La Haute-Loire Paysanne 20 septembre 2013 à 09h12 | Par Suzanne MARION

Sur le terrain - Le Préfet en direct avec les éleveurs de Haute-Loire

À l’invitation de la FDSEA, des JA et de la Chambre d’Agriculture, le Préfet Denis Labbé s’est rendu sur deux exploitations, ovine et laitière, à Bellevue la Montagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur l’exploitation du Gaec Brin des Oliviers à Bellevue la Montagne.
Sur l’exploitation du Gaec Brin des Oliviers à Bellevue la Montagne. - © HLP

«J’ai besoin de m’informer directement auprès des agriculteurs.C’est une priorité pour bien connaître et comprendre ce dont on veut se faire l’avocat…»; Denis Labbé le Préfet de Haute-Loire installé au Puy depuis juin 2013 a bien compris la raison d’être de l’invitation qu’il a reçue et honorée de la part des responsables professionnels agricoles du département.
Ce lundi 16 septembre, c’est sur deux exploitations de Bellevue la Montagne que le Préfet a été mis face aux réalités du monde agricole et des attentes des agriculteurs de Haute-Loire. Les 3 présidents, Yannick Fialip FDSEA, Mikaël Vacher JA43 et Laurent Duplomb Chambre d’Agriculture, accompagnés du délégué cantonal Gérard Soubeyre, des présidents des syndicats FDSEA/JA locaux et d’une trentaine d’agriculteurs du secteur, ont fait le tour de toutes les questions d’actualité qui les préoccupent aujourd’hui.
Deux exploitations ont servi de support à cette présentation.Le matin, le groupe s’est rendu chez Jean-Charles et Pierre Maurin du Gaec (père-fils) de la Viorne éleveurs ovins et laitiers et l’après-midi chez Sébastien Issartel et Bernadette Olivier du Gaec Brin des Oliviers dont la production principale est le lait.
Chacun d’eux était invité à faire une présentation rapide de son exploitation en mettant en avant ses préoccupations et ses inquiétudes.Les responsables professionnels ainsi que les autres agriculteurs présents, ont alors rebondi pour aborder avec le représentant de l’État dans le département, l’essentiel des interrogations du monde agricole.Le préfet s’est montré très à l’écoute des uns et des autres, et a demandé à réitérer cette initiative pour aller sur d’autres exploitations et s’imprégner des réalités de toutes les productions. Message entendu par les responsables qui n’hésiteront pas à lui faire rechausser les bottes.

(...)

Suzanne Marion

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans le journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 septembre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui