille Verte du Puy connue et reconnue comme un fleuron de notre agriculture. S’il considere qu’il est «difficile economiquement de faire de la lentille bio», une diminution du nombre de passage du pulve est envisageable voire souhaitable. Incontournable sur son exploitation, la lentille merite encore qu’on s’interesse de pres a son itineraire technique pour optimiser sa culture et perenniser la filiere. Voila pourquoi Etienne Liautaud s’investit pour elle.

SUZANNE MARION

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui