La Haute-Loire Paysanne 16 septembre 2010 à 10h43 | Par HLP

Soutien à l'élevage - Bruno Le Maire débloque 300 millions et 30 millions d’euros

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 14 septembre à l’occasion du salon Space à Rennes, le ministre a annoncé 30 millions supplémentaires débloqués « pour répondre aux difficultés des éleveurs les plus fragiles ». Ces 30 millions s’inscrivent dans le prolongement du plan de soutien exceptionnel annoncé par Nicolas Sarkozy. Il s’agit d’une boite à outils, permettant aux éleveurs de bénéficier du FASC (fonds d’allégement des charges) dans le respect de la règle du « de minimis ». Par ailleurs, 300 millions d’euros « vont être débloqués » sur 3 ans pour financer des plans de développement des filières de l’élevage a ajouté le ministre. Concrètement le secteur porcin bénéficiera d’un « accompagnement financier des producteurs ». L’aide financière à la truie gestante sera doublée (de 100 à 200 euros). Cette aide passera à 300 euros pour les jeunes agriculteurs et les éleveurs de montagne et à 400 euros pour les jeunes installés en zone de montagne. Cela représente 60 millions d’euros sur les 300 annoncés. Pour le secteur laitier, le ministre a indiqué que ce plan « financera les investissements pour moderniser les exploitations » et « développer la méthanisation ». Sans oublier «l’encouragement des investissements dans l’innovation pour l’industrie laitière ». Concernant la filière bovine, Bruno Le Maire a indiqué « croire en l’engraissement en France des Jeunes bovins ». « Je souhaite que 100 000 de ces bovins sur un million qui partent en Italie se faire engraisser puissent se faire engraisser en France» a-t-il conclu. Enfin, il a annoncé un « moratoire sur les nouvelles règles environnementales » qu’il avait déjà évoqué en déplacement dans l’Eure.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,