La Haute-Loire Paysanne 24 septembre 2014 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Sommet de l’Élevage : Des animaux, des produits agricoles, des OPA, des hommes et des femmes…

La Haute-Loire sera cette année encore présente au Sommet de l’Élevage du 1er au 3 octobre prochains avec tout ce qui représente son agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Sommet de l’Élevage est une véritable vitrine professionnelle de notre agriculture.
Le Sommet de l’Élevage est une véritable vitrine professionnelle de notre agriculture. - © HLP

Comptes rendus des concours,  événements, conférences en semaine 41 sur papier et sur le web.

 

La 23e édition du Sommet de l’Élevage à Cournon d’Auvergne dans le Puy-de-Dôme, ouvre ses portes la semaine prochaine du 1er au 3 octobre. Grand rendez-vous professionnel qui draîne chaque année plus de 80 000 personnes et accueille 1 250 exposants, ce salon est désormais un incontournable pour le monde de l’élevage et plus largement pour le monde agricole.
C’est une belle occasion pour le département de se mettre en avant et pour les organisations professionnelles d’aller à la rencontre des agriculteurs. Comme chaque année, la Haute-Loire aura sa place et les agriculteurs altiligériens sont attendus nombreux sur les stands de leurs OPA ou sous les chapiteaux qui abritent les 2 000 animaux inscrits cette année.
Votre journal, La Haute-Loire Paysanne sera bien évidemment présent sur le stand de son groupe national Réussir et régional Pamac (Presse Agricole du Massif-Central) au coeur du Hall 1. N’hésitez pas à vous arrêter Allée C Stand 102…


Le syndicalisme a lui aussi une place importante sous le chapiteau central. La FNSEA et les JA ont un stand (Hall1 AlléeD Stand126 {FRSEA}) tenu par les responsables professionnels et les adminsitratifs des structures départementales et régionales. C’est l’occasion pour eux de recevoir leurs adhérents et de faire passer des messages auprès des élus qui se déplacent au Sommet et notamment le Ministre de l’Agriculture attendu de pied ferme (voir communiqué en page 6). Cette année, l’ambiance est plutôt tendue avec les dossiers cruciaux qui font aujourd’hui l’actualité. Gageons que Stéphane Le Foll ne reculera pas… et viendra bien pour entendre les revendications des agriculteurs du Massif-Central.
De nombreuses autres OPA seront également présentes sur le Sommet. Sur leur propre stand, sur un stand régional, à l’occasion d’une conférence… les agriculteurs de Haute-Loire sont invités à aller à la rencontre de leurs institutions : Chambre d’Agriculture, MSA Auvergne, SR43 (Service de Remplacement), GDS (Groupement de Défense Sanitaire), FDGEDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles), APIV (Association des Producteurs Indépendants de Viande), CERFRANCE Haute-Loire…
Nous n’oublierons pas bien sûr de citer les éleveurs qui ont l’honneur d’exposer un ou plusieurs animaux dans les différentes races de bovins, ovins ou équins, ni les nombreux producteurs fermiers qui proposent leurs produits au concours des Fermiers d’Or.
Cette année encore, la Haute-Loire veut faire parler d’elle au Sommet. Elle ne manque ni d’arguments, ni de volonté.


Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui